Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 14:48



Actuellement, où qu’on aille, le long des routes, des chemins, on aperçoit des masses rouges se découpant sur un feuillage vert sombre, persistant.
Il s’agit d’une foule de petites baies rouge vif arrivées à maturité qu’on appelle ici « baies roses ». On les fait sécher et on en garnit les salades. Elles ont le goût du poivre. En fait, l’arbre sur lequel elles poussent s’appelle ici le « faux – poivrier ». Cet arbuste peut atteindre 15 mètres de haut.



Poivriers sur le sentier menant à l'Entre-Deux

On appelle le fruit «  baie rose de Bourbon » ou poivre « marron » (entendez par là « sauvage »)
Les feuilles qu’on froissent dégagent également une odeur de poivre.

                                                       Hier soir, François et Wolf ont effeuillé les baies roses séchées.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 11:23

Voilà la réponse ! Ce n’est pas plus bête que ça ! ça me rappelle mes plantations de pommes de terre à Montdidier  quand je reprenais des patates de l’année précédentes et que je les coupais pour les remettre en terre de manière à les faire germer ! La technique est la même, on reprend des morceaux de canne saines de l’année écoulée !

Partager cet article
Repost0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 13:52

 

Un jour d’avril en allant me promener près de l’Etang du Gol, j’ai été intriguée par les fruits des arbres situés le long de la grève, non loin du temple hindou : ils ressemblaient étrangement à des grappes de raisin (mais les grains très fermes verts, violets, pourpres) Ces grains s’accrochaient le long d’une tige. Un dénommé  Cuisinier aurait introduit cette espèce sur l’île vers 1880.

Les fruits sont rarement consommés. Pourtant en Amérique latine on en fait des gelées. Et du jus fermenté on obtient évidemment…. du vin, un vin dit-on savoureux.

On lui connaît d’autres utilisations : la plante est très mellifère ; le bois de cet arbre est utilisé par les ébénistes ; après ébullition le bois de raisin fournit une teinture rouge.

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 15:09

Notre poinsettia refleurit ! Après avoir été complètement ratiboisé par François en septembre,
voilà que notre arbuste a encore pris de la vigueur (il mesure quasiment 5 mètres de haut) et se pare de magnifiques fleurs rouges sur lesquelles les oiseaux- lunettes viennent picorer.
Rien à voir avec les fleurs ridiculement petites de la « rose de Noël » qu’on achète en métropole à l’occasion des fêtes !

Le Poinsettia appartient à la famille des Euphorbiacées. Il produit un latex irritant.

    
Au pays de Gulliver (photo F.D)                                                         L'oiseau - lunette butine... (photo F.D)


A l'ombre du poinsettia en fleurs (photo J.D)

Partager cet article
Repost0
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 14:30
Comme les papillons se laissent difficilement photographier - ils se posent moins longtemps sur les fleurs ici qu'à Montdidier- je me contente de photographier ce qui fleurit actuellement autour de la maison.
L'aechméa ( ou vase d'argent), plante typique des forêts humides qui pousse généralement sur de branches d'arbres, c'est une broméliacée originaire du Brésil.
Puis la fleur de barbadine, une liane de la famille des grenadines et des passiflores. Elle s'accroche sur les rameaux du goyavier et donne de superbes fruits oblongs verts.
Enfin, l'hibiscus. Les deux plants ont déjà bien fleuri, l'arbuste donne des fleurs en permanence. Il existe de nombreuses variétés d'hibiscus.Les fleurs allant du rouge rubis, en passant par les jaunes et roses ne durent que quelques jours.

   
                                                                                                         
Vase d'argent                                            Barbadine                                                                   hibiscus
  

Partager cet article
Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 16:42


Cet arbre est présent dans de nombreuses cours créoles et sa culture connaît depuis quelques années un essor considérable. La mangue José et la mangue Auguste sont les variétés les plus appréciées. On achète aussi très souvent la mangue américaine. La production des mangues s’étale de novembre à avril. Le fruit est riche en vitamines  A, C, B1 et B2. C’est un fruit très juteux. On le consomme aussi vert en accompagnement du carry.

Le manguier peut atteindre 30 mètres de hauteur. Nous en avons un dans le jardin, mais il n’a pas donné de fruits cette année, peut-être que le sol n’est pas assez drainé ou bien nous n’avons pas fait les traitements phytosanitaires qui s’imposaient, car il avait des fleurs en abondance. Celui qui est devant la maison est certainement trop jeune, car le manguier ne fructifie qu’à partir de la 5e année.


Le manguier peut aussi servir de terrain de jeux à des enfants, ou à des chats. « Marcel » a déjà exploré ses frondaisons.
Marcel dans son nouvel "arbre à chats"

Certains Réunionnais considèrent cet arbre comme maléfique, on utilise ses feuilles pour jeter des sorts et on se rassemblait sous son feuillage pour faire de la sorcellerie.


Partager cet article
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 20:20

 Malgré la pluie, Pierre et Anne Laure ont décidé de se joindre à Matthieu, Paul et Kinga  pour visiter le Jardin des Parfums et des Senteurs de Mare Longue, près de Saint Philippe. De 10h30 à 12h ils ont parcouru les allées de ce jardin tropical  avec une guide experte en botanique qui leur a montré le cannellier, le giroflier, le cacaoyer. Ils ont appris que certaines fleurs, comme la Rose de porcelaine pouvaient se manger, que la banane n’était pas « un fruit », que la banane -fleur qui est rose pouvait aussi être dégustée, qu’on pouvait accommoder  la chair de l’avocat avec du miel. On leur a fait identifier la plante quatre épices …. Pendant ce temps les gramouns se sont occupés du marmaille sous la varangue de l’accueil. Même la varangue située au cœur du jardin était un espace de « découvertes » pour le ptiot.



La rose de porcelaine

Partager cet article
Repost0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 22:16

Il existe une foule d’espèces de palmiers à la Réunion. Devant notre maison, sur le trottoir,  nous avons un palmier endémique de l’île : l’hyophorbe indica. C’est un palmier qui supporte bien le vent et les embruns.

 Actuellement son inflorescence - qui est composée de tiges entremêlées blanches et de fleurs monoïques minuscules très nectarifères - attire une ballet incessant d’abeilles qui viennent y chercher le pollen.


 

Partager cet article
Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 18:55

Le premier, le goyavier – fraise  produit de petits fruits rouges(2 à 3 cm) et ronds, acidulés, sucrés. On en fait des confitures, des gelées. Il est considéré comme une peste végétale car il pousse partout, nous en avons  trois qui délimitent notre terrain au sud. Ces arbres ont de 3 à 5 mètres de haut et un feuillage vert brillant. C’est au mois d’avril que les fruits, aussi appelés goyaviers abondent sur les marchés, on les vend en barquettes.

Plus près de la maison, nous avons un autre goyavier, le goyavier-pomme. Ce fruit est bien plus gros (5 à 8 cm) et mûrit très vite. Comme il est fragile, il est souvent utilisé pour faire du jus, des sorbets, ou des pâtes de fruit. Les fleurs blanches de cet arbre sont superbes.L'arbre est plus petit.Et les feuilles sont en dentelles, car attaquées par je ne sais quoi...


L’ennui avec ces fruits, c’est qu’ils ont une multitude de gros pépins…

Partager cet article
Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 15:12

  

Le 14 février  (bouteille accrochée)            le 15 février (déjà piégés !)

Dans notre jardin, nous avons trois beaux orangers qui portent déjà de superbes fruits, mais ils sont encore verts. Les gens du pays nous ont conseillé de les protéger contre les insectes… Nous avons donc acheté une glu(sans pesticide) qui s’appelle le « colrat »et l’avons badigeonnée sur des bouteilles jaunes (cette couleur attire les bébêtes). En mars - avril nous  devrions pouvoir déguster ces fruits qui au dire de M. Grondin sont les meilleures oranges de l’île !

Partager cet article
Repost0