Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 10:09
  













 Le matin , en allant au marché de Saint Pierre, nous avons eu droit à la prestation  d’un chœur de marins bretons , « La Chorale Iroise »,  venant de la pointe du Finistère .Ils souffraient visiblement de la chaleur, ce qui ne les a pas empêché de gesticuler et de danser. L’ensemble était harmonieux.

En soirée, nous avons assisté avec Vérène, Eddy et Paul  à un concert baroque donné à l’église de la Châtoire, au Tampon. L’ensemble vocal  « Résonances » de la Saline accompagné par l’orchestre baroque de Montauban a présenté deux œuvres : deux psaumes l’"in exitu Israel" d’un dénommé J.J de Mondonville et le "Dixit Dominus" de Haendel. Nous avons tous apprécié.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 21:13

 Un sujet d’actualité tous les jours, les bouchons de la Réunion.

 Parlons d’abord de ceux qu’on apprécie et qu’on mange! Ce sont des espèces de raviolis cubiques farcis de viande de  porc haché et d’ épices, cuits à la vapeur, on leur ajoute de la sauce soja, sauce - piment, ketchup ou mayonnaise et on vous les met dans une barquette, vous les attrapez avec des cure-dents. Parfois on les propose dans une baguette de pain avec des frites.

Et maintenant place aux bouchons qu’on n’apprécie pas et qu’on a du mal à avaler : ceux de la route !

Dire qu’on veut promouvoir le tourisme, quand l’entrée et la sortie de toutes le villes pose problème dès potron – minet jusqu’à 9 heures , et l’après-midi de 16 heures à 19 heures ! Ici, on prend son mal en patience, parfois aux ronds-points on force le passage et c’est le froissement de tôle (d’où un surcoût pour les assurances sur l’île).En général, on reste courtois, on laisse passer ceux qui viennent d’une rue perpendiculaire à la principale, et  les stops sont souvent des « stops glissés ». Pour pouvoir passer, on sort son bras, plus pratique que le clignotant ! Les voitures sont cabossées, comme à Palerme.

Et aujourd’hui, c’était pire en raison des barrages filtrants de camions qui réclamaient la baisse du prix du carburant pour les transporteurs ! 40 camions qui bloquent toute l’île ! Même la route de la plaine qui traverse l’île en diagonale a subi ce cauchemar. Certains ont mis 3 heures pour rentrer chez eux ! Même les cars jaunes sont restés dans leur gare, bloqués par cette manifestation.

Nous sommes chanceux car notre secteur a été épargné ! C’est une chance d’habiter près de son lieu de travail !

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 18:56

Et ce n'est pas une blague ...

 
Petit topo sur la banane, et pas sur la brioche, tant pis pour ceux qui voulaient en rajouter : ici dans not' jardin avons plusieurs pieds de bananiers.
Dès que le régime est bon, on le coupe, à la machette,s'il vous plaît !

Les régimes sont si lourds qu'il vaut mieux les couper avant que l'arbre ne casse, c'est ce que nous avons fait aujourd'hui parce que le régime risquait de tomber dans le jardin du voisin. Nous, nous avons "les grosses bananes" Elles sont succulentes, mais plus farineuses que les petites qu'on vend "par mains" au marché. Le bananier ne donne qu'un régime. On l'abat après, mais il rejette : une foule de petits bananiers ont repoussé en dessous... La Nature est bien faite ! 
                                                                 Ci-contre nouvelle coiffure a moin...

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 18:25

Un petit lézard qui aime tenir compagnie dans la cuisine, grand chasseur de moustiques, voilà en quelques mots la définition du  margouillat. Il se manifeste par un petit bruit qu'on pourrait comparer à un claquement de langue, collée au palais (la langue, pas le margouillat) Y en a qui le chassent parce qu'il laisse parfois de petites crottes, mais certains aiment sa présence. Le nôtre est craintif, je l'ai déjà mis dehors mais il a réapparu... Je le trouve joli avec ses petites ventouses et son corps transparent !

Et voilà un cliché que j'avais fait sur la varangue de notre logement de la Ravine en août. Devinez ce qu'ils "margouillent".....

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 21:19

Georget Boyer, un collègue super sympa du Collège des Trois Mares, nous fait bénévolement des cours de créole chaque lundi, là nous apprenons les insultes, les dictons, les conjugaisons. Lundi j’ai appris qu’il existait un « hymne de l’île ». En fait, c’est une très jolie chanson d’amour intitulée « Ptite fleur fanée » . Je l’ai trouvée sur internet (paroles et musique).
Je n’arrête pas de l’écouter. Alors si ça vous dit voilà le lien : http://www.liledelareunion.com/Fr/musique/index.htmL’est

Le début de la chanson...

"Vi souviens mon Nénène adorée
Le p'tit bouquet, vou la donne à moin
Na longtemps que li l'est fané,
Vi souviens, com' ça l'est loin.

Refrain :
P'tit fleur fanée
P'tit' fleur aimée
Di à moin toujours
Com' c'est l'amour ?..."
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 21:55

Drôle de sujet me direz-vous ! Et pourquoi pas ? Un article pour louer la beauté des ronds-points du Tampon s'impose.On a souvent le loisir de les admirer surtout quand ça bouchonne aux heures de pointe (entrée et sortie de classe par exemple) Ils sont tous aménagés avec bon goût (choix de fleurs colorées, parfois des baobabs,des palmiers...) Je les préfère le matin vers 6 heures le dimanche quand les Tamponnais ont décidé de rester au lit ! c'est pour cette raison qu'on ne voit pas les voitures sur la photo N°1. L'oto ici l'est calamité ! Ce sera un autre sujet.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 17:51

 

Nous avons déjà évoqué le poids des croyances et des superstitions de cette île. On trouve souvent au bord des routes et des sentiers de petites chapelles dédiées à Saint Expedit, le saint qui guérit tous les maux. Ce sont des niches blanches à la façade peinte en rouge vif, niches qu’on fleurit régulièrement et devant lesquels on brûle force bougies, preuve en est la grande quantité de cire qui dégouline sur les marches et le sol noirci par la fumée.
Et le plus surprenant est que le nom de ce saint serait dû à un malentendu. Des religieuses attendaient un colis de Rome avec des reliques pour leur nouvelle chapelle et sur le paquet était marqué « Expedito », les religieuses avaient en avaient conclu qu’il s’agissait du nom du saint. N’empêche que ce saint Expedit est partout, même dans les noms de rues et beaucoup de Réunionnais le vénèrent…




Près de la petite chapelle blanche du sentier de la Pointe du Diable, un autel dédié à Saint Expedit.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 17:36












Avant d’arriver à Saint Pierre par la quatre voies, on distingue une baie rocheuse noire où les pêcheurs ont coutume de lancer l’hameçon, comme Guillaume et François l’ont déjà fait. De là on peut rejoindre le front de mer de Saint Pierre et arriver au parking du Jumbo (nom d'un hypermarché) : un joli chemin emprunté par de nombreux joggers, promeneurs et cyclistes a été aménagé là. Des barrières en bois dissuadent de trop s’approcher des falaises qui sont très friables et qui s’érodent de plusieurs dizaines de centimètres par an. L’endroit est très fleuri et arboré.Vers cinq heures, il faisait encore 28° quand nous avons décidé de nous engager sur ce chemin.Le coucher de soleil sur la mer argentée est un spectacle féérique.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 08:59



Au marché de Saint Pierre, hier matin, j'ai acheté un gros tubercule en fleur : ici on l'appelle "le songe", on le connaît aussi sous le nom de "taro". Sur les conseils d'une Réunionnaise de St Philippe, j'en ai prélevé une partie pour faire des chips. Un délice : un goût entre la pomme de terre et la châtaigne. J'en ai aussi fait un carry avec des courgettes et des carottes. Puis j'ai replanté le morceau de tubercule restant dans le jardin,en espérant qu'il reprendra.les différents noms de ce légume:


"Autres appellations  / Coborée en Nouvelle-Calédonie /Madère en Guadeloupe /Songe ou Arouille violette à la Réunion /dachine ou chou de Chine en Martinique - le nom martiniquais de dachine est tout simplement l'orthographe français du nom anglais "dasheen"  malango "


lien intéressant http://lesnectarsdemaya.canalblog.com/archives/2007/01/21/3757205.html





Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 18:33

Depuis quelques années la Réunion s’est mise, elle aussi, à l’heure d’Halloween, tradition irlandaise, récupérée par les US. Faut bien faire marcher le commerce, surtout en ces temps de régression. Et on sait aussi que le Réunion, c’est le pays de la « fête ».Ce soir, par exemple dans la Rue Delisle au Tampon aura lieu le Défilé KALLA. C’est un défilé en l’honneur de la célébrissime Sorcière KALL ou KAL. C’est à elle que les parents ont recours ici pour menacer les marmailles peu sages…Elle vit dans une maison cachée sous le volcan, dit-on. C’est elle la Reine des Festivités cette veille de 1er novembre.

 

Peu habituée à ces coutumes qui traversent le barrières de notre collège, malgré l’agent de sécurité, j’ai commis un impair cet après – midi en envoyant quatre filles de 4e se débarbouiller. Elles étaient venues avec des maquillages noirs, des marques de rouge à lèvres noires sur une  joue, des larmes de sang sur l’autre, les bouches peintes en noir et pailletées. Elles sont revenues disant que la CPE les chargeait de me dire que c’est autorisé par le règlement. Dont acte ! Mais les petits 6e ont consenti à ranger leurs gants griffus et leurs dentiers  de vampires, ou leur masque, au fond de leu cartable pendant l’heure de cours. N’empêche que ça fait un sacré bazar car les jeunes en profitent pour faire la fête dans certaines salles !

Ce soir pour la Nuit de Kalla tous vont voir la sorcière sortir de son volcan puis danser, déguisés  en sorciers et sorcières.


Pour voir comment on fête l’événement ici 
http://www.portail-ile-dela-reunion.fr/file/grandmerekal2007.swf

 

 

Partager cet article
Repost0