Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 10:33

Cette profusion de graines sur l’arbre argenté (sophora denutada Bory)  est du plus bel effet.  Cela  fait plaisir de voir que l’arbre est encore là, et a résisté à la déforestation liée au développement des pâturages.

Ce sont aussi les boisements de cryptomérias qui ont participé à la disparition de nombreux arbres endémiques.

On peut toujours rêver et se dire que certains agriculteurs des Hauts auront à cœur de planter des haies de tamarins autour de leurs plantations ou leurs prés…


La prise de conscience est bien là et le CIRAD publie un document intéressant sur la culture du petit tamarin des hauts, notamment sur la multiplication de ses gousses… Les graines se récoltent en juin juillet, les gousses doivent être décortiquées pour libérer les graines.

Un lien intéressant pour qui souhaite participer à la sauvegarde de cet arbre endémique.

https://arbres-reunion.cirad.fr/especes/fabaceae/sophora_denudata_bory.html

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 16:20

Kossa il lé ? C’est tout simplement le bourgeon terminal de la branche de cerisier. Et pas n’importe quel cerisier. « Le cerisier la Réunion », c’est celui qui donne les petits fruits côtelés. On l’appelle aussi « cerisier du Brésil ».

Aussi étrange que cela puisse paraître, on a laissé pousser des fruitiers dans le parc, les botanistes ont leurs raisons. Ce serait encore un sujet à développer sur ce blog.

Un couple qui se promène au Parc des Palmiers m’explique qu’on peut prélever ces « petits cœurs » ou « feuilles tendres de l’extrémité » pour faire des infusions contre la fièvre !

J’en aurai la confirmation plus tard. De nombreux créoles connaissent l’usage de ces feuilles et tous disent que c’est un remède efficace contre les états fébriles...

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 09:21

Je découvrais hier la partie supérieure de cet endroit privilégié où les feuillus côtoient les palmiers. Actuellement de grands arbres majestueux situés pour la plupart en limite de parc ont une floraison remarquable : de petites fleurs mauves garnissent leur couronne.

Un promeneur m’explique que l’arbre, on l’appelle ici « lilas ». Après avoir consulté un ouvrage intitulé :  « La Réunion faune et flore, guide naturaliste » (Editions Austral Editions )  je retrouve une photo explicite représentant « le margosier » encore appelé « lilas de Perse » (melia azedarach).


Il serait originaire d’Asie et aurait été introduit à la Réunion comme arbre d’ornement et pour la qualité de son bois. Sa croissance est extrêmement rapide et ses feuilles toxiques sont utilisées comme insecticide naturel. Pourquoi lui avoir donné le nom de «lilas » ? Tout simplement parce que ses fleurs diffusent un doux parfum de lilas.

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 18:23

À la Réunion tout bois prend facilement racine : les conditions de repiquage sont idéales. Il n’empêche qu’on utilise aussi le bouturage pour multiplier les plants.

Yoland m’explique qu’on peut bouturer avec du curcuma et du miel, Zaza quant à elle privilégie le bouturage avec l’aloès vera.


En fait, tous ces ingrédients sont antifongiques, à savoir empêchent le développement de champignons. Il est vrai qu’utiliser du miel à cet effet peut paraître sacrilège.

En métropole, j’ai utilisé des racines de ronces séchées et broyées mais aussi de l’eau de saule… Chacun sa méthode ! L’essentiel est de jardiner de façon raisonnée…

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2020 2 13 /10 /octobre /2020 13:36

 

C’est le printemps à la Réunion ! D'aucuns diront même qu'avec les températures actuelles on sent l'été très proche. 

Les journées se réchauffent et les arbres fleurissent ! Mais cette floraison est colorée : mauve pour les jacarandas, orange pour les grévilléas, rose pour les bauhinias, jaune pour les thévétias…

Hier matin, jolie promenade de la rue Verlaine jusqu’ à la boulangerie de la Ravine des Cabris…retour par le rond-point de l'église. C’est un feu d’artifice, un régal pour les yeux !

 

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 14:18

Un arbre centenaire qui poussait à la Ravine des Cabris à côté  du Moulin à Café a été abattu !

L’énorme souche est flanquée de tronçons énormes de branches. C’est pitié de voir ce géant débité. Finie l’ombre du Sandragon ! Peut-être que le propriétaire de ce domaine songera à le remplacer…mais les habitués des lieux en doutent.

Justement à cette époque où le réchauffement climatique préoccupe, il serait bon de remplacer tous les arbres disparus par des descendants prêts à prendre la relève !

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 08:49

Cette orchidée se plaît au soleil. Cette fleur aussi appelée « épidendron » ou « orchidée pompon ».

Dans son jardin créole,où elle a planté trois de ces orchidées,  Zaza m’explique qu’elle a appris lors d’une randonnée  par Marielle  qu’on dit ici que «  l’épidendron  monte en bâton, éclate en couillon ». Encore une expression bien imagée à retenir !

 

Partager cet article

Repost0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 09:09

schefflera-en-fleurs.jpg

 

Le schefflera peut atteindre plus de 10 mètres de hauteur dans son milieu naturel. Celui qui est en pot sur notre varangue grandit très vite. Et voilà qu’il est en fleurs… C'est la première fois que je vois ça, jamais en métropole je n'aurais imaginé voir fleurir cette plante. A la Réunion, les fleurs ne demandent qu'à pousser...

 

schefflera-en-fleurs-2.jpg

Partager cet article

Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 20:53

Monique et Pierre ont découvert avec intérêt ce jardin situé non loin de l'aéroport de Pierrefonds.

Domaine--CG3.JPG Domaine-CG4.JPG

Au cours de cette promenade d'une heure trente environ, visite commentée par Sébastien, ils ont été séduits par la richesse des plantes ornementales, la variété des  des arbres fruitiers : Pierre n'a pu résister à l'envie d'immortaliser une trentaine de plantes dont les palmiers, les cannes, les bananiers, les cotonniers,les cacaoyers, les caféiers... dans cette collection d'images figure aussi un nid de guêpes, une case en feuilles latanier...

Domaine-CG1.JPG Domaine-CG2.JPG

Partager cet article

Repost0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 19:26

 Le faux poivrier donne actuellement des baies qu’on peut commencer à récolter. Sur le littoral, près d’Etang Salé, elles sont déjà toutes rouges. Plus on monte en altitude, moins elles sont mûres.

 François et moi, sommes descendus, avec nos sécateurs, dans le Bras de la Plaine, au Ouaki, en faire la cueillette pour notre usage personnel et aussi pour les offrir.

 cueillette de baies roses

On apprécie ces baies pour leur aspect décoratif et généralement, nous en parfumons nos salades. Mais dans une sauce ou pour accompagner un carpaccio, elles font aussi l’affaire.

 Ces grappes de graines roses, on les trouve partout, à l’état sauvage. Paraît que les cabris en raffolent. Encore un produit péi qui mériterait qu’on le valorise.

   faux poivrier  baies roses

Sur un site  de métropole (dans le 89) qui prétend vendre des baies originaires de Maurice, les 100g sont proposés à 11,6O euros !!! Sur les marchés de la Réunion, on les trouve aussi, et le prix y est également très élevé.

 On en fait aussi une huile essentielle qui favoriserait la transpiration, faisant tomber la fièvre après un rhume ou un refroidissement.

 Au Tampon, la CAHEB qui distille le géranium mais aussi d’autres plantes dont la baie rose présente sur son site la fabrication cette essence.

http://www.geranium-bourbon.com/baierose.php

Partager cet article

Repost0