Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2022 5 25 /11 /novembre /2022 11:22

A l’occasion d’une randonnée à l’Entre-Deux, nous avons emprunté, à main droite au retour d’une balade vers Bras Long, un chemin qui longeait la ravine.  

D’importants travaux ont lieu actuellement à la Ravine Bras Long. Le chantier semble être dans sa phase finale. Nous avons eu l'autorisation de passer le pont pour rejoindre l'autre rive.

 

Ravine de Bras Long
Ravine de Bras Long
Ravine de Bras Long
Ravine de Bras Long
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2022 5 18 /11 /novembre /2022 09:04

Il est très difficile de parcourir les sites prestigieux de la Réunion à vélo, et on est quelquefois ébahis de voir pédaler des cyclistes téméraires qui grimpent vers Cilaos.

Même les vélos électriques peinent dans les gros dénivelés. Il faut être un sportif entraîné… Et la cohabitation vélos-voitures est souvent très compliquée voire dangereuse.

Mais il existe des circuits de plus en plus nombreux pour pratiquer le VTT, loin des dangers de la circulation. Ainsi à la sortie de Cilaos vers Bras Sec on découvre des sentiers balisés pour VTT… Avis aux amateurs !

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2022 6 12 /11 /novembre /2022 13:40

Les pouvoirs publics s’en fichent (pardon pour la virulence de l’expression) ! L’île de la Réunion mérite mieux que ça. En quelques mois la circulation s’est encore densifiée.

Pour ne citer que quelques exemples : Yoland doit partir à 5h 15 du matin de Manapany les Hauts pour arriver à St Paul avant 8 h pour sa formation. Nicole qui veut aller chez son médecin de St Pierre a quitté son domicile à 8h pour arriver à 9h30 ! (alors qu’il n’y a que quelques kilomètres à couvrir). Dauphin qui prend le VSL pour regagner son centre de réadaptation au Port quitte Petite Ile à 11 h pour arriver à 13h15.  Pour rentrer chez soi, on perd le même nombre d’heures. Le chauffeur n’en peut plus des éternels embouteillages entre St Paul et le Port. Les habitants du Sud qui vont ou reviennent de Saint Joseph ne savent plus à quelle heure prendre la route pour éviter les bouchons…

Les administrateurs de cette île « paradisiaque » devenu un « enfer » pour les usagers, ont beau mettre en place des bus, ces derniers sont aussi victimes de ce phénomène…

Pourquoi ne pas suivre l’exemple de pays comme en Turquie, au Mexique, qui ont DES MINIBUS qui une fois remplis font leur circuit, et multiplier les voies pour les transports en commun ?

La mentalité n’est pas encore au covoiturage : les Réunionnais ont peur d’être agressés et dépouillés…les médias participent à cette psychose. Covoiturer permettrait de réduite d’un tiers la densité du trafic !

Les ZONES DE COVOITURAGE manquent aussi ! Les zones RESERVEES aux transports en commun sont ridiculement réduites…

Les PARKINGS A ETAGES n’existent pas encore dans les villes et les conducteurs qui arrêtent la circulation pour trouver un stationnement participent à ce ralentissement…
Et le pire c’est qu’on continue d’importer des voitures et que les gens achètent : trois à cinq véhicules pour une famille qui vit encore dans une case modeste, parfois en tôle… On fait des crédits car « le paraître » est très important !

Et sur le web, à la télévision, les publicités pour l’automobile dernier cri pullulent…
Une solution peut-être : ARRETER L’IMPORTATION DE VOITURES NEUVES… Pour Noël ce sera reparti, on se fera cadeau de voitures… Certains concessionnaires, l’année dernière, disaient livrer 6 voitures par jour en janvier…

L’écoeurement touche désormais toute la population. Pour mesurer l’ampleur du phénomène, il faudrait que des drones survolent la Réunion et qu’on fasse des statistiques réelles de cette paralysie et du temps que la population est obligée de perdre dans les embouteillages. Les employés qui ne sont pas à l’heure, qui font un burn-out, les livraisons des entreprises qui prennent du retard… toute l’économie souffre du laxisme des élus.

L’heure n’est plus au constat, mais à l’action…. Et qu’on arrête enfin le COPINAGE POLITICO-COMMERCIAL qui permet la multiplication des voitures et menace notre planète… Vous avez dit « réchauffement climatique » Ici, on connaît pas…

La solution TRAM-TRAIN abandonnée pour des raisons politiques mériterait également d'être réétudiée !

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2022 5 04 /11 /novembre /2022 09:48

La navette Jetcar OI, qui me ramenait à Saint Pierre, chemin Badamier, est toujours une bonne option pour qui aime rejoindre le Sud agréablement. (prix dégressifs en fonction du nombre de passagers) Comme les cars jaunes sont peu nombreux à l’arrivée des avions et que le car jaune T met 2 heures pour rejoindre la gare routière de S Pierre, j’ai préféré patienter au Cap Méchant, la salle du bar de l’aéroport. 20 euros pour le trajet mais on gagne une demi- heure. On a la climatisation et une boisson fraîche, beaucoup de confort et le chauffeur est attentionné. Après une nuit perturbée de 11 heures dans un avion aux sièges exigus, on a besoin d’un peu d’espace et de bien-être !


Découverte : j’ignorais qu’on pouvait emprunter la Nouvelle Route du Littoral jusqu’au Port, mais seulement dans le sens Nord – Sud, les autres usagers qui viennent du sud empruntent encore la route de la Corniche (sur la voie de gauche) pour remonter vers Saint Denis.

 

 De Saint Denis à Saint Pierre en navette !
 De Saint Denis à Saint Pierre en navette !
 De Saint Denis à Saint Pierre en navette !
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2022 4 03 /11 /novembre /2022 18:39

Surprise en atterrissant à Roland Garros, l’aéroport de Saint Denis : le nombre de passerelles a bien augmenté, et le bâtiment central est flanqué d’extensions en construction. Les tapis de valises n’ont pas de répit. Les vols qui sont à destination de l’île se sont multipliés c’est certain…

Quel changement pour qui a connu la petite aérogare où il fallait attendre patiemment que les valises arrivent et où on entendait les employés s’activer.

On distingue encore sous l’édifice en construction l’océan qui longe le tarmac, bientôt ce ne sera plus qu’un souvenir. Eh oui ! La Réunion est victime de sa notoriété !

ET pour les bus, que ce soit les Cars Jaunes, Citalis ou la navette Jetcar OI, il faut parcourir deux cents mètres sous un soleil de plomb pour rejoindre la nouvelle gare de bus qui leur est destinée. Dommage que les plantations ou les abris couverts aient été oubliés…

L'aéroport Roland Garros de la Réunion s'étend !
L'aéroport Roland Garros de la Réunion s'étend !
L'aéroport Roland Garros de la Réunion s'étend !
Partager cet article
Repost0
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 09:12

Après le passage du cyclone Batsiraï, les municipalités ont vu la taille des déchets végétaux croître au bord des routes. Tous les Réunionnais ont nettoyé leurs jardins et le jour du ramassage ce sont 4 fois plus de branchages, palmes, qui se sont accumulés. Appel a donc été fait aux agriculteurs pour prêter main forte aux communes et ce sont des tracteurs avec des griffes, et des remorques qui ont sillonné les chemins de la Réunion.

Parfois il fallait même trouver un endroit de dépôt intermédiaire… Et ce n’est pas encore fini… Il reste encore des rues encombrées…

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 08:56

En face de l’ancienne usine sucrière, à côté du terrain paddock où s’élèvent les gigantesques banians, voilà un nouvel abri de bus pour la ligne Alternéo.

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 19:48

Depuis que la Civis a lancé une opération de prêt de vélos et trottinettes électriques, les Réunionnais se sont rués sur l’"Altervélo" !

S’il faut payer une caution – non négligeable mais nécessaire- on peut louer pour un prix presque dérisoire un engin non polluant pour circuler. La liste d’attente serait longue.
Ce matin, j’ai croisé à Grand Bois une dame et son enfant, qui après un arrêt à la boulangerie, ont enfourché  un vélo pour longer la plage ti-sable pour peut-être faire du tourisme ou rentrer chez eux.
Il existerait même sur l’île des emplacements prévus pour attacher les cycles.

Un bon plan pour qui n’a pas le permis ou qui aime l’exercice physique, encore que… l’électrique nécessite moins d’efforts.

https://altervelo.locvelo.com

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2020 5 11 /12 /décembre /2020 12:40

Voyager, c’est apprendre à rester serein… Parfois on attend vainement une valise qui est sur un autre tapis roulant parce qu’on n’a pas pris le temps de regarder en arrivant l’écran qui indique le chiffre de l’arrivée des bagages, ou tout simplement parce qu’il a été décidé en dernière minute qu’il y aurait un changement de tapis.

Il peut aussi arriver que les bagages mettent un temps fou à arriver… et on craint pour sa correspondance. Le pire est d’attendre une valise qui ne viendra pas, parce qu’égarée…

Mais là, ce que j’ai vécu à CDG au vol d’arrivée d’Air Austral passe l’entendement. Le tapis s’est arrêté d’un coup et une cinquantaine de bagages ont été carrément jetés dans un angle à l’extrémité du serpentin.

Les voyageurs eux-mêmes grimpaient sur la bande transporteuse à l’arrêt pour aider des passagers à récupérer leurs bagages. Des valises étaient couchées de travers  sur  les deux bords du tapis roulant.

Il s’est bien passé une vingtaine de minutes avant que l’incident n’ait été résolu. Et quand la bande s’est remise en marche, et que la compagnie s’est excusée auprès de ses usagers,  les valises tombées sur le bord ont été remises, mais l’employé n’a pas jugé utile d’y mettre la cinquantaine de bagages qui avaient été jetés dans l’angle… Aux voyageurs de se débrouiller pour remuer les sacs, paquets et valises, et trouver, seul, ce qui leur appartenait. De quoi devenir fébrile...si on imagine rater le seul TGV de la journée...

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 20:41

On vous impose partout à l’aéroport le mètre de distance avec les autres voyageurs. On fait tout dans les règles, on colle des lignes sur le sol pour vous maintenir à bonne distance à l’embarquement.

                                                                 Illustration de Jace sur l’écran de l’avion d’Air Austral

Mais c’est d’un ridicule affligeant : tous les sièges dans la salle d’embarquement sont pris d’assaut, on est à 30 cm du voisin. Pas de siège condamné…Il est vrai que tout le monde est masqué. Il faudra d'ailleurs changer 3 fois de masque... ce que personne ne fait !

Ensuite, vous entrez dans l’avion et vous êtes assis juste à côté d’un autre passager : ce jour-là pour gagner de l’argent, un vol a été annulé et le vol du lendemain a été complété au siège près !

Il n’empêche qu’on tient à ce mètre de distance et même dans les déplacements à l’intérieur de l’appareil, il faut éviter de se promener (cf le gouzou qui s’affiche sur les écrans des avions d’Air Austral)

Et heureusement que le ridicule ne tue pas. Arrivés à CDG aéroport où on vient de supprimer un terminal, les voyageurs doivent s’engouffrer dans une navette. Si la distance réglementaire est respectée sur le quai, dans la navette c’est une autre question, on se croit dans un métro parisien aux heures de pointe : on s’entasse…

Partager cet article
Repost0