Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 20:26

Finie la saison cyclonique, voilà l’hiver. Les feuilles de notre pêcher tombent progressivement et tous les autres arbres sont toujours verts : le  litchi, le manguier, les bananiers, les orangers, les citronniers, les goyaviers, les palmiers… les oiseaux chantent moins, mais ils restent là !
 
Le seul signe visible ce changement de saison est la tenue vestimentaire de nos collégiens. Les voilà qui arrivent au collège couverts de grosses laines ; ils ont ressorti leurs pantalons longs, leurs maillots à manches longues. J’ai même vu des filles chaussées de bottes…

On en rirait, nous les gens de l’Est ! Vers 7h du matin  il fait déjà 20° et le Réunionnais grelotte ! Faut avouer que nous aussi, parfois, on se « tropicalise » un petit vent frais et c’est le polaire qu’on enfile ! N’empêche que dans les Hauts, la Plaine des Cafres par exemple, la température chute très vite et il paraît qu’à Cilaos, dixit Korbo,  on enregistre de très basses températures en juillet ! et les montagnes seraient « couvertes de gelée blanche » au lever du soleil à cette époque. Certaines années le Piton des Neiges est effectivement couvert de neige.

Autre signe : les oranges qui mûrissent. J'en ai fait deux pots de confiture cet après-midi !

Partager cet article
Repost0
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 09:46

 

Papayes vertes…

Que faire quand le vent fait tomber un pied de papaye rempli de papayes pas mûres  et que tous les fruits sont par terre ? Pour l’instant je les ai entassés pour les donner et je me suis hasardée à faire une « salade de papayes vertes », râpées comme des carottes et arrosées d’huile d’olive et de jus de citron. Et Vérène en a pris pour confectionner de la confiture. Eh oui ! on fait de la confiture de papayes vertes…


Régimes de bananes …

Idem pour les bananes que le vent a fait tomber. Comme le tronc était encore bien fixé, nous avons laissé mûrir les fruits au sol,mais très vite elles deviennent molles, alors il faut se hâter de les distribuer à son entourage – et on fait toujours des heureux – ou bien on les cuisine. J’ai donc fait une centaine de « bonbons-bananes » pour mes élèves  (ce sont tout simplement des beignets de bananes » ( des rondelles de bananes dans une pâte à crêpe , qu’on fait frire dans l’huile et qu’on saupoudre de sucre.) Ici « bonbon » a le sens de « beignet ». Et ce soir il y aura des bananes flambées accompagnées de crème pâtissière.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 14:25

Viendra ? Viendra pas ?
Le cyclone Jade longe toujours la côte malgache, et se situe actuellement à quelque 700 km de nos côtes. La pluie a cessé de tomber en cours de nuit sur le Tampon et a fait place à des bourrasques de vent. Au lever du jour, le soleil et la chaleur étaient de retour. Mais le vent chaud continuait à faire danser les arbres : encore un tronc de mon papayer qui s'est brisé sous l'effet des rafales et le poids des fruits très lourds mais encore verts.
Le temps idéal pour faire sécher le linge ! J'en ai profité pour faire tourner deux machines et tout accrocher sur le fil dans le jardin. En l'espace d'une vingtaine de minutes tout était sec !
D'après les prévisons de Météo France, la trajectoire de Jade ne nous menacerait plus...




Partager cet article
Repost0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 21:41

Demain, les écoles et collèges du Tampon seront fermés… Responsable, le cyclone Jade qui sévit le long des côtes malgaches et dont les effets se font sentir à la Réunion. Pour des histoires d’eau dues à la tempête tropicale, le maire de la ville a décidé de fermer les établissements scolaires.

L’eau torrentielle des pluies générées par ce cyclone forme de grosses rivières qui quittent leur lit et les ravines débordent. Ainsi , la nuit dernière, à Saint Joseph plus de 40 personnes ont dû être relogées, des coulées d’eau et  de boue ayant sinistré leurs habitations. La Rivière d’Abord déborde elle aussi. De nombreux radiers sont infranchissables et les gens préfèrent rebrousser chemin plutôt que de courir un risque en se rendant au travail.

Et la pluie continue cette nuit de chanter sur nos toits de tôle…

Partager cet article
Repost0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 14:27

 

On va nous dire qu’on raconte n’importe quoi. Trop d’eau, pas d’eau, faudrait savoir… De l’eau il y en a, mais aujourd’hui les foyers du Tampon sont privés de ce liquide, en raison de réparations sur des canalisations, conséquence du passage du cyclone.
Et les enfants, chanceux comme leurs enseignants, sont privés d’école aujourd’hui ( pas d’eau, pas de WC,pas de cantine…) L’annonce a été faite par la mairie du Tampon hier soir.
Notre citerne fonctionne mais le débit est très faible, manque de pression !

On peut aussi se servir aux citernes mises en place par la commune...

Partager cet article
Repost0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 14:09

 

L’eau qui dévale la montagne arrache parfois les routes, parfois elle les traverse, comme ici à Saint Pierre.  La route qui contourne la Rivière D’Abord, où abordaient autrefois les navires  est interdite à la circulation. L’eau qui descende de la ravine traverse la chaussée et se jette dans le bassin. On peut voir le spectacle depuis un promontoire aménagé ou en descendant quelques marches et en flânant jusqu’au bout d’une petite promenade.

Certains osent franchirent ces passages au mépris du danger, ainsi deux personnes, un motard et un piéton ont osé la traversée de radiers (au Tampon ligne des 400 et vers Saint Louis) et ont été emportés par le courant.Le motard a été retrouvé noyé et l'autre a bel et bien disparu...

Partager cet article
Repost0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 11:08

Ca y est, on respire ! le cyclone Gael contourne l'île, le vent s'est calmé. Mais l'eau continue de dévaler les pentes, c'est impressionnant, cette après-midi nous irons voir les trombes de la Rivière D'Abord à Saint Pierre. 1/3 des habitants du Tampon sont privés d'eau, la commune les ravitaille par citernes. Leur eau est actuellement impropre à la consommation. Notre quartier a été épargné pour l'instant.

Image .www.meteo.fr

Partager cet article
Repost0
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 14:46

Entre le Tampon et la commune de La Rivière, il est une ravine, celle du Bras de la Plaine, qu’on peut parfois franchir à gué grâce à une route goudronnée, on appelle ce passage le Ouaki ! Mais aujourd’hui, en période de pré-alerte cyclonique, à cause des pluies diluviennes qui n’ont de cesse depuis deux jours, ce passage est absolument impossible  : des coulées torrentielles dévalent en direction de l’océan et la route est entièrement submergée. Finis les raccourcis qui évitent le détour par Saint Louis. Les automobilistes n’ont pas le choix ! Impressionnants ces remous et la vitesse du courant qui emporte tout sur son passage…


Partager cet article
Repost0
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 22:38

Finalement le cyclone Gael est en train de contourner l’île, par l’Ouest, en descendant,entre Madagascar et la Réunion,  et du coup nous essuyons des tempêtes qui nous empêchent de fermer l’œil la nuit, surtout au premier étage, où les rafales de vent sont plus audibles. On est bien plus tranquille dans la cuisine. Le parapluie offert par Germain a bien servi aujourd’hui, ça tombe dru mais on sèche assez vite. La couverture nuageuse nous empêche de voir des lambeaux de ciel bleu et les routes sont bien lavées. La houle est assez importante - des vagues de 6 mètres - et dans certains endroits comme Cilaos, Saint Joseph, les élèves ne vont pas à l’école, car les radiers sont submergés. Le Ouaki est impraticable et pour aller au Collège de la Rivière, Paul est obligé de passer par Saint Louis.Nous sommes toujours en pré-alerte, et le danger n’est pas écarté. Les cartes satellites meteo.fr sont bien faites et l’animation satellite permet de bien voir la route de Gael. Hier, Air France a avancé le vol de 22 h pour Orly à 13 heures…On s’adapte !

Partager cet article
Repost0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 20:33
Nos amis du Saulnois n'ont pas souhaité venir nous rendre visite en février et pour cause :.« Période cyclonique » qu'ils ont dit  ! Bien joué ! Actuellement une tempête tropicale souffle vers les Mascareignes. Pour en savoir plus il suffit de cliquer sur le lien suivant pour avoir les infos actualisées, toutes les six heures…

http://www.meteo.fr/temps/domtom/La_Reunion/TGPR/actif/activite_en_cours.html

Vendredi nous devrions être fixés, car cette tempête se transforme en cyclone et sa trajectoire peut varier de 150 à 300 km. N’empêche que ce cyclone, baptisé Gael, fonce actuellement à 25 km à l’heure vers l’île Maurice, peut-être descendra-t-il sur notre île. Sommes parés : avons 40 litres d’eau douce, 5 bouteilles d’huile, 10 kg de riz… Qu’il vienne !
Partager cet article
Repost0