Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 09:56

 

 

On peut écrire ce mot de trente-six manières « ambrevattes, zembrevates, embrevate, ambrovades, ambrovate… ».  C’est un légume que j’ai découvert à notre arrivée à la Réunion à la Rivière Saint Louis, dans le jardin de Nadine, l’épouse de François Meyer. Comme je trouvais l’arbuste très décoratif avec ses fleurs jaunes (ressemblant aux fleurs de lotier, mais en plus grand), j’en ai prélevé une gousse. Nadine m’a expliqué que c’était des pois très prisés à la Réunion. On les utilisait pour accompagner les carris. C’est ici ce qu’on appelle « le grain », car le riz blanc est toujours mouillé par du grain, c'est-à-dire  des pois en sauce (comme les lentilles, les fèves, les petits pois…). Ils sont se manger comme légumes secs ou frais.

               
 
Comme je viens de délimiter mon potager, je sèmerai enfin mes graines d’ambrevades en bordure car ces arbustes peuvent servir à protéger les cultures. Autrefois, on les utilisait en bordure de champ pour protéger les caféiers.

Partager cet article

Repost0

commentaires