Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 10:04

François rêvait de voir les engins agricoles qu'on utilisait dans l'île, c'est désormaisP1090245 chose faite. Il en existe un rayon à la 35e foire agricole de Bras-Panon. C'était aussi pour moi l'occasion de mettre des noms sur des machines.

Ce qui surprend, c'est la taille gigantesque de certains prototypes.

J'avais déjà entendu parler de tracteurs équipés d'ordinateurs, j'ai pu en voir un sur ce site, et je me suis dit que les paysans fortunés possédant ce genre de tracteur avaient bien de la chance.

 

 

P1090220 P1090242

 

P1090221 P1090225

 

P1090223 P1090231

 

P1090246 P1090247

 

Cette découverte m'a aussi inspiré une réflexion plus mitigée : certes, on fait de gros progrès pour éliminer la pénibilité du travail, mais la machine -on le sait bien- enlève le travail aux ouvriers. Quel avenir pour la population de l'île où le chômage sévit  déjà cruellement si on utilise des engins qui à la fois labourent la terre, plantent la canne et la récoltent ? Enlever le travail aux gens, c'est à mon avis, leur enlever leur dignité !

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 15:54

Pas pour tous !

 

 

 

 

rentrée 3 mares                                                  Photo de rentrée - 18 août 2010-

L’heure de la retraite a sonné pour nous. Nous n’en sommes pas mécontents ! 

J’envie les enseignants qui sont encore « convaincus et enthousiastes » dans la conjoncture actuelle. Avec toutes les suppressions de postes (pardon… de « non- remplacement des personnels partants », je ne vois pas trop où est la différence, on sait bien manier les chiffres et les euphémismes pour apaiser les esprits !) les enfants et leurs parents tout autant que les enseignants ont bien du souci à se faire ! Classes à effectifs importants, réussite des Meilleurs (c'est à dire d'une minorité) enseignants formés sur le tas ou pas formés du tout, remplaçants précaires, réformes hasardeuses, l’avenir n’est pas riant. Je crois que François et moi partons au bon moment !

Je regrette malgré tout de quitter l’équipe superbe avec laquelle j’ai travaillé ici  au Tampon pendant deux ans. 

Bon courage à tous mes ex-collègues et à tous les personnels du Collège Trois Mares ! et très bonne année !

Partager cet article

Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 17:32

 L'Amicale présidée par Mme Kedochim et l’administration de l’établissement ont tenu à souhaiter « bon vent » à ceux et celles qui les quittent en juin, dont Mme Corbillet, CPE, et Mme Olivaux, agent comptable. Les membres de l'association se sont retrouvés à la cantine pour boire à la santé des partants et passer un bon moment autour d'un repas.

  repas amicale 3

M. Quentel, principal – adjoint , M. Wagner, principal, et les partantes

 

repas amicale 2

Discours

 

repas amicale franz

 

Partager cet article

Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 15:56

Dernière heure de cours ce mercredi pour les élèves de 3e qui ont quelques jours pour3e10dep réviser le brevet des collèges chez eux. Moment émouvant pour tous ces partants. Si certains se retrouveront au lycée Roland Garros ou au lycée Lagourgue au Tampon  l'an prochain, d'autres vont à  St Pierre ou à la Plaine des Cafres.

Pendant que j'avais en charge la classe de 3e3, en 2e heure, quelques élèves de 3e10 (Betty, Margaux, Camille, Brunella, Julie, Gwendoline et Cynthia) sont venues m'apporter du gâteau et m'ont fait pleurer... Leur gratitude et leur spontanéité m'ont fait chaud au coeur. Iris avait préparé des crêpes pour toute la classe de 3e3, nous avons passé un moment très convivial en M3 (troisième heure de la matinée). Je les ai tous quittés, attristée,  en leur prodiguant encore quelques conseils et en leur proposant de me laisser leur email pour que le contact ne soit pas rompu...

3e3 dep

 

 

Partager cet article

Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 19:10

 

On peut regretter que les livres soient si chers à la Réunion et que les familles modestes ne soient pas disposées à investir dans des bibliothèques pour leurs enfants. –elles font aussi d’autres choix -

     Mais je pense qu’au Collège  deTrois Mares, les élèves sont gâtés : le CDI géré par Jean François est riche en volumes et en revues et les collections d’œuvres intégrales sont nombreuses. Il faut dire aussi que les effectifs sont très importants dans les établissements et par conséquent l'enveloppe budgétaire suit...

 

lien vers le site du CDI :

http://villetampon.free.fr/cdicollege3mares/

 

cdi

Un autre inconvénient : comme les ouvrages arrivent par bateau, il faut les commander et attendre un mois, et ces livres ont un surcoût non négligeable lié au transport.

Très peu d'enfants ont un dictionnaire chez eux, et on découvre avec surprise que peu d'entre eux maîtrisent l'ordre alphabétique, même en 4e !

C'est toujours du bonheur quand on commence à lire un conte ou run roman et qu'un jeune me demande de pouvoir emporter chez soi l'ouvrage pour en continuer la lecture.

Partager cet article

Repost0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 20:20

 Ce mercredi 16 juin, après les cours, les collègues de Lettres du collège Trois Mares sont venus chez nous, rue Joachim du Bellay, pour fêter un départ à la retraite, le mien ! Comme certains enseignants comme Bruno, Elodie et Laurence ne seront vraisemblablement plus là à la rentrée et comme je voulais les voir tous réunis avant le 2 septembre, jour J de mon départ, nous avons choisi ce créneau.

 collegues

Justin, Isabelle, Aurélio, Danièle, Pierre, Jean François, Bruno, Elodie, Laurence  étaient là, il ne manquait que Carine et Christine, malheureusement empêchées, et Christophe que je n’ai pu contacter. Stéphane, prof de Sciences Physiques s’était joint à nous.

 

Isabelle au nom de tous, m’a offert une superbe orchidée et trois ouvrages dont l’Histoire de la Réunion en deux tomes et un roman de Carlos Ruiz Zafon «  Le Jeu de l’Ange ». Des ouvrages précieux, lourds de signification ! Carine qui "avait collecté les fonds" et choisi les cadeaux, connaissait mes goûts pour l’Histoire de l’île et ma passion pour la lecture. « Je t’emmènerai dans un endroit secret où les livres ne meurent jamais et où personne ne peut les détruire… » dit un protagoniste de ce roman.   

Dans cet établissement j’ai eu le bonheur de travailler pendant deux années avec des collègues passionnés par leur discipline. Je suis certaine que je vais les regretter et qu’ils me manqueront terriblement.

 

 

Des enseignants de tous horizons.

Tous ne sont pas des « métros », et même les z’oreilles viennent de régions diverses. Leur vie, leur culture, leurs pays sont autant de sujets d’échanges intéressants. Ce qui fait que nous avons passé une après-midi formidable. Pour le repas, nous avons panaché – du local et du métropolitain - quiche lorraine, piments farcis pour l’apéro, salade vosgienne en entrée,  cabri massalé aux lentilles pour le plat principal, îles flottantes et tarte aux poires et au chocolat au dessert.

 

collegues 2

 

 

Partager cet article

Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 14:52

Sous les feux des projecteurs...

 

Quelque 80 élèves du Collège de Trois Mares ont participé à une représentation qui a eu lieu au Théâtre Luc Donat au Tampon le samedi 30 mai. 

college musAu programme, le répertoire éclectique des chanteurs du Club de Musique sous la direction d' Irwan Henry et Marie Riou.

Prestation des élèves du Club-musique également : des adolescents ont excellé au violon, à la guitare,à la batterie... 

  La chorale a présenté avec brio des oeuvres très variées. college 35

 Plusieurs pièces de théâtre ont été jouées au cours de cette après-midi :  extraits de "Roméocollege 35 ans et Juliette", de "l'Avare",du "Médecin malgré lui",  et texte imaginé par les élèves de 4e opposant l'école de 1975 à celle de 2010. Poésies mises en scène ;  saynète jouée par quelques élèves de SEGPA. Avec la complicité  de leur professeur principal, Mme Chane-Ashing, une classe de 5e a imaginé une mise en scène sur la violence et le respect.  

 

Jouer sous les projecteurs était un moment inédit pour les jeunes acteurs. Un travail de longue haleine encadré sur l'année par Jean-Luc Malet, intervenant du Spectacle, et par Evelyne Maillot.

college dans college

On pouvait aussi assister à l'exécution de danses par la classe "hip-hop"  entraînés par  Mme Bernard, professeur d'EPS. Un trio de clowns-jongleurs suivis par M. Guelt a meublé les intermèdes. college rose

               Le clou du spectacle était certainement le jeu  de la scène d'exposition du "Médecin malgré lui" par Mme Lallemand, professeur d'Histoire,  et Jean Luc Malet, jeu au cours duquel les acteurs se sont bien amusés et ont fait passer un bon moment au public. Une scène de ménage dans la langue du 17e siècle, ponctuée de quelques expressions en créole. Des talents insoupçonnés ont été révélés au cours de cette manifestation aux spectateurs venus nombreux.

 

 

 

35 ans college

Partager cet article

Repost0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 14:20

 

equipe collegues volley 1

 

 

 Ce vendredi, douze collègues enseignant dans différentes disciplines (maths, techno, EPS, SVT , musique, Arts Plastiques, Physique, Anglais, Français...) au Collège de Trois Mares,  se sont retrouvés au Gymnase pour une rencontre sportive : dans une ambiance amicale où dominait le fair – play habituel, et la bonne humeur, les enseignants ont eu plaisir à disputer plusieurs sets de volley.

 

equipe collegues volley2  equipe collegues volley 2

 

 Cela m'a rappelé les bons moments où les collègues d'Albestroff se retrouvaient le vendredi soir au Gymnase du Collège de l'Albe : un instant privilégié, qui soude l'équipe , réjouit les coeurs, et combat la morosité !

En conclusion : émotion, nostalgie et envie et s'y remettre !

Partager cet article

Repost0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 14:02

travaux 3 mares-copie-1A ceux qui travaillent parfois sans…

Faut le faire… pas d’arrêt de travail pour intempéries à la Réunion, même par 34 ° de travaux 3 mares 3chaleur, on découpe, martèle, assemble des plaques, à l’intérieur des maisons et à l’extérieur. On envie les fonctionnaires qui sont en vacances du 10  au 25 mars. Pour les ouvriers de l’île des vacances il n'y en a qu'en décembre. Pas le choix ! toutes les entreprises ont choisi cette formule.

travaux 3 mares 0C’est la raison pour laquelle aussi les travailleurs sont très matinaux : pour l’heure, l’équipe qui oeuvre dans notre maison commence vers 6h 30 pour finir vers 15 heures. Il fait meilleur le matin ! On n’aime pas non plus quitter le maillot à manches courtes ou le troquer contre untravaux 3 mares 2 marcel, sinon, c’est le coup de soleil garanti !

Comme les plafonds fuyaient, il a fallu arracher les arracher, colmater les fuites sur le toit de tôle, refaire par endroit le lattage, et remplacer les plaques humides par des plaques en PVC. Cette matière isole mieux de la chaleur et on entend moins le bruit de la pluie sur la tôle. Plus de deux semaines de chantier (avec tous les inconvénients que ça suppose, déménagement, réemménagement, nettoyage, bruit, poussière....) pour davantage de sécurité et de confort… Il y avait urgence.

Si ces travaux ont occasionné une gêne temporaire, cela nous a permis aussi de constater que la charpente était pour le moins surprenante : des poutres en béton traversent la maison : en cas de cyclone, c’est plus rassurant d’avoir une couverture fixée sur ce genre de support.
travaux 3 mares 4  travaux 3 mares 5
 Mais l’envers du décor était de constater la présence de termites dans certains bois du lattis, fléau que le chef de chantier a essayé d’éliminer à l’aide d’un produit toxique… Les termites sont une véritable plaie dans certaines constructions de l’île !

 

 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 09:57

Deux associations à la rencontre des collégiens.

 Le vendredi 5 mars, Sophia Castaingt et Fabrice Gutewiecz ont  animé une séance sur la violence dans  une classe de quatrième au Collège « Trois Mares » du Tampon.

 Le professeur principal, le professeur de français  de la classe des 4e7  et le documentaliste ont participé à ce projet « d’éducation à la citoyenneté », initié par M.Charles ROBERT, Conseiller Principal d’Education.Ce dernier avait fait appel à deux associations.

Ont répondu à son invitation Sophia Présidente de l’Association « Femmes des Hauts, Femmes d’Outre-Mer »l’antenne de NPNS (Ni Putes Ni Soumises)  à la Réunion et  Fabrice Gutewiecz , spécialiste en criminologie, intervenant de l’Association « Incivil et Ville ». Deux personnalités complémentaires.

 
Femmes des Hauts 3 Mares 1
Les objectifs de cette action étaient multiples : d’abord faire prendre conscience aux adolescents de la nécessité de s’accepter et de refuser toute forme de violence qu'elle soit physique ou verbale. C’était l’occasion d’étudier les causes, conséquences de ces actes répréhensibles  à l’égard des femmes, de prévenir et d’envisager des remèdes.  

Femmes des Hauts 3 Mares 4Ainsi, pendant deux heures, les deux animateurs ont géré  cette séance où  les 27  élèves (dont 12 filles et 15 garçons) ont  été très  sollicités. Refusant de juger, ils ont tenté de faire comprendre aux jeunes interlocuteurs  que personne n’était  parfait, mais perfectible. Tous ont tous pris la parole pour donner leur définition de mots clefs  et expressions. Ont été abordées les notions de « respect », d’  « estime de soi ». Sophia a fait jouer des saynètes de conflits vécus et a demandé aux spectateurs d’analyser la situation. Elle les a aussi fait réagir sur des faits divers lus dans la presse.  Fabrice, quant à lui, tout en Incivil et Villeapportant des éclairages supplémentaires, a expliqué par des schémas le processus des phénomènes de dépendance. Chiffres et expériences à l’appui,  il a mis les adolescents en garde contre les manipulations publicitaires dont ils sont souvent victimes et qui peuvent les amener à devenir des bourreaux "Dans les cas de violences faites aux  femmes 80% seraient dues à l’alcool. Une femme sur dix souffre de violences conjugales." Des chiffres qui parlent !

Tous ont eu la possibilité d’échanger librement et aussi de comprendre que les conduites addictives (zamal, alcool…) pouvaient avoir des conséquences fâcheuses sur l’organisme humain, mais aussi sur la vie familiale et sociale.

Cette rencontre sera prolongée par une exposition au CDI réalisée par les élèves.

Partager cet article

Repost0