Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 16:08

Premier concert de la tournée de Villancico

 

GB église (4)Ce soir à  19h30, c’est l’église de Grands Bois qui accueille l’ensemble vocal VILLANCICO (du Tampon) et  l’ensemble instrumental TACONNE (de Bordeaux).

 

 L’édifice religieux, assez imposant par la taille est situé à l’entrée de Grands Bois (à la sortie de St Pierre en direction de St Joseph). Quitter la RN3 et dans la descente du village c’est à main gauche. L’église a été bâtie sur une butte. Près du petit parking, bordé de flamboyants,  un reposoir avec une vierge. On monte quelques marches et nous voilà sur le parvis. Arbres fruitiers et arbustes d’ornement s’y côtoient : grenades, allamandas…

 GB église (3) GB église (5)

GB église (6) GB église (7)

A l’arrière de ce lieu de culte s’étend le petit cimetière. La transition est toute trouvée : ce soir, on donne « le Requiem de Campra », un requiem lumineux écrit vers 1730 alors que Campra avait la charge de la Chapelle Royale de Versailles. Cette œuvre conjugue la spiritualité de ses compositions religieuses et le lyrisme de ses opéras.

GB église (2)

Des solistes professionnels (Muriel Lhotellier, Catherine Lassale, Thierry Clouet, François Roche et Eric Beillevaire) apporteront leur concours à ce concert chanté par 75 voix exceptionnelles et dirigé par Jacques Detan. D’autres pièces figurent au programme, telles que le Jephté de Carissima…

 Un spectacle de qualité à aller écouter absolument !

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 09:59

Comme mon homme chante depuis trois ans  dans cette superbe formation d'amateurs - très professionnels -, et que je connais  une vingtaine des 80 choristes que j’apprécie autant pour leur gentillesse que pour leur talent de mélomanes, je me fais un plaisir de vous annoncer leur concert : ils font une tournée dans l’île très bientôt et ça vaut le coup d’aller les écouter ! Ils répètent chaque mercredi  pendant 3 heures pour vous préparer une soirée pleine d’émotions. Frissons  garantis ! N’oubliez pas de réserver vos billets !

Le Groupe Vocal Villancico, accompagné de l'ensemble Taconné, en provenance de Bordeaux, présente une série de 6 concerts du 12 au 17 avril 2011 à :

GRAND BOIS, église,  le 12 avril, 19 h 30, Villancico SL4

SAINT LEU, église,  le 13 avril à 20 h,

SAINT GILLES, église,  le 14 avril à 19 h 30,

LE TAMPON, Théâtre Luc Donat,  le 15 avril à 20 h,

ENTRE-DEUX, église, le 16 avril à 19 h

SAINT DENIS, Cathédrale, le 17 avril à 17 h.

Au programme : Concerto en Fa majeur pour flûte et orchestre, de Vivaldi; un motet de Schütz, puis Jephté, de CARISSIMI (1605-1674), suivi, en deuxième partie de soirée par un Requiem, d'André CAMPRA (1660-1744) pour choeur, solistes et orchestre. Villancico SL1

                                                         photos d'archives - concert 2010-

Réservations auprès d'Otebiyé ou directement au théâtre du Tampon : tarifs réduits en pré-vente

Partager cet article
Repost0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 09:05

La première fois que j’ai entendu ce mot, c’était dans une chanson très douce écrite par Jean Paul Cadet (auteur-compositeur qui sera présent à la Journée de la Femme à Grands Bois le 9 mars à 16h45)

Voilà l'interprétation de l'Orchestre Folklorique des Mascaraignes, qui a repris cette chanson dans "La Réunion des plus belles chansons". Cliquez sur la flèche !

 

 

Ce nom enchanteur de « cascavelle »  qui fait penser aux « cascades », aux « caravelles » est en réalité une plante indigène de la Réunion. C’est d’ailleurs à Madagascar que je l’ai photographiée, c’est peut-être de là que sont venues les semences par la voie des airs ou de l’océan.

cascavelle à Lokaro

 

Cette plante pousse en lianes ramassées en touffes sur des buissons ou sur des roches de zones sèches. Ses feuilles bipennées sont alternes.

Ses fruits sont des gousses contenant des graines sphériques rouge vermillon ornées d’une tache noire au sommet. On utilise les graines séchées pour confectionner les kayambs et les calebasses, instruments péi.

 

On l’appelle aussi « grin sorsier », car il est à la fois un poison violent et a des vertus médicinales. Dans l’ouvrage de Raymond Lucas « Cent plantes endémiques et indigènes de la Réunion », il explique que les gens qui trouvaient autrefois devant leur porte des graines de cascavelles se croyaient victimes de sortilèges et des petits malins abusaient de la naïveté des personnes superstitieuses pour leur faire peur.

 

Graine très convoitée dans la cour de récréation, elle aurait  donné naissance à l’expression «  grin kaskavel y fé batay ». A l’époque où les jouets étaient rares, quand un marmaille apportait ces jolies graines à l’école, ses camarades tentaient de les lui dérober et une bataille s’ensuivait.

 

Je vous livre ici les paroles de la chanson de Jean Paul Cadet :

 

KASKAVEL

 

Comme un galant lé sa cortège

Et son cheveu peigné en gros

Soleil ka fuse in tit cadeau

La met’son barette l’arc en ciel

 

Dans la ravine, dann kèr soleil

L’eau claire y graine en kaskavel

Et la cascade jolie mamzelle

La fait zié doux ensemb soleil

 

De l’eau y tombe en robe dentelle

C’est comme un robe pou la mariée

Et gros soleil y fait coup d’zié

Pou fait briller son robe cortège

 

Le vent y souffl’ dann bois rempart

C’est comme la musique un guitare

Quand la mariée y danse tango

Cheveux y fane en farine l’eau

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 17:21

 

…ça va de soi ! La musique rythme la vie des Malgaches. Tout petits, ils savent déjà reprendre en chœur les refrains de leurs aînés. Et ils se déhanchent d’une façon déconcertante. A plusieurs reprises pendant notre séjour nous en avons eu l’illustration.

La veillée du Nouvel An

chants 0Pendant la veillée du 31 décembre, nous avons partagé le repas avec toute le village de Lokaro sur l’herbe, sous un éclairage réalisé par Gervais ( trois ampoules sur trois poteaux de bois fixés dans le sol, et un groupe électrogène…) Puis, tous les enfants et les parents, se sont mis à chanter et à se trémousser : c’est Perrache ( Espérance) qui donnait le ton. Pour la circonstance, tous avaient revêtu leurs beaux habits. Pendant plus de deux heures, c’était la liesse !

Les danses sont très réglées : tous les gestes ont un sens, on s’exprime avec  les mains et les pieds. On danse, les coudes relevés et les pieds martèlent le sol. On l’appelle la « danse des éleveurs de zébus. » Nous n’avons rien compris aux paroles mais nous avions le sentiment que les enfants s’amusaient vraiment…

chants 6

Ceux qui faisaient le spectacle étaient alignés, et à chaque couplet, une ligne avançait : ceux qui étaient ainsi en première ligne frappaient le sol de leurs pieds et  agitaient leurs bras de la même façon dans une chorégraphie parfaite en chantant avec les autres. Pendant ce temps, ceux qui ne dansaient pas, frappaient des mains...

Donas a pris la kabosy (prononcez « caboch ») à trois cordes et  s’est mis à jouer de cette mandoline malgache à en casser le médiator ( qu’il a immédiatement remplacé au pied levé, en découpant un morceau de plastique d’une capsule de bouteille d’eau). M. Valéry , l'instituteur ne s'est pas fait prier pour marquer le rythme avec le djembé.

 chants 5  chants 7

 

Le 1er janvier

Le lendemain de cette fête mémorable, les enfants de Vatoroka (Vaturuk) sont venus en force à Lokaro pour présenter leurs bons vœux aux habitants de Lokaro. Et là aussi, chants et danses étaient au rendez-vous. Nous avons assisté à des danses similaires, mais le texte devait être de circonstance. A l’issue de cette petite représentation, il est de coutume de donner une pièce, en l’occurrence un billet d’ariarys.

danse chants 2

                                                      les enfants de Vatoroka et la danse de la Nouvelle Année.

chants 3

Anniversaire d’un waza

Pour faire plaisir à Christian, un waza qui nous a rejoint avec sa compagne Agnès, pendant notre séjour, les enfants ont atermoyé l’heure du coucher pour venir chanter devant la case où nous étions encore attablés. « Joyeux anniversaire » en français, svp !

Et d’autres fois encore,

les jeunes nous ont conquis : avec une facilité déconcertante, ils reprenaient nos comptines « un,chants 8 deux, trois, main droite.. » et certains ( ceux qui étaient à l’école depuis deux ans) connaissaient plein de chansonnettes françaises. Un jour, pendant une activité scoubidou, nous avons tenté de chanter un canon. Aucun problème !

Même les  plus petits que je faisais sauter sur mes genoux sans connaître la langue, savaient déjà à quel moment ils allaient faire « plouf ! ».

Le chant doit être inscrit dans les gènes malgaches .Déjà à la Réunion, nous avions constaté l’amour que ce peuple attachant voue à la musique : quand notre amie Tit Cafrine (Chantal Talbot) chante, l’ émotion gagne  son entourage et quand ses soeurs viennent lui rendre visite, nous avons droit à des polyphonies mémorables !

 

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 13:12

Dans le car et au cours du repas, ce dimanche 28 novembre 2010, nos amis de Grands Bois ont chanté quelques chansons lontan dont "La rosée tombée, la route en cornisse, roulez mon zaviron.." En voilà uniquement les refrains !

 

 La rosée tombée

La rosée tombée 
La rosée tombée wayo 
La rosée tombée waya 
Tomb’ dessi mon têt’     Maxime Laope

 

La route en corniche (en cornisse)

Moin la peur, mi di aou 
Moin la peur, mi di aou 
Passe la route en cornisse 
Moin la peur, mi di aou 
Moin la peur, mi di aou 
Passe la route en cornisse 
Moin la peur, mi di aou 
Moin la peur, mi di aou 
Passe la route en cornisse 
Moin la peur mort sous cap 
Dessus la route en cornisse    
Michel Admette

 

Roulez mon z’aviron

Roulez, roulez, roulez mon z’aviron 
Courant lé trop fort, 
Ramène à moin dan’bord  
Michel Fourcade

Pour retrouver les paroles et même les airs de la plupart de ces chansons créoles faites comme moi un petit tour sur le site suivant  :

http://www.mi-aime-a-ou.com/chanson_creole.php

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 14:40

La musique en famille...

Hier soir, nous sommes partis assister au Concert d’ouverture des Florilèges . Avant d’écouter les chanteurs, nous avons fait un tour sur la place où une multitude de manèges plus fous les uns que les autres étaient installés. Il faisait très doux, des enfants de tous âges et des ados déambulaient ou couraient partout.

Pour  trois heures de spectacle, 1 euro d’entrée (parce que nous sommes arrivés à la caisse avant 19 heures ( 10 minutes plus tard on aurait dû  régler 2 euros !)  : au programme d’abord Max Lauret, puis Dominique Barret. Le timing est rarement respecté à la Réunion, toujours une demi-heure ou plus de décalage. Il faut savoir prendre le temps de vivre ici et de patienter. On s'y fait très vite...

Max Lauret danseuses

Nous avons été agréablement surpris par la qualité de ce spectacle : Max Lauret fêtait ses 30 années de scène. Grand défenseur du sega,  il chantait des airs en créole, accompagné d’une guitare : une musique entraînante qui donnait envie de danser !

 

Quatre jeunes danseuses  et deux choristes de talent  l’accompagnaient. L’orchestratioMax Lauret et sa fillen était remarquable : nous avons reconnu sur la scène des musiciens déjà de la partie au spectacle « Bal lontan » qui avait eu lieu voilà quelques mois au Luc Donat. Si le public était essentiellement composé de jeunes de notre âge, des teenagers  s’étaient aussi rapprochés progressivement du podium, subjugués par les rythmes entraînants. Deux filles de Max étaient à ses côtés : l'une était choriste et la deuxième dansait.

Max Lauret et son frère

 

 

Max Lauret a été rejoint pendant un quart d’heure par son Max Lauret le frère Jofrère Jo Lauret, dont le répertoire était plus dans la veine « fleur bleue » : des cris d’hystérie ont accueilli Jo qui a chanté trois airs et qui s’est retiré  pour ne pas voler la vedette à son frère.

 

 Dominique Barret

Après 1h45 de concert, Lauret a cédé la place à Dominique Barret, (avec une heure de retard évidemment). Ce dernier ambassadeur de l’île qui venait chanter les airs de son nouveau CD dont « Mi aime encore ».

Si  l’orchestration nous a conquis, les paroles nous ont moins convaincus. Nous ne sommes pas restés jusqu’à la fin. Il nous fallait remonter la côte à pied pour rejoindre la voitre à la ligne des 600 !

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 14:40

 

 

L’église de Saint Louis, dont l’acoustique est excellente, a accueilli la dernière prestation de la Chorale Villancico. Les 80 choristes et l’ensemble bordelais Polygone ont fait partager leur goût de la musique et du chant polyphonique à un public conquis. C’est seulement en deuxième partie que Vilancico a eu voix au chapitre, la première étant réservée à des pièces de Vivaldi, Scronx, Monteverdi, Bach, Buxtehude, Haendel, Mozart, pièces interprétées par les instruments et les solistes.

Cette première partie, à mon humble avis,  aurait pu être écourtée,  et un seul morceau de l’ensemble vocal «  d’une Aultr’amer » aurait amplement suffi. La mise en valeur récurrente des solistes et le sentiment de mise en arrière-plan des choristes m’a aussi quelque peu dérangée, je n’avais pas ce sentiment l’an passé quand la chorale a interprété le Magnificat de Vivaldi. Il n’empêche que Murielle L’Hôtelier, la soprane était magistrale, comme à l’accoutumée.

 Villancico SL2 Villancico SL7

Villancico SL3

Deux heures de musique pour un prix vraiment modique ( 15 euros). Souhaitons à la Villancico SL4Chorale d’avoir épongé le déficit lié à l’annulation de la tournée programmée en avril dernier, tournée compromise par le volcan islandais. Il faut rappeler que les chanteurs sont tous bénévoles. Un coup  chapeau à ces hommes et femmes qui répètent chaque mercredi. Et  à souligner que les actifs ne prennent pas de congé pendant la tournée, bravo pour leur abnégation et leur zèle !

  

Villancico SL8b

 

Didier Apparailly, violoncelle, au nom des instrumentistes de Polygone, a remercié la chorale pour l'organisation et le chaleureux accueil et Dominique, la Présidente, s’est fait remettre de leur part un superbe bouquet de fleurs. A l’issue du concert, les acteurs de cette soirée se sont retrouvés dans un petit restaurant de Saint Louis pour partager un carri. Aujourd’hui, plusieurs choristes prennent leur véhicule personnel pour raccompagner les musiciens à l’aéroport. Bon retour à eux ! Et à la prochaine, si « le volcan » le veut !

Villancico SL6

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 15:26

villancico 2010 x

 

villancico 2010b 

villancico 2010d

 

 

villancico 2010avillancico 2010e villancico 2010c

 

Cette page a été réalisée grâce au concours de Chantal Haudrechy (prise de vues) de François Dallem (prêt de l'appareil photo) et de bibi (montage) ! Il manque hélas le son... Ce sera pour une autre fois !

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 16:18

...demain soir, vendredi 10 septembre,  à 20 heures en l’église de la Châtoire !

Un ensemble vocal de 80 choristes, l’ensemble instrumental « Polygone » de Bordeaux, et quatre solistes pour un programme inédit !

012zip.jpg

La première partie

 
1- MOZART  : Cosi fan Tutte : duetto (soprane : Murielle Lhotelier; baryton : Georges Muzereau)
2-
VIVALDI
: concerto grosso pour cordes 
 3-
SCRONX
: « Echo »  pour 2 trompettes et cordes
 4-
MONTEVERDI
: salve regina (Haute-Contre,Ténor, Basse, violons et basse continue)  
 5-
BACH
Concerto pour piano (1er mouvement)
 6 -
BUXTEHUDE
  : Das neugeborene Kindelein  (Soprane, Haute-Contre, Ténor, Basse, violons et basse continue) 
7 -
Ensemble vocal « d’ung Aultr’amer »

- O Salutaris hostia  (Pierre de La Rue)
- Ave Maria  (Pietro-paolo BENCINI)

8 - HAENDEL
: Water music extraits  pour 2 trompettes et cordes

  

Deuxième partie "TE DEUM de DETTINGEN" (HAENDEL)

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 09:26

 

L’ensemble vocal VILLANCICO se produit début septembre

Les répétitions de cette importante formation ont repris ce mercredi. Les concerts avaient dû être annulés en raison de l’absence de l’orchestre Polygone, bloqué en métropole à cause de l’éruption du volcan islandais. Une annulation qui a lourdement grevé le budget de la chorale, il avait fallu payer l’aller –retour des instruments, la publicité, les réservations…

 Un nouveau rendez-vous a été pris avec les musiciens bordelais qui accompagneront les 70 choristes et dans peu de temps la répétition générale avec tous les acteurs de cette manifestation sera possible ! Enfin, le travail d’une année sera finalisé pour la joie de tous les choristes, impatients de faire partager leur amour du chant.

villanc2

                                                                  Archives JD. Concert à Saint Louis en  2009

Voilà pour le programme :

Jeudi 9 septembre : Eglise de Grandbois 19h30

Vendredi 10 septembre : Eglise de la Châtoire ( Tampon) 20h

Samedi 11 septembre : Eglise de Saint Gilles les Bains 19h30

Dimanche 12 septembre : Cathédrale de Saint Denis 17h

Mardi 14 septembre : Eglise de Saint Louis 20h

villanc

Lien avec le nouveau site de Villancico

http://jcl974.blog4ever.com/blog/index-428541.html

Partager cet article
Repost0