Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2022 2 29 /11 /novembre /2022 13:50

         À l’occasion de sorties, les Réunionnais ne peuvent s’empêcher de « casser »(traduisez « cueillir »)  des fruits en chemin. Ils n’entrent pas dans les propriétés privées, mais font comme ils l’ont toujours fait depuis qu’ils étaient petits : ils aiment cueillir les « fruits lontan » : on ne leur dira rien s’ils prennent les caramboles au bord du chemin menant à Ste Suzanne, ou des mangues vertes sur une aire de pique-nique dans l’Est, ou encore des pommes latanier, des goyaviers ou des noix de coco au bord des routes…

Ici, sur une aire aménagée, près de Ste Rose les passagers de notre bus ont repéré des jambrosades et se sont amusés à les attraper avec des perches improvisées.

Il n’empêche que parfois, les promeneurs croient avoir le droit de se servir et leur attitude porte préjudice aux randonneurs qui les suivent.

Ainsi à l’Entre Deux, nous avons récemment eu la désagréable surprise de voir un sentier très couru fermé.

En effet, le sentier Cheval qui permettait de rejoindre le Coteau Sec est désormais interdit.

Le propriétaire des lieux a fermé l’accès parce qu’on lui aurait volé des agrumes…c’est ce que nous avons appris en posant la question aux habitants des lieux.

C’est très regrettable car le tour de l’Entre Deux, si apprécié par les marcheurs et les coureurs, ne peut plus se faire par ce sentier, il faut désormais emprunter un bon morceau de route à Bras Long.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2022 6 26 /11 /novembre /2022 08:58

Nous avons laissé la voiture à l’Office de Tourisme et sommes parties, Véro, Françoise et moi en direction du sentier du Zèbre.

 ll était à peine 7H45 et Le soleil « poiquait » déjà. Il m’a fallu improviser un couvre-chef. Avant d’aborder la grimpette, on marche un peu sur la route et il est vrai que le macadam accumule et renvoie de la chaleur… Bientôt nous sommes à l’ombre sur le sentier du Zèbre. La montée est rude pour qui a encore peu d’entraînement comme moi cette année, mais nous faisons souvent des pauses pour admirer le paysage, boire de l’eau ou bavarder… On passe à flanc de montagne et les vues sur l’Entre Deux sont spectaculaires. Force est de constater que les constructions ont proliféré ces dernières années.

Le dénivelé jusqu’à la bifurcation « Atelier descente » affiche 580 m d’altitude. A cet endroit, nous choisissons de replonger vers le village.

Les bâtons sont bien utiles dans cette descente ! Des feuilles de bambous tapissent le sol.  Il est vrai que dans ce secteur, il y a de quoi faire des piliers de « salles vertes ».

Nous arrivons dans la zone maraîchère au pied des montagnes ! Le spectacle est grandiose, comme toujours !

Nous bavardons avec des cultivateurs qui se plaignent de la sécheresse. Bringeliers, haricots, zembrevates, ici la terre semble riche !

Ils nous expliquent aussi qu’ils traitent leurs récoltes, faute de quoi ils produiraient moins… A savoir s’ils font usage de traitements écologiques, ce qui serait étonnant. La pratique respectueuse de l’environnement n’est pas encore inscrite dans les usages à la Réunion.

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2022 6 02 /04 /avril /2022 17:44

Depuis la RN3 qui traverse l’île, on peut s’arrêter à un belvédère d’où on a une vue sur la Plaine des Palmistes.
Mais récemment en randonnant sur le circuit du Nez de Bœuf en remontant un peu et avant de plonger vers l’Argamasse. Véro m’a proposée de me faire découvrir un endroit depuis lequel on domine la Plaine des Palmistes. Nous avons posé notre sac à dos près du pylone situé à 2341 mètres aux points suivants : 21°11’14 S 55°38°07 E

 

Une belle découverte ! Au loin la forêt de Bébour, le piton des Neiges, Grand Etang, la Cascade Biberon... 

J’imaginais dans la vallée mes amis Alain, Marie Noëlle…nés et vivant dans ce site assez exceptionnel et me rappelais Julia Robert qui nous avait toujours réservé un bel accueil de son vivant.

Comme nous étions parties tôt, la vue était entièrement dégagée. Les nuages commençaient à peine de monter de l’océan vers les crêtes.

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2022 5 01 /04 /avril /2022 10:39

A cinq minutes à pied du Nez de Bœuf, à 2040 mètres d’altitude, sur la route du volcan de la Fournaise, a été aménagé un belvédère très accessible même aux handicapés.

Depuis cet endroit on a une vue plongeante sur la Rivière des Remparts et on distingue au loin le village de Grand Coude.

Un panneau installé là évoque les habitants qui ont peuplé ou peuplent encore la Rivière des Remparts.

« Dès le 18e siècle, des marrons trouvent refuge dans la Rivière des Remparts. Rejoints par les Petits Blancs des Hauts au 19e, ils s’installant alors à Roche Plate ( à ne pas confondre avec le Roche Plate de Mafate) Au 20e siècle le village compte jusqu’à 600 habitants . Il est déserté après l’effondrement du rempart de Mahavel en 1965.

Le peuple de GRAND COUDE est beaucoup plus récent. En 1920, la forêt y est d défrichée pour la culture du géranium, puis pour celle du thé dans les années 1950, complétée aujourd’hui par celle du café.

Un lien intéressant de « Randopitons » pour décrire le circuit pour visiteurs à mobilité réduite :

https://randopitons.re/randonnee/1709-point-vue-nez-uf-piste-pour-personnes-mobilite-reduite

Partager cet article
Repost0
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 10:20

Jeudi 16 février. Le temps est radieux. Nous montons vers la route forestière du volcan de la Fournaise et laissons la voiture au parking « Aire d’accueil du Vallon Nez de Bœuf », non loin des kiosques. Depuis cette aire de stationnement, on peut monter au Nez de Bœuf, ce promontoire qui domine la Rivière des Remparts. 

On chemine sur un sentier étroit qui traverse d’abord une zone arborée puis la végétation se raréfie. L’ascension est un peu raide et les bâtons sont bien utiles dans certains passages. Quelques endroits peuvent être sujets au vertige. Touristes en sandalettes s’abstenir ! 

 Les vues sont magnifiques : vues sur l’aire de stationnement, le Commerson, les crêtes, les réservoirs, le Piton des Neiges. 

Au sommet, on a une vue à 360 degrés sur la Rivière des Remparts, la Plaine des Cafres, le littoral…

 

On apprécie d’autant plus que nous sommes parties tôt. Ce genre de sortie nécessite un départ avant que le soleil ne chauffe et que les nuages ne s’amoncellent, gâchant la vue. Nous avions quitté le Tampon vers 7h15 pour démarrer du parking vers 8h10…

 Randonnée au volcan : le Nez de Bœuf.
 Randonnée au volcan : le Nez de Bœuf.
 Randonnée au volcan : le Nez de Bœuf.
 Randonnée au volcan : le Nez de Bœuf.
 Randonnée au volcan : le Nez de Bœuf.
 Randonnée au volcan : le Nez de Bœuf.
 Randonnée au volcan : le Nez de Bœuf.
Partager cet article
Repost0
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 08:38

Aujourd’hui 10 février les randonneurs  « voient rouge ». Sylviane, présidente du Club de rando « Les Jolis Pas » vient d’envoyer aux adhérents la carte des sentiers fermés, carte de l’ONF.

La couleur est parlante : la plupart des sentiers sont encore impraticables…

L’occasion ici de préciser aux touristes qu’à la Réunion, c’est l’ONF qui gère la majorité des sentiers et pour connaître la situation actualisée de chaque sentier, il suffit d’aller sur leur site… en tapant « ONF Réunion sentiers » www1.onf .fr

Sur le site les zones de tout le territoire sont détaillées.

Mais il vaut mieux pour chaque organisateur faire des reconnaissances avant d’entreprendre une sortie…

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 09:45

Les Jolis Pas, club de randonnée du Tampon, présidé par Sylviane Hoareau, a défini un programme de sorties très riche pour 2022.

Pour rejoindre une équipe de marcheurs très sympas, et participer aux randonnées, il suffit de prendre contact par mail « lesjolispas@gmail.com », de payer une adhésion annuelle individuelle ou familiale et de présenter un certificat médical.

Pour découvrir les sorties écoulées voir leur site « lesjolispas.canalblog.com »

L'Assemblée Générale se tiendra au domaine Bitasion, chez Patrick Rivière, 17 F , rue des Flamboyants Ravine des Cabris (ligne des 400)

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2022 2 11 /01 /janvier /2022 10:17

Toujours avec le club de rando des Jolis Pas, ce dimanche 9 janvier, nous montons au sentier de Notre Dame de la Paix. Comme le temps risque de se gâter, nous décidons de couper la galette sur une des tables de pique- nique et de la manger avant de faire notre promenade digestive.

Les 25 participants de la sortie restent toujours à bonne distance, chacun a son gobelet. A table se tiennent les organisateurs qui découpent les belles galettes et versent le cidre !  Tous ont plaisir à se retrouver en ce début d’année, peut-être que les mesures de confinement prévues risquent de mettre un frein à ces retrouvailles…

Parmi les marcheurs, rares sont les non vaccinés, mais il y en a toujours qui courent le risque… Rosemay qui travaille en dialyse nous raconte que son service accueille des covidés à la rentrée… Les services de réanimation commencent à être saturés. La conversation roule souvent sur ce sujet et nous sommes nombreux à ne pas comprendre les antivax. Mais comme nous sommes pour la paix, inutile d’essayer de convaincre les récalcitrants… Ils camperont sur leurs positions jusqu’au jour où l’un des leurs sera refusé dans un service d’urgence parce que les antivax atteints par la pandémie occupent les lits…

             La vue sur la rivière des Remparts est bouchée. Nous nous promenons dans la forêt primaire en faisant attention de ne pas glisser : le sentier est boueux et les racines sont traitres. Les plaques d’information du sentier botanique sont abîmées, souvent illisibles ce qui nous dissuade de nous arrêter pour les lire. C’est tout de même un réel plaisir de refaire cette promenade.

 

 

Galette des Rois et rando à Notre Dame de la Paix.
Galette des Rois et rando à Notre Dame de la Paix.
Galette des Rois et rando à Notre Dame de la Paix.
Galette des Rois et rando à Notre Dame de la Paix.
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2022 1 10 /01 /janvier /2022 17:25

Sentier de la Mare (2h25 aller-retour)

Ce dimanche 9 janvier, nous nous retrouvons au Tampon pour covoiturer et rejoindre le Sentier de Montvert les Hauts, situé en aval du sentier Marmaille de notre Dame de la Paix…

 

A 8 heures, nous abandonnons les voitures au bord de la route pour emprunter le sentier qui mène à la Mare. Un sentier superbe bien entretenu bordé d’une végétation luxuriante. On n’arrête pas de s’étonner quelle que soit la saison des couleurs et formes des arbres, buissons, fleur : une palette de couleurs formidable qui ne laisse personne insensible. Il faut s’arrêter pour observer, photographier… Comme il a bien plu la veille, le chemin est parfois glissant et le bâton peut être utile…

Nous quittons de temps à autre le sentier pour nous approcher du rempart à main gauche pour voir si la vue sur la Rivière des Remparts est dégagée. Bientôt nous arrivons à la fourche (jonction avec le sentier venant du Domaine Vidot) et descendons un peu pour admirer le paysage.

Retour sur nos pas et continuons jusqu’à la Mare, non loin de la bifurcation qui annonce Petite Ile et Saint Joseph. Mais nous nous en tenons là. Voilà 1 heure 15 que nous marchons. Nous referons le chemin en sens inverse. Le brouillard commence à monter…

Première randonnée de l’année avec les Jolis Pas.
Première randonnée de l’année avec les Jolis Pas.
Première randonnée de l’année avec les Jolis Pas.
Première randonnée de l’année avec les Jolis Pas.
Première randonnée de l’année avec les Jolis Pas.
Première randonnée de l’année avec les Jolis Pas.
Première randonnée de l’année avec les Jolis Pas.
Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 10:38

Alors que la météo nous annonçait un samedi maussade, le soleil et le ciel bleu sont au rendez-vous le 1ermai.

Deux choix s’offrent à moi : aller au volcan ou faire une balade dans L’ouest. La Fournaise est tentante mais rien qu’à l’idée que des milliers de Réunionnais auraient cette même pensée me dissuade d’y monter. Il vaut mieux réserver cette expédition à un jour de la semaine et éviter le week-end.

Nous prenons la route direction Saint Leu. A la Pointe au Sel où nous garons la voiture  il y a déjà foule : des plongeurs, des familles… L’endroit est propice à la plongée mais aussi à la baignade.

Nous nous arrêtons au bord des salines. Mais l’endroit est déserté à cause du covid, le musée est fermé. Quel dommage !

Nous nous promenons quelques instants sur le basalte noir pour regarder les poissons dans  les petits bassins naturels où l’eau est restée une fois la mer retirée.

Puis nous entamons notre petite randonnée jusqu’à Saint Leu en passant dans les criques. Il fait bien chaud, l’endroit est sauvage. Parfois nous nous déchaussons pour marcher dans le sable issu de la décomposition des coraux ou dans l’eau, et nous reposons à l’ombre d’un grand filao, regardons les nombreux pêcheurs à l’œuvre.

Une centaine de mètres devra se faire sur la route, - le long de la route un stand de fleurs déjà vide de muguets s’est installé - puis nous nous prenons place sous un kiosque, à l’ombre de palmiers.

Véro va nous acheter des sandwichs et deux dodos à un camion bar. Un jeune homme nous prête son décapsuleur. Ici pas de pique-nique. Pas de caris, pas de feux de bois… Les gens sont frustrés par cette interdiction mais respectent la consigne. Les familles se déplacent en  nombre et évitent malgré tout de s’installer à la même table…

Nous pourrions prendre à l’arrêt de la gendarmerie les bus des lignes S3 S4 ou ZO. Comme le ciel se couvre un peu et que le soleil est moins torride nous reprenons le même chemin par la plage, non sans nous arrêter pour nous baigner dans une eau claire.

 

Randonnée : "De la Pointe au Sel à Saint Leu par la plage."
Randonnée : "De la Pointe au Sel à Saint Leu par la plage."
Randonnée : "De la Pointe au Sel à Saint Leu par la plage."
Randonnée : "De la Pointe au Sel à Saint Leu par la plage."
Randonnée : "De la Pointe au Sel à Saint Leu par la plage."
Randonnée : "De la Pointe au Sel à Saint Leu par la plage."
Partager cet article
Repost0