Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 17:09
De novembre à début avril, nous sommes en saison cyclonique et jamais on n'est sûr que la dépression tropicale devienne réellement un cyclone, et sa trajectoire n'est jamais certaine, raison pour laquelle l'alerte cyclonique n'est donnée qu'en cas de réelle menace.
Déjà baptisés avant leur naissance, les cyclones nous arrivent par ordre alphabétique.

Nous en sommes pour cette saison à la lettre G. Une lettre qui n'est pas de bon augure !
On se souvient de GAFILO, un monstre métérologique qui est heureusement passé au large de l'île en 2004, puis de GAMEDE qui en 2007 a emporté les piles du pont de la Rivière St Etienne, et de GAEL qui, en 2009, a longé nos côtes et réussi à emporter la route du Ouaki.  C'est au tour de GELANE.
Il est actuellement à 1000 km à l'Est des côtes réunionnaises et file vers l'Ouest, c'est à dire vers Maurice et la Réunion. Il  gagne en intensité, De 7 km à l'heure hier soir, il file désormais à 14 km /heure. Et demain ?

image gelane

lien météo
http://www.meteo.fr/temps/domtom/La_Reunion/TGPR/actif/activite_en_cours.html

Pour situer la Réunion repérez la grande île à gauche, c'est Madagascar puis continuez vers l'Est,  la premier petit caillou est la Réunion et le deuxième Maurice.
Gélane est la masse tourbillonnante qui arrive.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Encore une fois le planteur parlera, un cyclone c'est à la fois la destruction et son contraire! S'il passe sur l'Ile, ce sont toutes les récoltes qui souffrent (pas simplement le sempiternel kilo
de tomates) ainsi que les infrastructures (comme les serres, porcherie, poulaillers industriels ou artisanaux, chemins d'exploitation ravinés et détruits,...). Quant aux aides après cyclones, elles
n'existent quasiment plus et arrivent 2 ou 3 ans après. Par contre, si le cyclone passe à bonne distance, les réserves en eau sont renouvelées pour longtemps (on se souvient en 79, le cyclone
Hyacinthe avait pourvu l'Ile pour près de 4 années!). En outre les pluies sont chargées en éléments et forme un quasi-engrais. Les orages chargés en électrostatique ont un effet stimulant sur
beaucoup de plants, notamment la canne à sucre juste à cette période de sa croissance. Les anciens disent que  les éclairs font "péter" la canne.