Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 09:42

Ces grosses fleurs rouges, jaunes, roses, orange… sont du plus bel effet dans un jardin, en bordure, mais aussi en massif. La plante peut atteindre 2 à 3m de haut et son feuillage vert persistant est touffu.

L’ixora coccinea, la rouge, aurait été introduite à la Réunion depuis l’Inde du Sud ou du Sri Lanka avant 1820.

L’ixora serait une plante tropicale originaire d’Asie. On l’appellerait aussi « Hortensia du Japon ». Finalement elle serait venue d’Asie, aurait transité par l’Inde pour venir sur notre île. L’essentiel est qu’elle soit là et embellisse nos jardins. L’inflorescence composée d’une multitude de fleurs est une boule d’une dizaine de centimètres.

L’ixora fait partie des rubiacées, et il en existerait 27 espèces à la Réunion. Cette plante fleurit toute l’année et plus abondamment en période chaude. Elle aime lumière et chaleur !

 

 

Les Ixoras, fleurs ornementales très prisées.
Les Ixoras, fleurs ornementales très prisées.
Les Ixoras, fleurs ornementales très prisées.
Partager cet article
Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 20:19

En revenant  à la Réunion, j'ai pris le Car Jaune J du dimanche ( le ZO qui relie St Denis à St Pierre et qui emprunte le matin la route des Tamarins n'existe plus les jours fériés..) Le car T qui passe par les plages  met quasiment deux heures à rejoindre le Sud par la côte Ouest.
 

Assise côté mer, j'ai eu tout le loisir de me replonger dans cet univers familier et j'ai remarqué avec étonnement, que l'Antigone, cette liane sauvage de couleur rose colonisait encore  la Réunion : elle proliférait dans les buissons, les ravines, les friches... et même chez des particuliers qui savent apprécier sa floraison rose exubérante. On l'appelle aussi "liane de corail" et son nom latin est " antigonon leptotus"

Moi qui croyais qu'elle était en voie de disparition, j'étais ravie de constater qu'elle était encore bien vivante. Avis aux amateurs de belles lianes : ne les laissez pas mourir et offrez leur une petite place dans votre jardin !

 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 09:57

On trouve cet arbre original dans quelques jardins créoles. Certains l’appellent aussi « arbre chocolat » ou « bambou noir » à la Réunion, peut-être en raison de la couleur de son tronc et de ses branches. Les feuilles sont également sombres. Il porte de jolies fleurs rouges en cette saison.

En fait, il s’agit d’une « leea ». On en compte 70 espèces. Celle-ci est appelée leea rubra (leea rouge) On l’a appelée ainsi du nom de James Lee, pépiniériste écossais basé à Hammersmith, Londres, lequel a introduit de nouvelles plantes découvertes à la fin du 18e siècle.

L’arbre présente un intérêt ornemental certain : ses branches et ses feuilles sont rouge foncé, et ses fleurs sont originales.

Et, sans conteste, il joue un rôle dans la protection de l’environnement en attirant les butineuses. Pour qui aime la Nature, son acquisition est utile car cette plante attire les pollinisateurs comme les mouches, guêpes, abeilles, papillons et coléoptères.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 10:53

Plaine des Cafres le 4 novembre !

Le temps est gris sur le littoral et dans les Hauts la météo est clémente ! Nous nous préparons à randonner au pied du Piton Bleu.

Il est 7 heures du matin, le ciel est bleu, des nuages viennent de l’Est, il faut enfiler le kway pour se protéger du vent. Mais très vite la brume se dissipe et les rayons réchauffent la terre. Vastes zones herbeuses où des vaches paissent.

Ajoncs, digitales, et bouquets d’arums fleurissent au bord des chemins et dans les prés.

Nous quittons les pâturages pour entrer dans la forêt. Un sentier grimpe doucement dans la forêt primaire.  Il fait bon marcher ici ! La Nature est exubérante : lichens, plantes épiphytes, arbres endémiques et toujours les arums !

Une belle balade !

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 08:49

Cette orchidée se plaît au soleil. Cette fleur aussi appelée « épidendron » ou « orchidée pompon ».

Dans son jardin créole,où elle a planté trois de ces orchidées,  Zaza m’explique qu’elle a appris lors d’une randonnée  par Marielle  qu’on dit ici que «  l’épidendron  monte en bâton, éclate en couillon ». Encore une expression bien imagée à retenir !

 

Partager cet article
Repost0