Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 22:38

Finalement le cyclone Gael est en train de contourner l’île, par l’Ouest, en descendant,entre Madagascar et la Réunion,  et du coup nous essuyons des tempêtes qui nous empêchent de fermer l’œil la nuit, surtout au premier étage, où les rafales de vent sont plus audibles. On est bien plus tranquille dans la cuisine. Le parapluie offert par Germain a bien servi aujourd’hui, ça tombe dru mais on sèche assez vite. La couverture nuageuse nous empêche de voir des lambeaux de ciel bleu et les routes sont bien lavées. La houle est assez importante - des vagues de 6 mètres - et dans certains endroits comme Cilaos, Saint Joseph, les élèves ne vont pas à l’école, car les radiers sont submergés. Le Ouaki est impraticable et pour aller au Collège de la Rivière, Paul est obligé de passer par Saint Louis.Nous sommes toujours en pré-alerte, et le danger n’est pas écarté. Les cartes satellites meteo.fr sont bien faites et l’animation satellite permet de bien voir la route de Gael. Hier, Air France a avancé le vol de 22 h pour Orly à 13 heures…On s’adapte !

Partager cet article
Repost0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 20:33
Nos amis du Saulnois n'ont pas souhaité venir nous rendre visite en février et pour cause :.« Période cyclonique » qu'ils ont dit  ! Bien joué ! Actuellement une tempête tropicale souffle vers les Mascareignes. Pour en savoir plus il suffit de cliquer sur le lien suivant pour avoir les infos actualisées, toutes les six heures…

http://www.meteo.fr/temps/domtom/La_Reunion/TGPR/actif/activite_en_cours.html

Vendredi nous devrions être fixés, car cette tempête se transforme en cyclone et sa trajectoire peut varier de 150 à 300 km. N’empêche que ce cyclone, baptisé Gael, fonce actuellement à 25 km à l’heure vers l’île Maurice, peut-être descendra-t-il sur notre île. Sommes parés : avons 40 litres d’eau douce, 5 bouteilles d’huile, 10 kg de riz… Qu’il vienne !
Partager cet article
Repost0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 14:56

Le riz, à la base de l’alimentation réunionnaise. Autrefois, - au début du siècle - le maïs, était la base de l’alimentation, car on le plantait dans l’île. Le matin, avant d’aller travailler ou encore d’aller à l’école, on mangeait du « sosso maïs », accompagné parfois de rougail tomate. A midi, il accompagnait le carry. On mélangeait parfois le maïs à du riz quand il y en avait, mais celui-ci était cher, on le réservait pour le dimanche. Aujourd’hui, ce riz blanc, cuit à l’étuvée dans des casseroles spéciales est de tous les plats : « rougail, carry… » on vous en sert de grandes quantités partout, et on le mouille de grain (lentilles, petits pois, fèves…)
Dans les magasins on peut l’acheter par paquets de 5 kilos… Intéressant en période cyclonique ! Chacun doit en avoir des paquets dans sa réserve, comme nous !


Ce n'est pas "notre" réserve, évidemment...

Partager cet article
Repost0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 18:12

Avec mamy et quatre amis, nous sommes allés manger à une table d’hôtes juste à côté du Jardin des Senteurs à Saint Philippe, et là dans un cadre arboré superbe, nous avons apprécié une cuisine locale délicieuse : en apéritif punch au lait de coco,punch de mûrier,punch de papaye, punch de mangue, punch citron – gingembre, en entrée du cœur de palmiste, en plat de résistance un carry de volaille à la vanille et un carry de bœuf au safran, en dessert du gâteau. 
  En repartant, nous nous sommes arrêtés au pied d’un pistachier pour en trouver des graines. Jacqueline (l’autre Jacqueline) a ouvert une cabosse en deux… Ce pistachier est aussi appelé noisetier de Cayenne. Fraîches les graines ont la saveur de la cacahuète. Elles peuvent aussi être bouillies ou grillées. Dans ce cas le goût se rapproche de la châtaigne d’Europe.

Photos : Vérène et François en train d’admirer l’arbre à pistaches


Une cabosse de pistache ouverte dans les mains de Jacqueline

Partager cet article
Repost0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 17:48

Vous voyez de la fumée au bord de la route, chaque dimanche, aux mêmes  endroits, pas de panique, ce n’est pas forcément une voiture qui donne  des signes prémonitoires de panne – ce qui est courant ici – NON ! C’est le poulet grillé qu’on prépare en grande quantité pour les pique-niqueurs. C’est une tradition de partir en famille dans la nature, alors on achète pour 6 euros  un poulet tout prêt, ou des cuisses de poulet.  Ils ont vraiment le sens pratique, nos Réunionnais…

Partager cet article
Repost0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 10:33

 

Pendant que François et Paul allaient pêcher, que mamy rangeait mes armoires, j’ai préparé un rougail-saucisses pour toute la petite famille.

Alors voilà, vous achetez de petites saucisses à cuire que vous faites bouillir deux fois dans l’eau. On fait revenir 250g d’oignons, trois gousses d’ail écrasées, 250 g de tomates, du safran et on laisse cuire. Puis on coupe les petites saucisses en rondelles et on les ajoute aux légumes. Pour finir quelques petits piments et du gingembre pour rehausser le goût ( j’ai préféré remplacer le piment par un poivron vert !)Encore quelques minutes de cuisson.
Accompagnement obligatoire : le riz ! J’ai aussi préparé une poêlée de « barbadine ». Malgré la chaleur, tout a été mangé !

Qui dit « rougail » ici, dit « piment et tomates», mais moi je préfère les rougails sans piment ! Chacun ses goûts…

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 21:49

 

A la base nautique de la Rivière D’Abord, se déroule tout ce week-end une fête pour célébrer le Nouvel  An Chinois. Nous y sommes descendus ce soir vers 18 heures.

Deux bateaux –dragons flottent actuellement sur ce bras de mer où « abordaient » autrefois les bateaux (d’où le nom la Rivière d’Abord !)

On peut y déguster des mets chinois comme le thuong (feuille de banane farcie de riz, de champignons, de poulet …) le paw de poulet sucré, du pot’ paie, du sakima, des gâteaux au manioc …On peut y voir des expos de peintures, un atelier de calligraphie…

Nous avons apprécié les danses du Pantheres Club : celle de l’éventail et celle du jasmin.  (voir photo ci-dessous) La démonstration  d’un jeune club de taekwendo  des  Trois Mares nous a séduits tout comme la présentation du tai-chi.

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 21:11

A la faveur d’un temps radieux, sans nuage, nous avons fait une excursion très matinale au volcan. Une heure de route pour arriver ver 7h45 au Pas de Bellecombe, après avoir longé la Rivière des Remparts et traversé la Plaine des Sables. L’enclos du volcan était ouvert… alors pendant que François et mamy prenaient le chemin du volcan qui longe la falaise, j’ai osé l’aller-retour au « Formica Léo », petit cratère situé 534 marches plus bas. Descente aisée, mais très escarpée – environ 15 minutes – retour plus dur : une ascension de 30 minutes.
Le « Formica Léo » est un cône strombolien formé en 1753 et qui culmine à une hauteur de 2218 m.

Au premier plan le Formica Léo, au fond le Piton de la Fournaise

J’étais étonnée d’être aussi rapidement arrivée. Pour atteindre le Formica Léo , j’ai respecté le balisage blanc phosphorescent et j’étais en moins de deux, au  cratère de granulés rouges sur lequel je me suis promenée.

Sur un panneau de l’ONF on pouvait lire que l’accès au sommet de Piton de la Fournaise était interdit par arrêté préfectoral en raison des effondrements en cours  du cratère Dolomieu.

Après avoir fait maintes photos je suis revenue sur mes pas, le soleil commençait à chauffer !

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 20:59

 

Nous sommes retournés à Bourg- Murat, visiter la Maison du Volcan, mercredi après-midi. De nombreux films dont un en 3D expliquent les éruptions, la transformation des paysages, la nature des sols ; des jeux interactifs permettent de faire réagir un sismographe ; des maquettes présentent l’histoire de l’île de la Réunion, née d’un volcan; des cartes situent les instruments de mesure utilisés pour la prévention. Toujours aussi captivant le film de la dernière éruption de 2007…

Film projeté sur l'éruption de 2007

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 17:52

Mardi soir après les cours, nous avons attendu que  la chaleur retombe pour partir à Entre – Deux, un petit village créole situé plus au Nord à un quart d’heure  du Tampon, côté montagne, entre deux ravines impressionnantes. Avons pris les lacets par Pont d’Yves et les champs de canne, traversé le Pont de l’Entre- Deux, et grimpé vers le village situé au pied du Dimitile. C’est un départ de randonnées très prisé. Là, nous nous sommes contentés de regarder les vieilles maisons créoles, les jardins et les arbres. Photographie de fleurs, de l’arbre aux Palabres, de bâtiments. Et dans ce havre de paix nous avons également empli nos narines de parfums capiteux, comme celui du frangipanier.

Photo d'un petit restaurant local situé près de l'arbre aux palabres

Partager cet article
Repost0