Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 14:26

 

En  descendant vers Saint Philippe, la semaine dernière, un coup de frein brusque… François voulait éviter un caméléon qui empruntait un passage piéton. Le reptile est passé entre les roues et d’autres conducteurs ont aussi pu l’observer à loisir.

 

Puis dimanche, en attendant notre guide au Conservatoire Botanique, à Saint Leu,  grâce à l’œil exercé de François, nous avons pu approcher  et photographier ce lézard vert d’environ 20  cm qui était accroché dans une branche et nous observait de ses yeux très mobiles indépendants l’un de l’autre. Il sait bien se cacher dans les feuillages et utilise l’art du camouflage pour se dissimuler. Dans le parc, une affiche invite les promeneurs à ne pas photographier ce reptile avec un flash.

On l’appelle « endormi » à la Réunion parce qu’il se déplace très lentement, mais il peut être très vif et sa langue, très longue happe adroitement les insectes. Ses pattes sont munies de trois doigts opposés. Le mâle est vert et la femelle ocre.

http://damourjerome.neuf.fr/cameleon.html un site où un Réunionnais parle du caméléon

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 21:13

Ce dimanche, nous avons pris la route pour Saint Leu, et là en remontant la Route des Colimaçons qu’emprunte également la navette des parapentistes, nous avons rejoint un parc superbe qui appartient au Conservatoire des Sites. Notre guide nous a accueillis près de la résidence d’un marquis,le marquis Deschâteaux,  ancien employé de la famille Desbassyns. On peut visiter sa maison. Mais le plus intéressant est la visite des abords. Plusieurs parcours sont possibles, mais la visite guidée que nous avons suivie était centrée sur les espèces végétales originelles de l’Ouest de la Réunion : trois étages de végétation étaient au programme, du littoral à la montagne. On peut aussi parcourir les circuits « plantes longtan » (plantes d’autrefois), le verger, les palmiers, les succulents…Cette visite nous a séduits et nous engage à y revenir.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 14:45



Depuis ce week-end la rue Delisle ( la grande rue commerçante) au Tampon est pavoisée de lampions et de fanions rouges en l’honneur du Nouvel An Chinois. Une importante communauté chinoise habite à la Réunion et leur nouvel an est célébré dès demain dans toute l’île.

Voilà ce qu’on peut lire sur le site «www. orange.re » à ce sujet.
"La nouvelle année chinoise commencera le 26 janvier et se terminera le 13 février L'année placée dous le signe de l'animal symbolique "buffle" ou "boeuf" et de l'élément cosmogonique Terre sera donc l'année du Buffle de Terre. C'est le second animal du zodiaque chinois..."
.

En lisant ce matin, le Journal de l'Ile, le JIR, j'ai appris que Pierre et moi étions de,l'année du SINGE, Guillaume de l'année du COQ, Caro de l'année du "DRAGON" François de celle du TIGRE et Robin de celle du RAT...

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 15:58

Nous étions au marché du Front de mer de Saint Pierre vers 7h30 du matin, heure où les places de stationnement étaient déjà bien occupées.  En ce moment les gens font leurs courses avant les grandes chaleurs. Un monde fou circulait dans les deux travées.

De nouveaux fruits apparaissent  sur les étals mais ils sont encore chers ! les pithayas, le longanis… environ 4,50 € le kilo. Les tomates, courgettes et pommes de terre se vendent à 1 euro le kilo, « le tas de  5 ananas » vaut 3 euros.

La pithaya, fruit de la raquette tortue,  est une des cactées grimpantes les plus répandues sous les tropiques. La pulpe du fruit, rafraîchissante dont la texture celle du kiwi est le plus souvent consommée crue. Saveur peu prononcée. Au Vietnam on l’appelle "fruit du dragon".

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 20:21

Eh bien non mamy, l’ananas ne pousse pas sur un arbre, il pousse dans un champ… Au Petit Tampon, sur les hauteurs du Tampon, se succèdent des hectares de champs d’ananas. Des touffes de feuilles gris bleu alignées dissimulent ce fruit juteux, l’ananas Victoria, au goût et à l’arôme incomparable, riche en glucides.



Partager cet article
Repost0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 13:44

Nous sommes montés en voiture depuis le Tampon jusqu’à la Plaine des Cafres pour bifurquer vers Notre – Dame- de la Paix, zone de pâturages, puis avons pris la route du Grand Tampon pour rejoindre le sentier botanique, sentier « marmailles ». Que d'iris marrons (iris sauvages) au bord de la route !
 Vue dégagée, superbe, sur la vallée des Remparts,le Bras de Mahavel, le village de Roche Plate, qui avait été sinistré en 1965 par une coulée de boue.

De là nous sommes entrés dans une forêt tropicale riche en essences endémiques. Une bonne heure de balade entre les fougères arborescentes, les mapous, le change-écorce, le bois maigre, le bois joli cœur … De temps à autre on voyait des tersiphones et des tec-tecs (oiseaux).Des panneaux très instructifs jalonnaient ce sentier botanique.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 20:55

 

Aujourd’hui, il faisait très très chaud, déjà 26° à 8 heures du matin et plus de 34 ° en début d’après-midi : avec cette fournaise, sieste oblige et sous les toits les chambres sont très exposées, alors on se cherche des coins d’ombre, on fait des courants d’air,  ou on reste au rez-de chaussée.

Nous avons fait une escapade à Etang Salé où le contact brûlant avec le sable noir a déplu à mamy, et elle n’a pas apprécié l’eau chaude de l’endroit parce qu’ il y avait d’énormes vagues. Ce n’était pas pour nous déplaire à François, à moi et à tous les jeunes qui s’amusaient à les affronter.

Une petite halte s’imposait aussi au Gouffre, où le spectacle sauvage des vagues battant les rochers est toujours impressionnant.


Au retour de la plage,  au Tampon, nous avons cueilli une « barbadine » dans le jardin, c’est une liane de la famille des passiflores et ça se mange comme un légume quand c’est vert et comme un fruit quand c’est bien mûr. La fleur mauve est superbe et le fruit ressemble à une courgette ronde.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 13:58

Que ce soit à l’Hermitage, au Sud de Saint Gilles, à Grande Anse,  ou à Saint Pierre, le lagon* est le vivier d'une quantité et d ‘une variété incroyable de poissons. Il suffit de se pencher sans masque pour voir évoluer des bancs de poissons autour des coraux qui eux aussi sont spectaculaires par leurs coloris et leurs formes. Avec masque et tuba on se croit au fond d’un aquarium. La zone qui sépare la plage de la barrière de corail est peu profonde, même les enfants y font de la randonnée aquatique. Hier j’ai observé le baliste picasso, les poissons-chirurgiens, une murène et bien d’autres.

lagon* zone située entre la barrière de corail et la plage


     

 Sources des images :
Photo 1 Poissons de l'île de la Réunion,collection Orphie
Photo 2 Photo  J.Dallem prise hors eau à Grande Anse

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 21:19

Journée pleine d’émotions ! Après une matinée bien remplie (taillage de haie, mise en peinture des chaises de jardin) avons décidé de plonger dans les eaux bleues de Saint Pierre en milieu d’après-midi. Il faisait une chaleur accablante, la plage était noire de monde. Après une demi-heure de trempette, mamy Hortense  a constaté la disparition de son sac de plage : envolés les habits, les sous-vêtements, les sandalettes, le porte-monnaie, les lunettes de vue, la montre et le beau sac blanc qui contenait tout ça. Avons donc pris la route du commissariat de police de la ville, où plainte a été déposée et signée dans une tenue plutôt légère (maillot et paréo) On peut en rire… Heureusement que le sac ne contenait pas les papiers, ni une somme importante…

Va falloir qu’on la rhabille !

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 11:13

L’eau dans le bassin de Grande Anse était basse, mais très limpide. Le temps était superbe, une foule d’enfants barbotaient dans cet espace délimité par les rochers.  Avec masque et tuba, nous avons découvert d’autres poissons dans les coraux, des oursins violets et bleus, des bancs de petits poissons jaune et noir, des poissons aussi effilés que des épées… Mamy n’a pas osé s’aventurer dans les coraux de peur de se blesser, elle est restée assise dans l’eau, sur du sable blanc, où elle avait pied,  près des rochers. Puis nous sommes allés manger aux « Mascarins », au lieu –dit le Baril, plus au sud. C’est un petit resto sympa aux prix très abordables. Sur la terrasse couverte, où nous avions vue sur la mer, nous avons mangé de l’ananas-camarons (les camarons sont les crevettes locales), du shop-sue camarons, du porc -piment. Mamy, téméraire a risqué la dégustation du piment, elle en avait les larmes aux yeux !

Partager cet article
Repost0