Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 22:31

Le samedi 2 mai, de bonne heure, nous avons pris la direction de Bras de Pontho, nous avons chaussé nos grosses godasses de randonnée pour descendre dans le lit du Bras de la Plaine. Une file de voitures de randonneurs stationnait  le long de la route. Des marcheurs remontaient déjà, en haletant.

Après avoir relu les mises en garde sur un panneau, nous sommes descendus en longeant un champ de cannes. Un ouvrier masqué  désherbait la base de la plantation avec un tuyau relié à une citerne.

Après le premier virage, superbe  vue sur les montagnes découpées au dessus du village de l’Entre - Deux. Puis le chemin qui dévale entre une  d’une végétation dense  (à gauche)et des roches  (à droite) devient plus escarpé, et  caillouteux.


Le chemin n’est pas toujours praticable et il ne faut pas s’y engager par temps pluvieux, les roches sont alors très glissantes. L’an passé un professeur d’EPS y a trouvé la mort. Certaines zones effondrées sont sécurisées, mais la falaise est abrupte !

On voit le soleil se lever à l’Est et on se dit qu’il vaut mieux être de ce côté – ci du ravin, car de l’autre côté il doit déjà faire très chaud.

Puis, nous entendons le bruit de l’eau, et nous voilà dans une zone plus plate qu’on dirait habitée, de beaux murs bien solides bordent le chemin et le séparent de bananiers, litchis ( un homme est en train de nettoyer la parcelle), on aperçoit même une clôture de fils barbelés, peut-être pour un élevage. 

Et nous dirigeons nos pas vers une cascade qui coule un peu plus bas. L’endroit est très reposant : des enfants ont dû jouer à construire des bassins dans la rivière, vu la disposition des galets. Une chute d'eau, appelée la Cascade Georget, se jette dans le torrent, et un arc-en –ciel apparaît !


Non loin de la cascade, on aperçoit des orgues basaltiques, nous aurions pu remonter vers l’arche naturelle, mais il aurait fallu traverser la rivière à gué…


Bientôt nous atteignons le Pont de la Liane que nous pouvions voir depuis la Cascade. Nous nous arrêtons sur ce pont qui doit être de construction récente. Un panneau met toujours en garde contre le rique de montée brutale des eaux en cas de déversement du barrage…
 

 

Nous traversons le pont et le sentier remonte vers Entre – Deux. Nous croisons toujours autant de coureurs et de marcheurs. Je prends le temps de photographier les fleurs dans la montée. Nous décidons de rebrousser chemin  et redescendons vers le Pont. De là nous mettons 1 heure pour remonter l'important dénivelé !

Ce versant est plus humide : quelques sources coulent sur les pierres du sentier. Nous décidons de remonter car il est déjà 8h55.  Nous mettrons une heure exactement pour revenir du Pont de la Liane à notre voiture après quelques haltes pour observer le vol de quatre pailles en queue évoluant au dessus de la ravine, puis pour observer les papillons, et essayer de photographie un tec-tec.

Partager cet article

Repost0

commentaires