Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 10:33

Cette profusion de graines sur l’arbre argenté (sophora denutada Bory)  est du plus bel effet.  Cela  fait plaisir de voir que l’arbre est encore là, et a résisté à la déforestation liée au développement des pâturages.

Ce sont aussi les boisements de cryptomérias qui ont participé à la disparition de nombreux arbres endémiques.

On peut toujours rêver et se dire que certains agriculteurs des Hauts auront à cœur de planter des haies de tamarins autour de leurs plantations ou leurs prés…


La prise de conscience est bien là et le CIRAD publie un document intéressant sur la culture du petit tamarin des hauts, notamment sur la multiplication de ses gousses… Les graines se récoltent en juin juillet, les gousses doivent être décortiquées pour libérer les graines.

Un lien intéressant pour qui souhaite participer à la sauvegarde de cet arbre endémique.

https://arbres-reunion.cirad.fr/especes/fabaceae/sophora_denudata_bory.html

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 09:57

On trouve cet arbre original dans quelques jardins créoles. Certains l’appellent aussi « arbre chocolat » ou « bambou noir » à la Réunion, peut-être en raison de la couleur de son tronc et de ses branches. Les feuilles sont également sombres. Il porte de jolies fleurs rouges en cette saison.

En fait, il s’agit d’une « leea ». On en compte 70 espèces. Celle-ci est appelée leea rubra (leea rouge) On l’a appelée ainsi du nom de James Lee, pépiniériste écossais basé à Hammersmith, Londres, lequel a introduit de nouvelles plantes découvertes à la fin du 18e siècle.

L’arbre présente un intérêt ornemental certain : ses branches et ses feuilles sont rouge foncé, et ses fleurs sont originales.

Et, sans conteste, il joue un rôle dans la protection de l’environnement en attirant les butineuses. Pour qui aime la Nature, son acquisition est utile car cette plante attire les pollinisateurs comme les mouches, guêpes, abeilles, papillons et coléoptères.

 

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 09:21

Je découvrais hier la partie supérieure de cet endroit privilégié où les feuillus côtoient les palmiers. Actuellement de grands arbres majestueux situés pour la plupart en limite de parc ont une floraison remarquable : de petites fleurs mauves garnissent leur couronne.

Un promeneur m’explique que l’arbre, on l’appelle ici « lilas ». Après avoir consulté un ouvrage intitulé :  « La Réunion faune et flore, guide naturaliste » (Editions Austral Editions )  je retrouve une photo explicite représentant « le margosier » encore appelé « lilas de Perse » (melia azedarach).


Il serait originaire d’Asie et aurait été introduit à la Réunion comme arbre d’ornement et pour la qualité de son bois. Sa croissance est extrêmement rapide et ses feuilles toxiques sont utilisées comme insecticide naturel. Pourquoi lui avoir donné le nom de «lilas » ? Tout simplement parce que ses fleurs diffusent un doux parfum de lilas.

 

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2020 2 13 /10 /octobre /2020 13:36

 

C’est le printemps à la Réunion ! D'aucuns diront même qu'avec les températures actuelles on sent l'été très proche. 

Les journées se réchauffent et les arbres fleurissent ! Mais cette floraison est colorée : mauve pour les jacarandas, orange pour les grévilléas, rose pour les bauhinias, jaune pour les thévétias…

Hier matin, jolie promenade de la rue Verlaine jusqu’ à la boulangerie de la Ravine des Cabris…retour par le rond-point de l'église. C’est un feu d’artifice, un régal pour les yeux !

 

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 14:18

Un arbre centenaire qui poussait à la Ravine des Cabris à côté  du Moulin à Café a été abattu !

L’énorme souche est flanquée de tronçons énormes de branches. C’est pitié de voir ce géant débité. Finie l’ombre du Sandragon ! Peut-être que le propriétaire de ce domaine songera à le remplacer…mais les habitués des lieux en doutent.

Justement à cette époque où le réchauffement climatique préoccupe, il serait bon de remplacer tous les arbres disparus par des descendants prêts à prendre la relève !

Partager cet article

Repost0