Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 09:48

C'est vraiment le printemps ! Ou plutôt le début de l'été.
Toujours 28° au Tampon et 30° sur le littoral ! Quand on dit ici "fait chaud" on nous répond "ça commence !" Ca promet...
Fabuleuse la floraison des jacarandas le long des routes. Et là-dessus le chant des oiseaux .

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 17:56

A notre retour de balade, nous avons décidé de vivre les Florilèges du Tampon. Dans le Parc Jean de Cambiaire, nous avons admiré des milliers d'orchidées et d'autre plantes tropicales. Avons acheté des roses du désert, discuté avec des fleuristes, des arboriculteurs et des pépiniéristes. Un groupe de musiciens (saxophones et clarinettes) animait cette manifestation à l'ombre d'arbres centenaires, j'ai aussi goûté du jus de tamarin ( pas mauvais, bien sucré) puis sur la place de l'église une petite troupe de théâtre jouait  une saynète en créole. Nous avons remonté la rue Delisle au milieu des stands et de la foule et sommes revenus sur nos pas.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 17:48

En redescendant vers St Pierre, on s'est arrêté au Gouffre, un lieu très sauvage où les vagues  viennent violemment heurter les roches basaltiques qui se jettent dans l'Océan. Ici de nombreuses croix commémorent des disparitions en mer de jeunes gens : le soir l'endroit doit être lugubre ! Une côte très sauvage où ont été aménagées des zones de pique-nique  et on peut y accéder à vélo par la piste cyclable depuis Saint Pierre.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 17:43

A une trentaine de minutes au Nord du  Tampon, avons découvert une plage surprenante : la plage de sable noir d'Etang Salé les Bains. L'endroit est calme, la mer est chaude, et limpide : on voit les poissons nager entre les plaques de basalte, pas de coraux ici comme à l'Hermitage. Les courants y sont plus forts. De nombreux jeunes Réunionnais viennent y surfer et quelques famille pique-niquent un peu plus loin que la zone de baignade.Nous avons magné près d'un camion-snack : ma salade composée à 5 Euros était délicieuse (salade verte, maïs, surimis, tomates, concombres, oeufs, mayonnaise et samoussas...)

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 17:41

La deuxième personne qui a facilité notre intégration est évidemment Cindy. Elle s'est levée aux aurores pour être à l'aéroport pour 7 heures du matin (et a poireauté 2 heures à cause du retard de l'avion). Elle avait prévu les croissants et nous a emmenés au PORT, récupérer notre voiture. Puis nous avons fait le marché de Saint Paul et déjeuné ensemble. Cindy est la spécialiste du découpage de l'ananas depuis qu'elle a observé les Réunionnais à l'oeuvre derrière leurs stands. Cindy est originaire de Forbach,elle remplaçait François à Albestroff quand il avait été en congé de maladie. Elle est nommée dans un collège de Saint Paul.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 17:20

Il est GRAND temps de vous parler de ceux qui nous ont accueillis chaleureusement  sur cette île à l'époque où nous étions SDF(en août ). Le premier est un ancien camarade de classe d'Alsting, de François. Après s'être fixé un rendez-vous devant la superbe église de la Rivière Saint Louis, les deux vieux compères se sont reconnus et notre hôte nous a invités chez lui le soir de notre atterrissage. Avons été reçus comme des rois.François prépare très bien le gratin de chouchoux et le rhum arrangé de goyaviers de Nadine est remarquable. Nous avions fait suivre notre courrier et nos colis chez eux, c'était l'occasion de se retrouver très souvent. 
Ci-dessous la récolte de Nadine (patates douces, chouchoux...)et François servant le gratin.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 11:15

Chaque matin, c'est "le plaisir des yeux" ! Les jaracandas sont en fleurs (ce sont d'énormes arbres qui deviennent violets), les tulipiers du gabon ont de grandes fleurs orange, les flamboyants commencent à avoir des teintes rouges, partout fleurissent les bougainvilliers, les ixoras, le liseron bleu, le francisea (un arbrisseau très parfumé aux fleurs bleues et blanches, ici c'est la fleur bleue qui devient blanche en vieillissant) la liane aurore orange vif, les daturas à l'odeur de savon... Je vous envoie quelques photos de mon diaporama...A bientôt !

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 18:29

Après la balade - découverte avons fait un petit crochet par Cap Méchant. Et comme toujours avons rencontré la "Folle" qui ennuie les touristes avec ses malédictions. Quand je lui ai dit qu'elle était sur internet, elle s'est éloignée et a mis sa veste sur sa tête en continuant à harceler les gens "Vous êtes complices du diable" est son leitmotiv. Elle n'ose pas approcher des restaurants, au moins là nous avons été tranquilles pour manger notre civet-canard et notre carry-zourites et boire notre punch !

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 19:04
En route vers le Sud de l'île.... Le temps se couvre dès qu'on arrive à Saint Joseph, une ondée et la route est bien lavée. Peut-être que nous serons saucés sur notre parcours - découverte dans la Forêt de Mare-Longue. Eh oui ! Mais on sèche tout de suite. La visite commence un peu plus tard que prévu car il  faut attendre un bus coincé dans un "bouchon" toujours ce fameux bouchon à Grand Bois où ils sont en train de faire la voie de contournement qui doit relier Saint Pierre à Saint Joseph.
Nous voilà donc dans ce jardin tropical accompagnés par Patrick Fontaine, un guide très compétent, qui nous explique l'usage de la cardamone (les feuilles très douces servaient de PQ), il nous fait sentir le basilic endémique, nous explique que la rose de porcelaine peut parfumer longtemps la maison, les fleurs des bégonias en arbustes peuvent être consommées en salades (à ne pas vinaigrer car elles sont déjà acides), il nous a montré comment polliniser artificiellement des fleurs de vanille (ici il n'existe par l'abeille mellipone du Mexique).  Dans une espèce d'héliconia il a prélevé une substance poudreuse qui servait à talquer les mains pour mieux pouvoir travailler. Arrêt aussi au pied d'un arbre bicentenaire, le letchi. On n'ose pas imagine ici à la Réunion une fête de Noël sans ce fruit qui rougit le paysage en décembre. Présentation du bringellier dont on consomme tout :les fruits, les feuilles.Arrêt devant l'herbe prisée par certains "le z'amal" Et  notre hôte d'expliquer que ce n'est jamais la plante qui pose problème, c'est l'homme qui pose problème, selon l'usage qu'il en fait. Découverte de quelques espèces de palmiers dont le palmiste rouge qui donne un plat local et le palmier pied d'éléphant, le palmier parapluie, le palmier feuilles découpées. C'était chouette ! Nombreuses photos qu'il va falloir classer. Au retour dans un magasin avons acheté un livre sur les Fleurs Tropicales de la Réunion, ainsi qu'un bouquin sur les Poissons...
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 21:16

En redescendant vers Saint Pierre, nous avons encore patienté dans les éternels bouchons de Saint Leu ( c'est pénible et certainement pas un atout pour le tourisme, faudra bien qu'ils trouvent une solution pour éviter l'asphyxie de l'île,je plains les pauvres travailleurs qui rentrent chez eux à l'allure d'escargots..) Au loin on aurait pu apercevoir les baleines, si on avait pensé à apporter nos jumelles. Nous nous sommes arrêtés près du "Souffleur", une attraction naturelle ! L'eau de la mer s'engouffre dans les roches volcaniques noirs et ressort dans un nuage de bruine assez surprenant !
 

Partager cet article
Repost0