Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 08:23

Découverte du bain massant avec "les Pêcheurs Golet".

Le centre thermal de Cilaos est toujours très actif. Les eaux de Cilaos qui jaillissbain Cilaos 1ent au cœur du cirque volcanique sont gazeuses, à dominante bicarbonatée sodique, magnésienne et calcique légèrement sulfatée. Elles sont très ferrugineuses et faiblement radioactives.  Si l’établissement thermal Irénée Accot  accueille le matin les curistes  (venus soigner des rhumatismes ou des séquelles de traumatismes ostéo-articulaires, ou des maladies digestives et métaboliques), il permet aussi aux non-curistes d’accéder ponctuellement aux diverses salles de soins et de massages.

 

Nous avons réservé des plages d’une demi-heure. « Le bain massant » dure 20 minutes. Avant de pénétrer dans les antres des thermes, on attend qu’on nous remette à chacun un peignoir et un drap de bain, ainsi que des savates en caoutchouc à notre pointure.

bain Cilaos 2 bain Cilaos 3

Ensuite, on se dévêt complètement dans des cabines en ayant soin de ne rien laisser traîner, et les vêtements et sacs sont portés dans la consigne. La porte de la consigne fermée, on prend soin de mettre la clef dans la poche du peignoir. On attend que les salles soient libres.

Bain cilaos 3b

bain Cilaos 4cEnsuite, on nous ventile chacun dans une petite pièce où se trouvent une baignoire (avec plein de robinets), une chaise et une patère pour accrocher le peignoir et la serviette. On est surpris par la couleur de l’eau du bain : elle est brunâtre ! Pour rassurer Gisla, la doyenne du groupe,  et d’autres qui croyaient devoir pendre un bain coloré de boue, je leur ai dit que cela venait certainement de sa qualité ferrugineuse, et qui dit « fer », dit « rouille »…

 Une jeune soignante en sortant de la pièce, m’explique qu’il faut mettre la tête sur l’appui-tête, glisser les pieds sous la barre située au fond de la baignoire. Et elle ajoute : «  Vous restez là pour  20 minutes, un signal retentit en fin de séance, et il vaut mieux sortir avant d’avoir droit à un jet froid. » Tout est dit !

Et là, ça commence à bouillonner, l’eau vous masse les pieds, les hanches, les fesses, le dos… vousbain Cilaos 4b pensez au début que vous ne tiendrez pas vingt minutes là-dedans et pourtant on y prend goût ! Si vous voulez être photographié dans votre bain, les soignantes se prêtent au jeu, et on n’est pas gêné, d’autant qu’on ne voit aucune nudité dans cette eau tumultueuse, opaque, si ce n’est le cou et les épaules. On se sèche, puis on peut se relaxer dans une des salles prévues cet effet. Et on retourne au vestiaire. Enfin les affaires mouillées et les savates sont jetées dans des sacs en tissu à la sortie.

 

bain Cilaos 6 bain Cilaos 9

                                                     les salles de relaxation

 bain Cilaos jacuzzi bain Cilaos 4 

              jacuzzi                                     sortie des vestiaires

 

Il existe une foule d’autres possibilités de prendre les eaux ici : sauna, hydromassant aux huiles, fauteuil shiatsu et vario trainer, enveloppement d’algues, relaxation manuelle, bertholaix, douche au jet, douche rotative etc… Vous pouvez aussi bénéficier de tarifs de groupe à partir de 10 personnes !

Pour les prix, et les contacts à prendre, voilà un lien actualisé, très clair :

http://www.cg974.fr/thermes/forme.php

 

 

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 09:46

 Sitôt sortis de l'église Saint Jacques, nous avons poursuivi notre promenade dans la rue Monseigneur de Beaumont, puis sommes redescendus par la rue Montreuil en direction du Petit Marché. Là, les petites cases ont tenu bon, certains propriétaires ont restauré les villas avec bon goût. Mais souvent la végétation est coincée dans de petits jardins exigus : parfois il arrive de voir un manguier ou un palmier… petit marché 1Nous arrivons au Petit Marché. C'est un endroit couvert, plutôt sombre.

petit marché

 Que de produits sur une si petite surface ! Cela nous a fait penser au marché de Mamoudzou pour ce qui est de l'agencement,de l'obscurité et la variété des légumes.

Quelle quantité et quelle diversité de produits frais : actuellement sur les étals on revoit la fraise (cultivée à Montvert) , la mangue « verte », le combava, la bibasse, le cœur de bœuf, le citron galet... L’avocat se fait plus rare et ce n’est pas encore vraiment la saison des ananas, ni des mangues,  il faudra attendre la fin de l’année 

 

 

petit marché 3 petit marché 4

                                              salades, choux, brèdes,tomates

  Et comme toute l’année la margoze, le chouchou , la patate douce, l’oignon vert,  la tomate, le gingembre, les brèdes, la salade, le chou,  la bringelle (aubergine), la coriandre ou « cotomili , le piment…

petit marché 5 petit marché 6

Sur la route, en face du marché couvert est installé le stand d’une tisaneuse qui attire beaucoup de ménagères : elles y achètent de la citronnelle, du thym,  toutes sortes de feuilles et branches séchées aux vertus thérapeutiques…

petit marché 9 petit marché 7

Des magasins de viande et de charcuterie, une poissonnerie font aussi partie de ce petit marché où on trouve vraiment de tout !

petit marché 8

Nous avons acheté une main de petites bananes-péi, en prévision de la rando de dimanche.

petit marché 2

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 15:09

Saint Paul 1a C’est la troisième fois depuis notre arrivée sur l’île que nous mettons les pieds à Saint Paul : la première fois c'était le jour de notre arrivée quand Cindy nous a fait connaître le marché sur le front de mer, la deuxième fois, le jour où nous avons découvert le cimetière marin.

Les interminables bouchons saint-paulois nous ont toujours rebutés ; pour la Fête du Patrimoine, nous avons été attirés par le programme concocté par la ville. C’était le samedi 18 septembre.

  Avant de diriger nos pas vers l’hôtel de ville où se concentrait l’essentiel de la fête, nous avons longé le front de mer à l’ombre des filaos : un seul pêcheur qui taquinait le poisson depuis la plage de sable noir. Aucun baigneur ! Six canons pointent leur gueule vers l’Océan, vraisemblablement pour commémorer les batailles opposant l’île Bourbon à l’envahisseur anglais. Un long débarcadère, vraisemblablement de construction récente s’avance au milieu de l’eau bleue. Il n’est pas abrité sur tout le parcours et le soleil tape déjà à cette heure.

saint paul2

En face du débarcadère, un podium accueille des instruments pour l’animation de la soirée, un bal lontan se tiendra là en fin de journée. La promenade est agréable.

Nous prenons une rue perpendiculaire à celle du front de mer et poussons vers la droite et là nous entendons déjà la musique d’un orchestre local qui joue « Tit fleur fanée ». 

Saint Paul3

Une charrette – bœufs se trouve à l’angle du parc. Plusieurs  artisans présentent leur travail : forgeron, tailleur de pierres, tresseur de calumets, bardeautiers, mais il n’y a pas encore grand monde.

Saint Paul 4 Saint Paul 5

Saint Paul 6 Saint Paul 7

Nous faisons un tour dans l’hôtel de ville pour voir la Salle du Conseil, où se tient une exposition sur un architecte qui a marqué la ville de son empreinte.

Saint Paul mairie2 Saint Paul mairie

Mme Bello, maire de la localité fait un discours sur le parvis de l’hôtel de ville dont l’essentiel se résume à cette idée : «  Si l’histoire ne retient que les noms des gouverneurs, des décideurs, il faut reconnaître que tous seuls ces hommes n’étaient rien et que le mérite  revient à tous les bâtisseurs, travailleurs de la terre, ouvriers de la canne… qui ont contribué au développement de cette île. Elle a cité un extrait de Brecht dans lequel il rendait les honneurs au peuple.

Puis, deux groupes de jeunes et moins jeunes ont présenté des chorégraphies.

Nous nous étions inscrits à une visite guidée des monuments de la ville, mais nous avons très vite quitté le groupe, déçus par l’incompétence de l’animateur, dont seul le chapeau était à remarquer ! Une voix qui ne portait pas, des hésitations, des explications données à côté de l’orchestre…  Nous découvrirons la ville par nous-mêmes une autre fois, après avoir consulté les archives et trouvé les informations.

Partager cet article

Repost0