Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2022 2 15 /11 /novembre /2022 10:54

 

Vue sur un arbre, sur le parking de Stella Matutina. Sa forme si particulière interpelle et séduit.

 Elle se métamorphosera bientôt en « pain de singe », un fruit considéré comme un aliment riche en calcium, en vitamines. Eh oui, il s’agit de la fleur du baobab…

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2022 5 11 /11 /novembre /2022 11:32

Réunion pays des fleurs, un paradis pour les jardiniers ou tous ceux qui aiment donner de la couleur à leurs massifs ou tout simplement voir pousser la graine ou la bouture qu’ils ont mise en terre. Ici, sur l’île, on a coutume d’offrir, d’échanger et le troc de fleurs n’ échappe pas à cette tradition.

Ainsi, un jour en passant à Manapany les Hauts, mon amie Zaza a vu une fleur rose dans la jardinière de Brigitte. Aujourd’hui, c’est un beau massif de pourpiers, qui pousse 400 m plus bas à la Ravine des Cabris !

 

Le pourpier (Portulaca grandiflora) une succulente annuelle qui aime le soleil.

 

Pourpier à grandes fleurs
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 22:18

On l’appelle aussi « Herbe de Saint Fiacre ». C’est à Bras Sec, à côté de Cilaos, le long d’une allée accédant à la propriété d’un vigneron que j’ai aperçu cette fleur vivace.

Elle doit son nom « héliotrope » au fait que les feuilles se tournent vers le soleil… Elle dégage un parfum agréable. Sensible aux gel, l’héliotriope se plaît dans les régions subtropicales et en France on la rencontre dans les régions méditerranéennes

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2022 7 06 /03 /mars /2022 12:44

La fleur zépi ( épi) bleu (stachytarpheta urticifolia)on l’appelle aussi queue de rat, herbe à papillon, herbe à chenille, ou verveine bleue. Ses feuilles ressemblent à celles d’orties…

Ce sont des fleurs bleues sur une tige fine qui poussent le long des sentiers…

Nicole nous propose de goûter les fleurs : elles ont un goût discret de champignon. On peut en agrémenter les salades.

Elle aurait des vertus contre le diabète

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2022 7 06 /02 /février /2022 08:39

Si la récupération des fanjans est interdite depuis des années pour préserver la flore réunionnaise, il existe néanmoins des jardins où ces supports ont été mis en place avant la mesure dictée par le code forestier. En fait, les fougères arborescentes (ou fanjans) sont protégées car menacées de disparition.

Les plantes épiphytes s’y plaisent d’où le goût des anciens pour y faire pousser des orchidées.

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2022 4 03 /02 /février /2022 08:38

A Petite Ile, dans les hauts, près du « parc poules » de Dauphin pousse un arbre aux fleurs surprenantes. Les branches en sont actuellement remplies.

Marie Ange m’explique que l’arbre, on l’appelle ici « abricot ». Le nôtre fleurit mais ne donne pas de fruits, précise-t-elle.
          Pour en savoir davantage je cherche et découvre qu’il s’agit d’un arbre appelé « Abricotier des Antilles » et qu’on peut en trouver des plants à la pépinière de St Philippe (Latitude Fruitière) Son nom latin serait « mammeea americana ».

Bien qu’on l’appelle « abricot pays » l’arbre n’a rien de commun avec l’abricotier, mais ses fruits ont une chair orange qui rappelle celle de l’abricot.

photo ci-dessous du site de la pépinière "latitude fruitière"

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 09:58

Une floraison abondante déborde sur le mur. Je réalise en m’approchant qu’il s’agit là des fleurs de la fameuse plante carnivore qu’on appelle « népenthès ».

Encore une belle découverte. La Nature n’arrête pas de nous surprendre…

 

Floraison des népenthès
Floraison des népenthès
Floraison des népenthès
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 08:06

Le long du sentier de Montvert les Hauts qui mène à La Mare, une liane rose s’attache aux arbres.  Non, ce ne sont pas les fleurs de passiflore qu’on a coutume de voir, mais des fleurs à cinq pétales d’un joli rose, en forme de trompette.

Nicole, une férue de botanique me dit qu’il s’agit en effet d’une liane appelée « liane trompette » et que c’est une « échappée de nos jardins ». Elle serait même envahissante.

N’empêche qu’elle met une belle touche de couleur dans la végétation… C’est une « bignone » !

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 10:23

Au cours de la randonnée avec « les Jolis Pas », Chantal et René nous ont fait découvrir des goûts que les marmailles lontan connaissaient bien.

Ainsi, dans la Forêt des Bois de Nèfles au-dessus des Canots, Chantal a cueilli un épi de longose et a prélevé des fleurs pour en sucer la sève. Elle a proposé à tous les randonneurs de l’imiter et effectivement, c’est très sucré. Cela me fait un peu penser à ce qu’on faisait en Lorraine avec la primevère…

Plus loin, René qui nous attendait a ouvert une boîte pour en sortir des morceaux de canne-bonbon et les partager… Encore un goût juteux et sucré qui plaît !

Dans ces randonnées avec les Jolis Pas, les Créoles ont toujours à cœur de nous faire découvrir leurs « madeleines de Proust ». Merci à eux !

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2022 2 18 /01 /janvier /2022 07:37

Le Piton Monvert est un formidable terrain d’exploration pour les amateurs de botanique. Nicole a proposé ce dimanche à une bande d’amis de découvrir l’endroit géré par l’Omdar.

Que de changements depuis que le site a été reconnu d’intérêt public !

Les plantes endémiques ont prospéré grâce aux semis ; les plantes invasives comme les goyaviers ont été coupées, les vues sur le littoral sont désormais imprenables grâce à l’éclaircissement de la futaie, et les endroits pour s’asseoir en bois de goyavier jalonnent le parcours. Les trois chemins qui y montent sont bien entretenus.

 

Nicole nous a fait goûter des fleurs de zépis bleus, découvrir les vertus médicinales de l’avocat marron, observer les feuilles composées du bois de gaulette, les fruits du natte que nous avons redonnés à la nature.

Elle nous a expliqué la nature de trois lianes, fait identifier les troncs du bois de judas, du bois de rempart, du change-écorce… et surtout repérer l’orchidée Camaron qui pousse à l’abri des regards et que malheureusement des individus braconnent…

Elle en a profité pour nous montrer comment on aide à la fécondation de la fleur.

Une belle sortie ! Merci à cette passionnée qui sait faire partager son amour de la Nature !

 

Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Sortie botanique avec Nicole Crestey à Montvert
Partager cet article
Repost0