Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 20:29
   Parmi les mots qu’il faut connaître ici, il en est un dont on ne peut faire l’économie : « le radier ». C’est lui qui conditionne ici la vie économique, mais aussi la vie des écoliers …

 En cas de submersion du radier, les bus ne passent pas, les enfants non plus. Pendant la saison des pluies, cela arrive ! car des torrents d’eau dévalent vers la côte depuis les hauts. Ces radiers sont des passages importants dans les ravines, et parfois on y aménage des buses pour canaliser l’eau. Il peut aussi arriver que la chaussée soit arrachée par la force du courant. Quand on circule en voiture on se croit sur une chenille de foire, car la route descend d’un coup dans la ravine et parfois tourne. Une vitesse adaptée s’impose…


                                                                                                                             Photo de la ravine de la rue de Champcourt

Alors voilà, il faut que je repense mes cours de grammaire et adapte aussi mes exemples : pour nominaliser une phrase, j’évite donc : « La route est enneigée » et je remplace par « Le radier est submergé », ça leur parle plus, et ainsi ils comprennent le sens du panneau « Franchissement du radier interdit en cas de submersion ».

Partager cet article

Repost0

commentaires