Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 15:12

Deux circuits faciles.

En revenant d’Hell-Bourg, Véro et moi avons découvert  à main gauche après le village du même nom « La Mare à Poules d’Eau », rendez-vous dominical très prisé par les autochtones.

Mais, le lendemain du 11 novembre, le sentier est désert. Nos ne croiserons qu’un randonneur et trois pêcheurs.

Départ.

Nous laissons la voiture au parking et gravissons des marches sur un bon petit dénivelé pour rejoindre l’étendue d’eau. A notre gauche nous entendons le bruit de la rivière. Nous mettrons très peu de temps à arriver dans ce lieu magique.

Un havre de paix où le silence est parfois interrompu par le criaillement des poules d’eau. L’eau frémit, pas une vague ! Des bouquets de daturas jaunes se reflètent dans le miroir vert.

Nous bavardons avec les pêcheurs et nous asseyons quelques instants au bord de la Mare, et cherchons des yeux le héron strié qui ne veut pas se montrer.

 

Quelques bûchettes calcinées dans les barbecues, des traces de visiteurs paresseux, incapables de rapporter leurs déchets, même emballés… Il doit régner ici une animation folle les jours fériés.

Après l’aire de pique nique nous avisons un sentier qui monte et un panneau indique la direction du circuit de la Mare, un circuit trop court pour nous.

Il sera prolongé d’une petite demi-heure. Longeons des plantations de chouchous - forcément nous sommes à Salazie –

Progressons à l’ombre de grands arbres et découvrons plein de petits ilots de pique-nique, des kiosques… au cœur d’une nature préservée.

 

Nous revoilà à notre point de départ. C’était une belle petite expédition.

Partager cet article

Repost0

commentaires