Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 17:21

requin sable 3

 

En rentrant de baignade,  nous sommes descendus vers le port de plaisance à la criée, une « petite criée » à vrai dire ! C’est un stand de poissons,  de dimension modeste  avec un modeste parking trois places pour la clientèle. Ici, on propose des poissons fraîchement pêchés. 

Aujourd’hui, il s’agissait de "petits jaunes" (petits vivaneaux), de capitaines, de beaux "rouges", de thon- banane, thon germon, carangue, cabot de fond, espadon.Mme Gonthier, née Dalleau, (dont l’époux, pêcheur de son état était parti en mer ce jour-là) s’occupait de la vente  ; elle nous a montré « un requin de sable » qu’on vendait sous le nom de « saumonette ». Ce requin très fin est complètement édenté.

 

Sn nom latin est le « carcharhinus obscurus ». Il vit dans les trois grands océans jusqu'à requin sable 4400 mètres de profondeur, il peut atteindre 4, 20 mètres et vivre 40 ans. Celui que nous avons vu avait à peine 1 mètre.

Il existe 465 espèces de requins appartenant à une trentaine de familles. Le « requin de sable » en fait partie.

requin sable 1

On le vend sous le nom de « saumonette ». Commercialement,  il est plus intéressant de le proposer sous cette appellation (qui désigne aussi d’autres poissons comme les roussettes, aiguillats et émissols.) Comme ce nom de « saumonette » fait référence au saumon, poisson noble, le requin de sable se vend bien mieux ! C’est d’ailleurs, parmi les requins,  le  requin de sable et le requin- taupe qui s’achètent le plus en France.

 requin sable 2

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 17:43

Comme en métropole, on fête le 1er mai avec du …muguet. Et figurez-vous que le muguet ici  pousse aussi, sous notre palmier et même sous l’oranger. Incroyable, me direz-vous. Et pourquoi pas ? La chaleur, et l’humidité, ça fait pousser n’importe quoi ! Suffit d’y croire.

muguet 1a muguet 2

Mais voilà, vous avez tort de le croire... Les brins de ce porte-bonheur ont été tout simplement achetés.( 5 euros les 2) Ils sont cultivés sous serre. Et le jour de la Fête du Travail, on voit des tas de revendeurs de brins de muguet sur les trottoirs.

On ne part pas dans les sous-bois , main dans la main, pour cueillir le muguet à la Réunion. C’est un peu frustrant, mais on ne peut pas tout avoir. - On a déjà le bonheur, sans le muguet !- Alors on fait un peu semblant. Nous essaierons malgré tout de planter les racines une fois que les clochettes, très parfumées d’ailleurs,  seront flétries !

 

muguet 3

 

Pour la nuit du 30 avril au 1er mai,  nous n'avons pas eu à redouter "la Nuit des Sorcières" - On ne joue pas à ce jeu-là sur l'île. Heureusement ! sinon ce serait terrible...

Partager cet article
Repost0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 14:07

 

faculté olympe 2Souvent l’amphithéâtre « Olympe de Gouges » de l’Université du Tampon accueille des conférenciers du monde entier, comme c’était le cas mardi dernier. L’amphi d'une capacité de 350 places, quasi rempli ce soir - là a eu droit à un programme de choix : 4 caricaturistes de  « Cartooning for Peace » y ont parlé de leur travail de dessinateurs de presse, un métier passionnant.

    faculté olympe

M. Lauret Payet, l’actuel maire du Tampon, installé dans les gradins, a pris la parole dans cet échange centré sur la Paix dans le Monde.  C’était pour dire  que la Femme méritait d’être reconnue et considérée et il a ajouté que c’était  d’ailleurs le nom d’une femme qui avait été retenu pour désigner en février 2008 l’ amphithéâtre du campus, à savoir « Olympe de Gouges. » Tiens pourquoi donc ?

faculté olympe 4

 

(Marie-)OLYMPE DE GOUGES

Qui est donc ce personnage ? Que représente-t-il pour les Réunionnais ?

Abolitionniste, révolutionnaire, cette femme est une figure marquante du XVIIIe siècle. Née le 7 mai 1748, elle a été guillotinée le 7 novembre 1793. De son vrai nom Marie Gouze, elle s'invente un nom à partir du prénom de sa mère « Olympe » et du patronyme « Gourgues »

Femmes de lettres, elle avait rédigé La Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne. Sa faculté marie olympepièce  Zamore et Mirza ou l’heureux naufrage  que les acteurs de la Comédie Française refusent de jouer en 1785 parce qu’elle critiquait le Code Noir en vigueur dans les colonies française et donnait la parole aux Noirs. Audacieuse, elle rebaptisera  cette pièce « L’Esclavage des Nègres » qui ne sera montée qu’en 1788. Elle intentera même un procès aux comédiens.
Dans le Journal Général de France, elle rédige plusieurs articles dont une Lettre au Peuple où elle exprime la nécessité de réformer politique, société et économie. Elle continuera à défendre la liberté d’expression, l’égalité des sexes, l’instauration du divorce, l’abolition de l’esclavage, la redistribution des richesses… de nombreuses idées qui seront entendues, pour la plupart,  au XXe siècle
Comme elle est accusée d’avoir insulté les représentants du peuple à l’occasion du pamphlet « Les Trois Urnes », - elle avait déjà critiqué Robespierre et Marat, qui participaient au règne de la Terreur - elle sera condamnée à la guillotine par les Révolutionnaires. Cela peut sembler paradoxal, qu’une novatrice qui a contribué à faire naître des idées révolutionnaires ait été condamnée par ceux qui pensaient comme elle !

Prolixe, elle laisse derrière elle environ 70 ouvrages ( pièces de théâtre, essais, romans,lettres…)

A l’occasion de l’inauguration de cet amphithéâtre en 2008 un groupe d’étudiant avait joué la pièce « L’Esclavage des Nègres »

 

.

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 17:35

La houle, qui annonce l’hiver austral, est souvent synonyme de baignade dangereuse, et le vent envoyant les particules de sable, dissuade les baigneurs de lézarder sur la plage. Mais cette agitation de l'eau ne fait pas que des mécontents.

C'est à la faveur de cette houle que les mordus de la vague ont pris d’assaut le lagon à Saint Pierre.

Depuis le parking du Jumbo jusqu’au cimetière, on apercevait hier des voiles gonflées par le vent, voiles qui filaient vers la côte, puis retournaient vers l'océan. Un va et vient continuel ! Près des camions – bars où nous nous sommes garés, nous avons assisté aux évolutions d’une dizaine de kitesurfers qui s’en donnaient à cœur joie.

kitesurf 0

Ils sautaient la vague, se laissaient filer avec la voile vers le rivage,  amorçaient un virage et parfois s’élançaient dans les airs, faisant des figures spectaculaires, se soulevant dans les airs, se retournant, rasant les pierres ...  Parfois ils se déplaçaient à trois parallèlement pour faire une course, parfois  ils se croisaient au risque de se heurter.

   kitesurf 8 kitesurf 1

Ce qui était surprenant, c’était la vitesse grisante à laquelle ils se déplaçaient, et pourtant les rochers n’étaient pas loin. Tous étaient équipés, ils portaient un casque, on comprend aisément pourquoi !

 kitesurf 5 kitesurf 3

                                          des acrobaties

Comme équipement indispensable, il faut la planche, la voile (ou aile), le harnais et les lignes. On a également besoin de chaussons, d’une combinaison en néoprène. Les gants sont aussi conseillés. Il existe des écoles de kitesurf et le nombres d'adeptes de ce sport a fait un bond prodigieux : 200000 sportifs pratiqueraient cette activité aujourd'hui.

kitesurf 6

               Vue depuis le parking du Jumbo : les ressacs de l'océan et une voile téméraire au loin.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 20:38

A la Médiathèque du Tampon se tient actuellement une exposition sur le Dessin de Presse. Elle est visible jusqu’au 16 mai de 12 heures à 18 heures. Des gens de tous âges  s’arrêtent devant les panneaux installés par l’Association « Cartooning for Peace » traduisez «  Dessins pour la Paix » : on rencontre là des étudiants, des retraités, des familles avec des enfants. Il faut y aller ! Mais l’éclairage  que nous avons eu lors de la conférence des "Amis de L'Université" le 27 avril était  très important pour mieux lire ces dessins et comprendre les conditions de leur création.

paix tampon

Les illustrations présentées ont été réalisées par des journalistes de cette association, paix plantu 3hommes et femmes de nationalités diverses : Plantu et Souch sont Français, Pov est Malgache, Caro est Suisse…  A noter que dans cette association  compte 76 dessinateurs de 24 nationalités et dispose de plus de 600 dessins de presse.  Au Tampon, c’est une petite partie de ces cartoons qui est exposée. Ces images frappantes qui ont la volonté d’éveiller les consciences ont été classées par thèmes : "les conflits, l’environnement, les violences faites aux femmes, politique nationale et internationale, la crise, les codes de Plantu, la transgression de l’interdit…"

Les émotions qu’on lit sur les visages des visiteurs de l’expo sont très diverses : là, un étudiant subjugué reste longuement devant la centaine de représentations de Sarkozy, puis devant une caricature des partis après la victoire des socialistes,  il les observe pour y dénicher un message ou peut-être pour les reproduire. Là,  une jeune Réunionnaise est en arrêt devant une Marianne émue à la vue d’une concitoyenne à l’œil « cocardé », dessin réalisé pour la Journée de la Femme  dénonçant  les violences.paix plantu 4 La barbarie de certains peuples qui refusent la liberté aux femmes est dénoncée par Plantu sur des dessins éloquents comme celui-ci !

 

 

 

 

 

 Plus loin, un enfant a l’air terrifié et ne peut détacher son regard d’un dessin cruel où un soldat au Sri Lanka  fait une brochette humaine pour tuer le Tigre. Trop jeune pour comprendre mais le dessin a fait son effet. Quand on ouvre un livre d'histoire, on constate que la guerre est omniprésente.   L'exposition nous rappelle qu'elle est toujours d'actualité dans de nombreux pays du globe, comme en témoigne ce dessin de Kroll, paru dans la revue "moustique" en Belgique

paix kroll

                   Kroll illustrant le conflit israélo-palestinien

Là encore, une personne a l’air gênée : la pédophilie des prêtres, elle aurait préféré qu’on ne la montre pas sous cet angle, ou tout simplement qu’on ne l’évoque pas du tout... N’oublions pas que la Réunion est très catholique et la profusion de dessins dénonçant les dérapages de l’église gêne profondément. En général, les Réunionnais sont très discrets, ceux qui n’aiment pas ou ne comprennent pas les messages en débattront chez eux, plutôt  qu’en public. Nombreux sont aussi les gens qui apprécient la dénonciation de l’intolérance religieuse :   les abus des extrémistes envoyant les kamikazes pour sauver le monde suscitent souvent des commentaires. Pour ma part, j’ai essayé de collecter le maximum d’images pour proposer une matière à  réflexion à mes jeunes collégiens. Et comme nous travaillons sur  la dégradation de l’environnement, les caricatures sont un support de choix. Les autres dessins seront également des supports pour nos débats en 3e

       paix caro paix plantu 1  

           dessin de Caro "Nature morte" publiée dans PME -    dessin de Plantu

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 22:17

Ce soir, à l’amphithéâtre de l’Université du Tampon, nous avons eu la chance d’assister à une conférence animée par quatre caricaturistes très populaires : PLANTU, SOUCH, POV et CARO.
plantu 0Les quatre dessinateurs de presse, caricatures  à l’appui, ont parlé de leur travail : de leur inspiration, de la provocation et de ses limites, des relations qu’ils entretenaient avec  les différents rédacteurs de presse, du choix des sujets, des pressions, de la nécessité de produire, de faire naître la prise de conscience et le débat autour de leur vision du monde, de la liberté d’expression, de la tolérance,

Dans ce lieu d’échange, où s’étaient retrouvés de nombreux passionnés du dessin de presse, nous avons assisté à une séance décontractée, organisée par les Amis de l’Université, séance au cours de laquelle les dessinateurs ont parlé le même langage avec une réelle complicité et dans la bonne humeur !

plantu 1

Souch, Pov, Caro et Plantu, unis dans un même combat !

Si Plantu n’est plus à présenter, ses comparses n’ont pas encore cette notoriété, du moins en France : Souch, est le dessinateur du Journal de l’île (JIR)et ses croquis sont toujours un régal pour nous, lecteurs de ce quotidien local ; Pov (William Ranaivoson) est un dessinateur de presse malgache croquant également des caricatures pour l’Express de Maurice ; Caro (Caroline Rutz) est dessinatrice du magazine économique  PME en Suisse et de l’hebdomadaire satirique "Vigousse". Tous les quatre font partie de l’Association CARTOONING for PEACE, créée par Plantu en 2006 avec le soutien de l’ONU.
Rappelons que pour ceux qui l’ignorent que Plantu, de son vrai nom Jean Plantureux,  était journaliste au « Monde Diplomatique », actuellement, il dessine pour « Le Monde » et « L’Express ». C’est un génie du crayon. Pendant la séance, il a illustré ses propos par une douzaine de  caricatures dessinées au pied levé sur un transparent, projeté sur l’écran de l’amphithéâtre : une imagination débridée, mais toujours efficace.

plantu 2  plantu 5

                          Caricatures commentées par Plantu

Pendant près de deux heures, où les auditeurs ont été invités à poser des questions, plantu 6 ils ont dit le bonheur et la difficulté d’être dessinateurs de presse. Il faut qu’une confiance réciproque existe entre rédacteur et dessinateur, parfois on peut essuyer des refus de parution : par exemple à la Réunion, les illustrations raillant la religion catholique ont "très mauvaise presse", à Maurice, il faut éviter de dessiner la nudité. D’autres fois, il faut changer un détail du dessin pour ne pas heurter les sensibilités : on ne fait pas de Martine Aubry un éléphant, on peut écorcher le président Sarkozy, lui donner les formes les plus fantasques, de la guitare, au bec de gaz,  mais toujours rester pudique. Pov raconte qu’ à Madagascar le dessin du Père Noël blanc offrant un 4X4 à des enfants noirs a été interprété comme un dessin raciste, donc interdit… Les journalistes sont soumis à des pressions tous les  jours, mais Plantu soutient l’idée qu’il faut se battre pour ses opinions et bousculer le « principe de précaution ». Une cinquantaine d’images créées par les artistes  présents, mais aussi par des caricaturistes israéliens, palestiniens… ont été projetées et commentées pendant cette rencontre fructueuse.

Une rencontre de qualité que nous prolongerons par la visite de la médiathèque du Tampon où se tient actuellement l’exposition de ces dessinateurs : une centaine de dessins à voir absolument !

Dire qu'il faut être à la Réunion pour faire la rencontre de personnages aussi mythiques que Plantu ! Une chance que nous n'aurions certainement pas eue en métropole, dans notre Lorraine natale.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 12:31

Jolaine, une amie du Tampon, m’a fait visiter son jardin, mais c’était à la tombée de la nuit, au retour d’une rando. J’ai été surprise par la variété d’arbres et de plantes qui entouraient sa maison : capillaires, canellier, benjoin, frangipanier, laurier, papayer, citronnier… et j’en passe.  Un jardinier doit y passer plusieurs heures par mois, sinon c’est la jungle. Il faudra que j’y retourne pour faire des photos. Avec le sécateur , ma guide m’a coupé une grappe de petits zévis, et m’a expliqué qu’on pouvait préparer les zévis en rougail, pour accompagner des pommes de terre, du riz…

zevis 4 zipJe connaissais les zévis qui ont la taille de citrons, mais je n’ai jamais vu ce type de zévis – nains en grappe.

Elle m’a expliqué la façon qu’elle a de préparer ces légumes.On épluche, pluis on coupe les zévis au milieu pour ôter la parie dure, puis on mixe la chair, on ajoute du gros sel, du piment…. on pile le tout. Mme Gironcel ma voisine m’a dit qu’elle préparait les zévis en rougail aussi mais en ajoutant de l’oignon, du gingembre, du sel, du piment, on le prépare comme le « rougail – mangue verte ». J’ai aussi lu que ce rougail – là sied mieux en accompagnement de poissons.

zevis zip zevis 2 zip

zévis 3 zip zévis 6 zip

  

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 19:21

La fête de Mariamann, déesse-mère.  

 Ce matin, vers 8h30, nous étions sur la plage ensoleillée de Saint Pierre pour nous préparer à faire du snorkeling dans une eau bien chaude,  quand nous avons vu une femme et une jeune fille en sari jaune. Nous les avons abordées et elles ont confirmé qu’une cérémonie tamoule allait avoir lieu sur le bord de mer.

Un homme est venu et a balisé avec de gros coraux une allée conduisant à l’océan, c’est là marliemen zip 1que devait se passer la célébration. Bientôt on entendait se rapprocher les battements de tambours. Le « thêr» et son cortège étaient bientôt en vue et passait devant le local des maîtres-nageurs. Cortège coloré, très animé.  Le « thêr » est un char sur lequel sont transportées les statues divines lors des processions. C’est une représentation mobile du temple, on dit plus souvent « têl ».

 

  marliemen zip 2 marliemen zip 3b

  la procession arrive sur le rivage, précédée des tambours malbars, le lher reste sur la promenade, tourné vers l'océan.

 marliemen zip 6Bientôt la plage était occupée par des groupes de femmes et d’hommes, les unes avaient devant elles des nattes sur lesquelles elles avaient posé des fruits (noix de coco, bananes, oranges, pommes, calebasses…), des feuilles de bananier, et d’autres feuilles  ( ?) , des coupelles  de feu, des bouteilles de lait, des récipients en cuivre. En fait, tous s’étaient retrouvés ici pour fêter leur « Marie », qu’on appelle ici « Marliem ou Marielem » Et le lait, les fruits offerts à cette divinité devaient célébrer la sainte mère, et la fécondité.

  

Sur des feuilles de bananiers, les offrandes dont les bouteilles de lait.

marliemen zip 2a

Une fête de famille riche de symboles

Les hommes quant à eux étaient tous debout et c’est à eux qu’incombait la tâche de fendre les noix en coco en deux avec leur sabre et de donner les plateaux et autres accessoires au maître de cérémonie.

marliemen zip 5Pendant que le prêtre tamoul, assis sur les coraux,  récitait des  prières au pied de trois symboles indiens, les femmes descendaient vers l’eau, qui pour prier en fixant l’horizon, qui pour puiser un peu d’eau et l’ajouter à des feuilles qu’elles avaient mises dans des coupelles de cuivre.

 

 

 

Purification et prières

Très longtemps, je suis restée à proximité de l’officiant, pendant que la foule de tamouls accoudés sur le garde-fou en bois grossissait. Ils suivaient la cérémonie sans la suivre vraiment, car cette fête était l’occasion de se retrouver et d’échanger. Une Tamoule m’a expliqué que le lait qu’elles avaient apporté allait être mis dans les récipients en cuivre puis emportées dans le char vers le temple. Et là, on verserait le lait récolté sur la divinité.

marliemen zip 3a

                      Prêtre tamoul sur les coraux de la plage de St Pierremarliemen zip 4

J’ai regardé avec attention le prêtre, qui inlassablement priait en tamoul en s’adressant à un vase rempli de feuilles surmonté d’un fruit et orné de fleurs de chrysanthèmes. De temps à autre, il jetait des fleurs de frangipaniers sur objet de culte, ou versait du lait de coco, il approchait aussi un plateau de cuivre (vatti) de l’objet qu’il vénérait. Des assistants lui coupaient les fruits, lui apportaient le plateau.

Parfois il agitait une clochette. Une fois aussi, il a saisi une branche tressée, vraisemblablement de vétiver et a continué sa prière: on appelle cette branche en créole "le telpé" (du tamoul tehrpeï) Il paraît que les pratiquants présent comprenaient   tout ce qu’il disait. En réalité, sa prière est surtout destinée à demander la fructification de la terre. Parfois il approchait une flamme du destinataire de ses invocations.marliemen zip 8

un fidèle tend une noix de coco à l'officiant

 marliemen zip 7

Le prêtre asperge le trident de lait

Vers la fin de cette cérémonie, les  tambours malbars accompagnaient le maître de cérémonie. Ce dernier s’est levé et a continué à psalmodier des textes tout en versant du lait de coco, du miel, et bien d’autres jus sur le trident fiché dans le sable, il a même dilué u n yaourt dans du liquide pour en asperger l’emblème. Enfin, il a posé une couronne de fleurs autour du trident. Cet arrosage a duré une bonne dizaine de minutes.

Et chose étonnante un groupe de femmes est descendu vers le rivage avec un drap, en a entouré un homme qui avait le dos piqué de grosses aiguilles. Quelqu’un a rejoint ce personnage sous le drap. Les femmes répétaient en chœur quelques paroles et un quart d’heure plus tard, de dessous le drap le couple est ressorti, les deux avaient  le visage traversé par deux aiguilles au niveau de la bouche : on aurait cru qu’elles entraient dans une joue pour ressortir de l’autre. On ornait ensuite le cou de ce pratiquant "piqué d'aiguilles"de la couronne de fleurs qui avait été bénie. 

marliemen zip 10

Quand nous avons quitté la plage une heure plus tard, la cérémonie n’était toujours pas terminée.

L’an passé, le 2 mai nous avions assisté à cette cérémonie non loin du musée Stella Matutina (voir article) Cette célébration fait penser à la fête de la Vierge des catholiques quia également lieu à cette période (fin avril - début mai) et aussi à la fête célébrée encore aujourd'hui dans certaines paroisses en Allemagne, fête appelée "Erntedankfest" fête pour bénir la moisson : on pose là des fruits et légumes sur l'autel avant l'office.

Mariamann est aussi la déesse de la pluie !

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 09:15

Faire de la randonnée, c’est aussi prendre son temps et admirer les merveilles qui nous entourent. Quelle chance j'ai eu d'avoir un papa qui m'a fait aimer la nature qui m'environnait ! Un enfant c'est curieux, et mon père a su saisir les occasions pour faire naître cette passion en moi.

 Sur ce parcours de Cap Bouteille, qui passe par l’îlet des Salazes, si vous savez observer la Nature, vous identifierez très vite les espèces suivantes :

bringelier marron zipLe bringelier marron

(pied d’aubergine sauvage) et ses feuilles de velours. Autrefois, on utilisait le revers  des feuilles pour nettoyer les assiettes, elles font l’effet du savon, et détachent le gras. Après avoir passé la feuille on rinçait les assiettes savonnées. On s’en servait aussi pour laver le linge et on l’utilisait comme papier hygiénique) il aurait des propriétés contre  les hémorroïdes.

 

 

 

flore capillaires zipLes capillaires Au ras du sol, parfois on remarque ces plantes à toutes petites feuilles en forme d’éventail, ressemblant à celles de la gypsophile, elles peuvent décorer des murs de pierre, il en existe plusieurs sortes et elles sont du plus bel effet. On peut en faire une tisane contre la rougeole avec cinq branches mises à bouillir jusqu’au changement de couleur de l’eau, et deux à trois tasses feraient sortir les taches rouges de la rougeole. On peut aussi confectionner un sirop contre la toux (une infusion et le double de sucre)

flore jouvence zipLa jouvence  ou « herbe la tension »  ageratina riparia en latin, une plante qui est devenue une peste végétale. Elle a quitté les jardins et a essaimé le long des sentiers, des ravines. C’est une herbe à souche rampante. Essayée par quelques  tisaneurs contre le diabète, la Jouvence est surtout usitée pour la « circulation du sang » et plus précisément contre l’hypertension. On l’utilise aussi pour soigner les varices et les veines gangreneuses, pour lutter contre le cholestérol…

 

 

 

  

flore cressonLe cresson. A la source de Cap Bouteille, du cresson, plante d’un vert tendre qu’on mange en salade et qui ne pousse que dans l’eau limpide.

 

 

 

 

flore fraise io zipLe fraisier des Indes ou la  fraise d’Io On l’appelle à la Réunion « La fraise des vaches »: elle est ronde, rouge, mais on ne la consomme pas, elle est sans saveur, et peut provoquer des troubles digestifs. C’est une plante anticoagulante, anti-inflammatoire, antiseptique et fébrifuge. En usage externe elle soigne brûlures, piqûres et maladies de la peau. Sa fleur est jaune !

 

flore framboisier zipLa framboise : sur des tiges piquantes poussent des fleurs blanches qui donnent un fruit comestible très apprécié. On en fait de la confiture, des sorbets.

 

  

 

  

 

Des orchidées : on en voit partout,  au pied des arbres et fixées aux branches des arbres.

 flore orchidée zip

 

 

Et bien d’autres fleurs qu’il nous reste à identifier…

 

flore fleurcitron zip flore fleur mauve zip flore fleur zano zip

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 13:06

Quand un lecteur du blog rencontre le rédacteur du blog, c’est toujours très enrichissant. J’ai eu le bonheur, lors d’une rando des Jolis Pas, de faire connaissance avec l’ami Paul Grondin qui commente parfois mes articles . En attendant les navettes de bus à Cilaos, le groupe était à l’ombre d’un mur envahi par des chouchoux. 

chouchoux haie

 

 C’est là que Paul m’a appris que l’on pouvait aussi manger la racine de cette liane, racine qu’onchouchou seul zip appelle ici « patate chouchou ». On la prépare en carri le plus souvent, également en salade.

Il paraît qu’on peut aussi cueillir le chouchou quand il a la taille d’un petit cornichon et qu’il est bien tendre pour le conserver dans du vinaigre (tout comme les cornichons !)

Et là, Jolaine a ajouté qu’elle a préparé pour le soir des brèdes de chouchoux : on prend la tige tendre et les feuilles et on les apprête. Les brèdes sont préparé(e)s en fricassée, on les faire revenir dans l’huile avec des crevettes, du porc. On peut aussi en garnir des tourtes. J‘avais déjà confectionné un gâteau de chouchoux, un gratin de chouchoux, Il me reste désormais à essayer ces autres recettes…

 

Autre utilisation des brèdes.chouchou confection

 

 

  J’avais aussi découvert voilà quelques mois à la Maison Folio à Hell- Bourg qu’on pouvait utiliser les tiges de brèdes de chouchoux pour en faire des chapeaux. L‘opération est complexe, l’animatrice nous en avait fait la démonstration : le travail est long, minutieux et il en faut de la patience pour fabriquer un chapeau à l’aide de ces fibres qu’on tisse. Le tissage de ces brins peut aussi servir dans l’encadrement, la décoration...

 

 

 

 

 chouchoux deco chouchoux chapeau

 

 

 

Partager cet article
Repost0