Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 18:12

 

  route du volcan1

Sur la RN3 tout baigne ! le revêtement est superbe, la conduite est aisée. Quand on arrive à Bourg- Murat les choses se corsent. Sitôt sur la dénommée « route du volcan », qu’on passe à droite de la Maison du Volcan ou qu’on vienne des Plaines, les chaussées  sont inégales. On est secoué comme des bouteilles d'Ora... Chut ! ou plutôt "Pschitt!" vous avez compris. Ici ça construit pas mal ! avec la défiscalisation, les paysans investissent désormais dans les chambres pour touristes. Peut-être est-ce là la raison de ces routes défoncées (engins agricoles et engins de chantier ? ) 

 route du volcan0

Quand vous voyez le dessin de Jace « la vache et le gouzou montés sur ressorts » vous n’êtes plus trop loin de cette forêt, On passe devant des fermes, ça grimpe. On cahote encore jusqu’à la forêt de cryptomérias.

 

 

Une vache et un gouzou sur ressort, dessin de Jace. Allusions aux cahots ?

  route volcan1 route du volcan 2

Puis nous voilà sur un superbe revêtement rougeâtre, de la couleur des scories (roches volcaniques  qui se sont oxydées au contact de l’air), une route bordée de branles verts et de branles blancs, aux bas-côtés envahis par la marguerite folle.

Jusqu’à la Plaine des Sables, pas de problème, du moins en ce qui concerne l'asphalte, et alors là… après la descente, c’est vraiment « la piste » ! (voir article précédent).

route volcan 2

                              la piste traversant la Plaine des Sable, au fond le Piton de la Fournaise

Chaque fois que nous montons au volcan en voiture, je me dis que les producteurs de films du Futuroscope de Poitiers gagneraient à venir faire un tour ici. Ce serait un sujet en or pour le « cinéma dynamique » : la route du volcan dans un bus fou, ou une 2CV déjantée ! Il faudrait tourner une course délirante dans ce paysage de rêve ! Et ça ferait une belle pub pour la Réunion.

A retenir : du centre ville du Tampon jusqu’au Pas de Bellecombe, compter plus d'une heure et partir avant le lever du soleil, sinon on a le soleil dans le pare-brise pendant tout le trajet !

Le dénivelé est important et les températures fraîchissent. On passe actuellement le matin de 17° à St Pierre à 3° au volcan. Une petite laine et un vêtement de pluie sont indispensables. Parfois on voit débarquer des touristes en short et t-shirt, et ça claque des dents, ça grelotte… ! Les Réunionnais pensent même à mettre des gants à leurs enfants et ils n’ont pas tort.

Partager cet article

Repost0

commentaires