Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 18:18

 

 

Rien à voir avec « une salade à la bière ! », n’en déplaise aux amateurs de "dodo".

 

Dans le jardin d’ Hélène et Jean Paul, au Petit Tampon,  poussent  deux sortes de cannes : la canne « batavia » et la canne « bourbon » : la première a des anneaux rayés et l’autre non.

 

canne bourbonLa canne « Bourbon »

 

En 1768, Bougainville introduit aux Mascareignes une canne venant de Tahiti, qui deviendra célèbre à la Réunion sous le nom de “Canne d’Otahiti’’. Sous la dénomination de “Canne Bourbon’’ou « Canne Bonbon », elle sera ensuite très largement diffusée dans le monde et de 1820 à 1850, elle détrônera la “Canne Créole" pour devenir la canne la plus cultivée dans le monde.

 

 

 

 

 

canne batavia 2

 

 

 

La canne «Batavia »

 

La canne « batavia » fait partie des cannes rayées ou rubannées

Elles sont grandes et grosses, ont des tiges violacées, rayées de bandes jaunes ou rouges, tendres et se fendillent tout le long à la pointe d'un couteau ; les cannes Diard rayée, Guinghan, Maillard, Mapou, et Mignonne appartiennent à cette catégorie. Elysen a expliqué à Jean Paul qu'il pouvait couper des tronçons de ces cannes pour les sucer.

canne batavia La canne "Batavia"

 

Et ça ne s’arrête pas là ! Il existe à la Réunion un grand nombre de variétés de cannes : en 1889 étaient surtout cultivées la louzier (blanche), la batavia (rayée), la Port-Mackay (ne fleurissant pas), la big-tanna (courte et grosse), la bambou jaune, la poudre d’or (fine et rayée), le bois rouge, la tamarin, la mapou, le rat gros ventre… Gérard Canabady pourrait nous en dire un rayon…

( mais ça suffit pour aujourd’hui ! « trop d’infos tuent l’info »)

 

Savez – vous que 580 variétés de canne à sucre auraient déjà été créées par le CERF (Centre d’Essai, de Recherche et de Formation) Depuis 78 ans au service de la filière-canne sur l'île, cette entreprise réunionnaise est aujourd’hui reconnue à travers le monde pour ses recherches variétales, et sa technologie.

Aujourd’hui on ne nomme plus les cannes : on leur attribue un chiffre ! … Imaginez qu’on fasse pareil avec les fleurs : je t’offre un bouquet de L34, et de R45…. Finie la poésie !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Apprenti Webmaster Junior 15/06/2010 18:22



Chers amis, Je lis toujours avec autant d'intérêt ce blog. Les informations données par Jaqueline sont exactes. Ces cannes présentées font parties des cannes nobles car non croisées. Les espèces
produites par le CERF (rebaptisé Rcanne récemment) sont issues de croisement et hybrides (elles sont donc roturières car croisées...). Actuellement, deux espèces montent en flèche sur les
exploitations: la R582 et la R584. La canne reine du Sud est encore la R570 et la R579 dans l'Est. Peut-être un jour vous ferais-je un historique des cannes locales...