Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 12:21

Le quartier de Terre « Sainte », berceau de la ville de Saint Pierre,  lui doit son nom. En réalité le mot « sinte » désignait les arbustes, les bois de sinte, qui occupaient le terrain autrefois.
C’est à l’occasion de la sortie botanique au Piton Montvert que j’ai pu voir cette espèce qui serait bien plus présente dans le Nord de l’île.

Scutia myrtina est son nom latin. C’est une rhamnacée. On l‘appelle aussi « « ronce pays », « bambara », « bois de ronce »

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 07:42

Le cossinia pinnata ou « bois de judas » est reconnaissable à son tronc orangé taché… C’est un arbre endémique de la Réunion qui croît dans les forêts de basse altitude. Nous en avons vu plusieurs sans la forêt de Piton Montvert.

Pourquoi  !’avoir affublé du nom de Judas ? Tout simplement parce que des vendeurs malhonnêtes, de fieffés menteurs, vendaient autrefois ce bois comme étant du bois de fer. Ce dernier était très prisé pour sa résistance : on l’employait pour les charpentes, les mâts de navire…

Or le bois vendu ne tenait pas les mêmes promesses et se brisait vite. Par conséquent cet arbre est devenu l’arbre de Judas, du traître ! Il est quand

même surprenant que les acheteurs se soient fait berner car le poids de ces deux arbres n’ont rien de commun. Le bois de fer est très lourd comparé à celui du bois de judas…

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2022 4 03 /02 /février /2022 08:38

A Petite Ile, dans les hauts, près du « parc poules » de Dauphin pousse un arbre aux fleurs surprenantes. Les branches en sont actuellement remplies.

Marie Ange m’explique que l’arbre, on l’appelle ici « abricot ». Le nôtre fleurit mais ne donne pas de fruits, précise-t-elle.
          Pour en savoir davantage je cherche et découvre qu’il s’agit d’un arbre appelé « Abricotier des Antilles » et qu’on peut en trouver des plants à la pépinière de St Philippe (Latitude Fruitière) Son nom latin serait « mammeea americana ».

Bien qu’on l’appelle « abricot pays » l’arbre n’a rien de commun avec l’abricotier, mais ses fruits ont une chair orange qui rappelle celle de l’abricot.

photo ci-dessous du site de la pépinière "latitude fruitière"

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2022 2 01 /02 /février /2022 08:21

Cette semaine, au retour d’une promenade à Grand Bois, nous avons récupéré des pommes latanier que des propriétaires étaient en train de poser au bord du chemin avant le ramassage des déchets verts.

« On peut en faire un des meilleurs rhums arrangés », prétendent mes amis Brigitte et Yoland. Et ils expliquent aux gens qui s’en débarrassent comment procéder pour confectionner le breuvage.

Achat de rhum au passage et le travail commence en cuisine : pas facile ! Il faut couper les pommes en deux, extraire au couteau les morceaux de pulpe, gratter la peau rose qui les couvre pour ôter l’amertume.  Il nous faut deux bonnes heures pour préparer les fruits qui comptent pour un tiers de la bouteille.

On ajoute du sucre de canne, ou du sirop da canne, une gousse de vanille, et évidemment du rhum blanc,  et on entrepose à l’ombre pendant trois mois…

 

Rhum arrangé pomme latanier.
Rhum arrangé pomme latanier.
Rhum arrangé pomme latanier.
Rhum arrangé pomme latanier.
Rhum arrangé pomme latanier.
Rhum arrangé pomme latanier.
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 14:43

Nombreux sont les Réunionnais qui suivent l'évolution du cyclone sur les sites Windy  ou Mtotec .Des bourrasques de vent annoncent déjà  son arrivée ... et tous se demandent en rentrant les pots de fleurs et en révisant les fixations de volets si Batsirai passera sur l'île ou si on aura droit à sa queue  ...et même dans ce dernier cas il faudra nous attendre à de belles trombes d'eau et à des rafales...en attendant la vigilance est de mise et les sorties  - découvertes sont annulées... 

Site de météorologie Mtotec 

 

Site Windy

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2022 7 23 /01 /janvier /2022 16:43

        Un soir, alors que nous nous promenons, nous apercevons non loin de la route un boug du Tampon et son fils en train de "casser" (cueillir) des mangues vertes avec un cueille-fruit. Comme les grappes sont haut perchées la récupération semble difficile.
      Aussitôt notre ami Yoland grimpe comme un singe sur le manguier. Pieds nus, il progresse avec agilité. Je crains le pire quand il s’approche de branches plus fines. Mais il est à l’aise et compte bien participer à la cueillette.

Il récupère le cueille-fruit et attrape les mangues les moins accessibles. Tous sont ravis ! et le butin sera partagé. Du beau travail !

Emmanuel, le Tamponnais, va pouvoir en faire profiter 3 familles et Yoland lui aussi rêve déjà aux bons rougails qu’il va pouvoir préparer. Comme quoi, on sait encore partager et avoir du plaisir à grimper dans les arbres à la Réunion.

Casser la mangue sauvage, un plaisir partagé !
Casser la mangue sauvage, un plaisir partagé !
Casser la mangue sauvage, un plaisir partagé !
Casser la mangue sauvage, un plaisir partagé !
Casser la mangue sauvage, un plaisir partagé !
Casser la mangue sauvage, un plaisir partagé !
Casser la mangue sauvage, un plaisir partagé !
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2022 4 20 /01 /janvier /2022 07:31

Dans la forêt de Piton Monvert pousse un arbrisseau aux propriété étonnantes.

Cet arbre aux feuilles vert foncé brillantes que le Créole appelle « bois de rongue ». Une déformation de l’expression « bois de ronde » !  On l’utilisait pour fabriquer les torches qui servaient à éclairer le chemin de ronde…

Les veilleurs pour faire leur ronde de nuit et surveiller les rues se munissaient de torches qui brûlaient bien : le bois est huileux ce qui explique son utilisation comme objet d’éclairage.
Ce bois porte le nom de « flambeau » à Maurice.

Son nom latin est « erythroxylum laurifolium ». Il aurait des vertus diurétiques, antispasmodiques ( lutte contre coliques néphrétiques, calculs urinaires) et son fruit serait purgatif.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2022 2 18 /01 /janvier /2022 07:37

Le Piton Monvert est un formidable terrain d’exploration pour les amateurs de botanique. Nicole a proposé ce dimanche à une bande d’amis de découvrir l’endroit géré par l’Omdar.

Que de changements depuis que le site a été reconnu d’intérêt public !

Les plantes endémiques ont prospéré grâce aux semis ; les plantes invasives comme les goyaviers ont été coupées, les vues sur le littoral sont désormais imprenables grâce à l’éclaircissement de la futaie, et les endroits pour s’asseoir en bois de goyavier jalonnent le parcours. Les trois chemins qui y montent sont bien entretenus.

 

Nicole nous a fait goûter des fleurs de zépis bleus, découvrir les vertus médicinales de l’avocat marron, observer les feuilles composées du bois de gaulette, les fruits du natte que nous avons redonnés à la nature.

Elle nous a expliqué la nature de trois lianes, fait identifier les troncs du bois de judas, du bois de rempart, du change-écorce… et surtout repérer l’orchidée Camaron qui pousse à l’abri des regards et que malheureusement des individus braconnent…

Elle en a profité pour nous montrer comment on aide à la fécondation de la fleur.

Une belle sortie ! Merci à cette passionnée qui sait faire partager son amour de la Nature !

 

Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2022 1 10 /01 /janvier /2022 16:35

À la Ravine des Cabris, à l’entrée du quartier du Vieux Domaine, fleurissent actuellement six cytises indiens. Des grappes de fleurs jaune citron couvrent les branchages. On peut les photographier avec comme fond les crêtes du Grand Benard auréolées de nuage

Cet arbre le « cassia fistula » a pour nom « casse fistuleuse ». A la Réunion, on l’appelle aussi cassier, faux séné, faux caroubier, douche d’or, averse dorée… C'est effectivement une pluie d'or. Sous le soleil, c'est une merveille !

Le matin et le soir de multitudes d’oiseaux s’y cachent et y cherchent une petite pitance. Si je n’ai pu immortaliser le zoizo blanc qui s’accroche de mille façons aux branches et disparaît très vite, j’ai pu fixer le « cardinal rouge » au milieu des grappes dorées.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 20:38

 

Il est originaire de Californie et du Mexique et fait partie de l’espèce des Arécacées. On l’appelle aussi « palmier jupon ». Il peut paraître laid avec son tronc élancé et la base grise du feuillage rappelant un jupon.

Il n’empêche qu’ils ont l’air impressionnants dans cette allée du Parc des Palmiers ! Ils y ont trouvé des conditions de chaleur et de luminosité qui ont bien profité à leur croissance.

 

Partager cet article
Repost0