Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 20:21

Le terme est très courant à la Réunion. Il fait référence à l’esclavage. Le « marron » était le cafre, l’esclave, donc l’homme à peau sombre qui a fui vers les montagnes, vers les forêts, pour devenir « hors la loi ». Maintenant ce mot a le sens de « sauvage, illégal. »

Faire un travail marron, c’est faire un travail sans le déclarer, un travail « au noir ». Les plantes « marronnes » sont celles qui poussent à l’état sauvage comme « la vigne marronne ». On dit aussi « le raisin marron »… 

               
Il existe des plantes appelées « cannes marronnes », elles sont endémiques à la Réunion, ces plantes ont des feuilles fines et longues en éventail.

                   

Il existe aussi l’ananas marron qu’on peut voir par exemple dans les sentiers botaniques comme le Sentier Marmailles de Notre Dame de la Paix.

 

Des animaux domestiques devenus sauvages peuvent aussi s’attifer de cet adjectif : ainsi «  les cochons marrons » signifie « cochons sauvages ».

Partager cet article

Repost0

commentaires