Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2022 2 15 /02 /février /2022 07:46

Avec Jocelyn, animateur de Kokopat, nous étions un groupe d’une demi-douzaine d’explorateurs occasionnels à investir la Grotte Bleue.

Ce tunnel de lave, découvert au hasard de travaux de terrassement – l’engin était tombé de plusieurs mètres dans une cavité- est situé sur un terrain privé près de Bois- Court dans les hauts de Pont d’Yves.

Rudy, responsable de  Kokopat, a eu l’idée de  signer un contrat avec le propriétaire des lieux et depuis plusieurs années, il est habilité avec son équipe de spécialistes à faire découvrir le site.

Bien équipés (casque avec lampe frontale, gants, genouillères) nous sommes entrés dans cette antre pour en ressortir près de 2h30 plus tard. La découverte commentée vaut le détour. Certains passages obligent les visiteurs à se plier, parfois à ramper… le sol peut être tranchant et notre équipement a été d’une grande utilité.

Pendant notre cheminement, Jocelyn veillait à ce que l’environnement ne soit pas dégradé par imprudence : le seul contact avec des stalactites ou d’autres roches peut détruire ce que la nature a mis de siècles à construire.

Nous n’avons pas vu le bout du tunnel car sur 100 mètres il faudrait ramper et riquer de tomber de la falaise dans la Rivière St Etienne. Les spéléos professionnels s’y étaient hasardés mais la friabilité des roches risquait de les mettre en grand danger. D’où l’impossibilité de s’y risquer. Après être restés une dizaine de minutes dans le noir absolu à écouter les gouttes d’eau tomber autour de nous, nous sommes revenus par le même chemin, toujours avec des commentaires éclairés de Jocelyn.
A l’issue de cette expédition, nous avons rangé le matériel,  bavardé autour d’une boisson et notre guide nous a dit comment accéder à toutes les photos de la sortie sur le site.

Une sortie à conseiller à tous les amateurs de volcanisme, et à ceux qui aimeraient mieux connaître les faces cachées de leur île.

Dans le tunnel de lave « La Grotte Bleue ».
Dans le tunnel de lave « La Grotte Bleue ».
Dans le tunnel de lave « La Grotte Bleue ».
Dans le tunnel de lave « La Grotte Bleue ».
Dans le tunnel de lave « La Grotte Bleue ».
Dans le tunnel de lave « La Grotte Bleue ».
Dans le tunnel de lave « La Grotte Bleue ».
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 20:10

Samedi soir, 8 janvier, je m’installe sur un banc sous les immenses banians de la plage Grand Bois. Je vois, non loin de l’endroit où autrefois les locaux entraînaient les coqs pour les combats, deux bougs jouant près d’une table au plateau arrondi.

 

Ils rivalisent d’adresse pour s’envoyer un ballon qui rebondit au - dessus de cette table. En somme une espèce de table de ping pong avec un marquage et deux plateau séparés.

Ils jouent avec les pieds, les genoux, la tête, le torse… et comptent les points. Il s’agit d’un sport très physique : le teqball. Le soleil va bientôt se coucher et l’air est plus frais. En journée, les joueurs doivent souffrir de la chaleur avec les efforts qu’ils consentent.

         Curieuse, je m’approche du panneau qui explique les règles. On peut y jouer à deux ou à 4. Chaque joueur a deux services et la balle doit obligatoirement rebondir après la ligne de service. Un set se joue en 20 points et le serveur change tous les 4 points. Chaque joueur peut réaliser 3 touches maximum avant d’envoyer son ballon à l’adversaire. Interdiction de toucher la balle avec les mains…

Ce sport ressemble fort au tennis-ballon. Deux Hongrois l’auraient présenté en 2015 et Ronaldhino l’aurait popularisé.  Il existe des compétitions de ce sport au niveau international. Elles sont organisées par la FITEQ (Fédération Internationale de Teqball

Teqball à Grand Bois
Teqball à Grand Bois
Teqball à Grand Bois
Teqball à Grand Bois
Teqball à Grand Bois
Teqball à Grand Bois
Partager cet article
Repost0
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 14:30

 

Ce nouveau sport de glisse fait de plus en plus d’adeptes. Ce matin, près de la Place de La Liberté, je croise une demi-douzaine de sportifs qui, à Terre Sainte, assemblent leur foil (support fixé sur un surf) et leur voile (wing) qu’ils emportent dans le lagon.

 

Le vent manque et il faudra sûrement que les plus téméraires s’aventurent plus loin pour profiter de leur engin. L’un d’entre eux, débutant, me confie qu’il ne se sent pas encore le courage d’aller en pleine mer… Il attendra que le vent se lève sur la côte ! Il n’existerait pas d’école de wing foil à la Réunion : les amateurs se forment avec les initiés.

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2020 3 28 /10 /octobre /2020 17:20

Théoriquement cette route, destinée à des engins de chantier, est interdite aux promeneurs et aux vélos en semaine et autorisée le week-end, mais là, on peut démentir : nous sommes le dernier mercredi des congés scolaires, et on dirait que toutes les familles sportives du Sud et tous les vacanciers amateurs de balades se sont donné rendez-vous ici : on y randonne, on pédale, on se baigne, on pique-nique ! Un petit paradis…

Le chemin qui est en réalité une piste bien tassée longe la rivière protégée par des murs de galet. La piste traverse à plusieurs reprises le cours d’eau. Quand les engins de chantier passent, il faut faire place. Certains conducteurs sont moins compréhensifs que d’autres.

Avec mon compagnon de rando, nous choisissons un joli coin au pied du rempart, le long de la rivière. Je trempe mes jambes dans l’eau froide, et Maurice se couche littéralement dans le courant.

Nous mangeons notre sandwich, buvons notre dodo et parlons des années lycée. Le spectacle est sur la piste : les petites jambes nous étonnent, les marmailles de 5 à 10 ans suivent courageusement leurs parents. Un homme a un bébé dans son sac à dos et trois petits trottinent à côté de lui. Même des personnes âgées s’aventurent sur ce chemin. Mais elles ne sont pas descendues par le Dassy, elles ont opté pour un départ sur du plat, à partir du Ouaki…

Interdire un tel chemin serait une hérésie, surtout en période estivale. Evidemment c’est une belle opportunité : les chemins cyclables sont très rares sur l’île et les promenades sans dénivelés peu nombreuses…

Nous reprenons l ‘ascension vers le parking du Dassy et y arrivons après 50 minutes de grimpette  très tranquille.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 16:18

Sur le sentier du Dassy, il est un ti bon dieu (comprenez une grotte dédiée au bon dieu, à la vierge…) où les promeneurs déposent souvent des fleurs.

Mais voilà, comme les sportifs qui passent par là sont plus nombreux que les flâneurs, ils pensent devoir manifester leur reconnaissance à leur façon à pour les succès remportés. 

Une foule de médailles est désormais accrochée à la roche, et pas des moindres, même des « troisièmes places... », On peut  y lire : «  La boucle du Bassin Vital 2006 » « Finisher Semi 974 »...

Le sentier Dassy est un terrain d’entraînement très prisé par les trailers, intéressant pour sa difficulté, l'inégalité de son sol, ses dénivelés, son ombre … Le rendez-vous incontournable des champions de la Réunion !

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 08:57

Alain Hoareau, est champion des DOM -TOM 2012 du Concours en Ring. Ce n’est pas la première fois que notre homme remporte ce concours, dont on ne parle jamais dans la presse locale. Depuis 10 ans, il est sélectionné pour se rendre en métropole pour ces championnats.

ring-objet.jpg

 Membre de la FCT (Flair Croc Tamponnais)  depuis 1996, il s ‘entraîne régulièrement avec ses chiens. C’est avec Zita, un berger allemand femelle qu’il a commencé, puis il a concouru pour la première fois avec Feeling (un berger malinois femelle) Avec Hugo (un berger malinois mâle), il a remporté 10 coupes. Le compagnon suivant, Ti Con de Guétali, était champion lui aussi, mais a disparu prématurément. Actuellement, il s’entraîne pour préparer le concours du Ring, avec Bourbon et Dodoléla…

 Le Ring est le plus ancien des sports canins en France et la discipline « reine ». C’est une discipline technique perfectionniste qui permet de valoriser le courage, l’obéissance et l’équilibre mental du chien.  Après avoir été sélectionné au niveau départemental, avec deux de ses chiens,  Alain a fait le choix d’emmener en compétition « Dodoléla de Guétali » à Albertville pour le championnat des Dom-Tom qui s’est déroulé le 17 juin

 Le nombre maximum de points qu’on peut engranger est de 400 . Alain a réussi cette année a en cumuler 377,85 ! Un beau score, le meilleur !

 

En voilà le détail :

Escalade de la palissade 20/20 Saut de la haie 18/20 Saut en longueur 20/20, soit 58 points sur 60
Suite sans laisse 8/8, suite en laisse 4/4 absence 10/10 positions 20/20 envoi en avant 12/12, soit 54 points sur 54 ( un parcours sans faille !)

Dans la série des exercices avec objets (refus d’appâts au sol, refus d’appâts lancés, rapport d’objet lancé, rapport d’objet au vu, rapport d’objet à l’insu) il a obtenu 39 points sur 40

Dans les exercices d’attaque, Dodoléla de Guétali  a gagné 105 points sur 110. Et pour la dernière série (défense su conducteur, recherche, conduite et garde d’objets) il a fait un total de 87,5 sur 110

Joli palmarès ! Félicitations !

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 15:37

Ou …Ensemb avec Dodoléla et Bourbon au RING… 

Alain Hoarau, mon voisin, est membre du F.C.T (Flair Croc Tamponnais) et il s’entraîne régulièrement au Quatorzième  (Tampon) avec ses trois fidèles compagnons dont deux bergers malinois mâles, « Dodo et  Bourbon » et  une femelle appelée « Ensamb.»

Avant-hier soir, Alain m’a permis de l’accompagner sur le terrain d’entraînement.  Dans son véhicule, il avait installé les trois chiens, une caisse de matériel (siflet, balle...) et un panier.

 club-v-canin.JPG

materiel.JPG

Avant de les mettre au travail, il a laissé les chiens à tour de rôle s’ébattre dans un espace clos. Puis, chaque « élève », toujours à tour de rôle,  a pu l’accompagner sur la pelouse.

Sur cet espace sont installés des accessoires dont la palissade (haute de 2,30 m), la haie (1,20) une plateforme de saut en longueur de 4,50m, et plusieurs cônes espacés selon de normes réglementaires.

palissade.JPG haie.JPG

saut-en-longueur.JPG

Tout autour de la place, on trouve six murs angulaires dans lesquels sont pratiquées des fentes (à hauteur d’œil),  permettent de surveiller l’attitude des chiens sans être vu.

 Il existe plusieurs techniques d’éducation canine, comme l’Agility, l’Obéissance, Attaque et  Défense… et un domaine qui combine tous ces aspects : il s’agit de l’art du « Ring ».Le travail du chien se décompose en trois étapes : les sauts, l’obéissance, l’attaque et la défense. Les obstacles de saut sont ceux énumérés plus haut.

Pour effectuer les exercices d’attaque, Alain a revêtu la combinaison de l’assistant qui protège des morsures.

combinaison.jpg ring attaque

J'étais impressionnée par l'obéissance des quadrupèdes : ils suivaient leur maître, s'arrêtaient sur un simple mot, prenaient la position exigée (assis, debout, couché) et la maintenaient jusqu'au signal suivant.

Parmi ces jeux, il en est un qui m’a sidéré. Les chiens devaient garder un panier convoité par l’assistant. L’animal attaque mais ne s’éloigne jamais de l’objet, en l’occurrence un panier (soit il le couvre de ses pattes comme Dodo, soit il y met ses pattes comme Ensemb).

garde.JPG 
Le chien doit être flatté pour ses succès : selon le conducteur (le maître) le chien a droit soit à une gourmandise, soit à une caresse, soit à une balle (pour jouer). C’est cette dernière récompense qu’Alain utilise le plus couramment. Ses fidèles compagnons sont très joueurs.

 Ring récompense

J’ai aussi appris que je n’avais rien à craindre dans cet enclos : d’ailleurs, je m’y promenais sans gêne pour faire des photos et de petits films de cet entraînement.

Au cours de ces deux heures, j’ai eu un bel aperçu de ce qu’on exigeait lors de concours de RING. (à suivre)

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 10:30

Le jeudi 21 juin, lors de notre baignade à l’Ermitage, nous avons vu un homme avancer sur l’eau. Ah non ! ce n’était pas un miracle, au risque de décevoir les Réunionnais qui sont friands de ce genre d’événements. Ce n’était pas non plus un écervelé qui marchait sur le corail, comme il en existe aussi parfois sur l’île.

 P1100512.JPG

C’était un sportif qui glissait sur les vagues en poussant son socle ( une planche) à la force des bras. Depuis  quelque temps, environ deux ans, ce sport est en vogue sur l’île. On en voit de plus en plus de ces embarcations.

P1100510.JPG P1100511.JPG

L’un de ces sportifs nous a glissé le nom de ce sport, en passant à proximité de nous, alors que nous étions en train de nager avec masque et tuba au milieu des coraux du lagon.

Il s’agit du « paddle-board »

 

Quelques heures plus tard, en nous arrêtant à Saint Leu pour boire un café à la Rotonde,  nous en avons vu d’autres, qui s’essayaient avec cet engin à braver les vagues, pour imiter les surfeurs, et souvent c’était la chute garantie.

P1100529.JPG

P1100536.JPG

Partager cet article
Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 20:01

Chaque jeudi de 16 à 18 heures, les amateurs de pétanque de l’UPTS se retrouvent à Terre Sainte, au front de mer, boulevard des Alizés, pour se mesurer et passer un moment convivial.

P1080407 P1080398

Des gens du quartier se mêlent progressivement à eux. Faut avouer que l’endroit est agréable. Une petite promenade longe  l’océan, et tout près de là, une aire de jeux bien pensée a été aménagée pour les enfants.

P1080384 P1080389

Et une tribune couverte  peut accueillir des spectacles. Une superbe fresque orne le fond de cet abri imposant.

V0000002

Tous attendent avec impatience ce rendez-vous hebdomadaire, placé sous la responsabilité de François Golfier. Ils sont entre 20 et 30 boulistes, même qand soufflent les alizés,  à constituer des équipes, pour jouer jusqu’au coucher du soleil.

P1080422 P1080433

P1080441 P1080435

V0000073 V0000086

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 05:54

Ce dimanche, en revenant de Zot Arts, je m’arrête sous un banian pour regarder un jeune pêcheur qui  lave et nettoie ses prises.

P1130872

Poussée par la curiosité, je descends sur la plage. Très avenant, le pêcheur me montre le contenu de son seau et m’explique qu’il a pris un cardinal, des capucins dorés et des rougets. Tout en les écaillant et en les vidant, il me précise qu’il les a pêchés au large et qu’il allait les préparer en cari.

P1130873

cardinal

P1130874

capucin doré

P1130875

rouget

P1130880

Partager cet article
Repost0