Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 18:10


 
Ce week-end pendant “l’Alerte Orage”, l’eau a bien décapé les routes, à certains endroits, les torrents ont arraché du macadam, parfois la boue s'était répandue sur la chaussée .

 
                gravillons                                                                     boue

Ici on devait éviter les gravillons, là il fallait prendre une déviation. Une fois de plus le Ouaki est fermé pour travaux : la route reconstruite en février a été arrachée une nouvelle fois. Pour les habitants de la Rivière Saint Louis qui avaient l’habitude de ce raccourci pour rejoindre le Tampon ou la Ravine des Cabris, c’est l’horreur : il leur faut repasser par Saint Louis où se tient actuellement une braderie. Alors, ça bouchonne… et il faut se lever plus tôt !

 
                                  La route du Ouaki encore fermée !

                      
                              la route emportée par les flots
La route de Cilaos a aussi été fermée en raison d’éboulements, et ce mercredi 11 novembre, c’est la route du littoral qui sera interdite à la circulation le matin.

Dans le Nord, un inconscient a emprunté un radier submergé et a payé de sa vie. Malgré les mises en garde, on essaye toujours de braver les éléments. Et voilà !

Le beau temps est revenu. Il fait 28 ° Le soleil a chassé les nuages. Et hier les 92 délégués du Collège de Trois Mares ont eu droit à une formation « en plein air » s’il vous plaît ! C’était sous les guétalis de Bourg- Murat dans une forêt, non loin de la route du volcan.                                                  Réunion des délégués dans la forêt de Bourg Murat

Les représentants de 46 classes de l’établissement et les accompagnateurs ont travaillé toute la journée sur la communication, le règlement du  collège et le rôle du délégué dans divers ateliers. Les jeux de rôle "à l’extérieur" Impensable, en métropole où le temps est bien plus capricieux ! Et quelle prouesse de réunir une centaine de jeunes pour les faire réfléchir et travailler dehors...

Partager cet article

Repost0

commentaires