Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 15:59

Lundi matin, nous arrivons à Saint Paul et nous nous garons dans un endroit superbement aménagé et ombragé juste en face du cimetière marin de Saint Paul.

Nous sommes sur l’aire de « La Grotte des Premiers Français », grotte située au pied de la planèze du Grand Bénard. L’appellation concerne une succession de grottes qui s’étend jusqu’au Cap Marianne.

On ne peut s’approcher du massif sécurisé en raison de chutes de pierres.

Un panneau annonce la présence de caravelle, d’un parcours thématique, d’une aire de pique-nique, de toilettes et d'un point info.  

Des gens sont déjà attablés, ou s’accoudent sur un parapet au-dessus du pont pour regarder les poissons : tous goûtent la sérénité de cet endroit, loin de la circulation de Saint Paul. Ce havre de paix aurait aussi été un lieu de prières et de pèlerinages comme le signale un panneau.

Nous décidons de ne pas attarder ici et de commencer notre circuit à vélo avant que le soleil ne « poique ». Il est déjà 10 heures et nous nous apprêtons à rejoindre le circuit du Tour des Roches.

Saint Paul et l'aire de la Grotte des Premiers Français
Saint Paul et l'aire de la Grotte des Premiers Français
Saint Paul et l'aire de la Grotte des Premiers Français
Saint Paul et l'aire de la Grotte des Premiers Français
Saint Paul et l'aire de la Grotte des Premiers Français
Saint Paul et l'aire de la Grotte des Premiers Français
Saint Paul et l'aire de la Grotte des Premiers Français
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 09:45

Dans la cour de mes amis du Tampon, nous nous sommes retrouvés très nombreux pour une journée festive. 
Les Guitares, saxophone, kayamb, tambourin, batterie ont accompagné des chansons, des chants créoles... joué des segas, du maloya... à l'ombre d'un ficus géant.
Sur les tables, des cocottes remplies de riz, de cari ti jaque, de cari crevettes, de fricassée de brèdes, mais aussi des salades composées , et des plats indiens dont le "kali"...et des baratas (galettes indiennes)
Toute la famille Waro se donne rendez-vous ici une fois l'an et des amis se joignent à eux dans ce cadre champêtre privilégié. 

Pique nique-partage chez Marie Pierre et René.
Pique nique-partage chez Marie Pierre et René.
Pique nique-partage chez Marie Pierre et René.
Pique nique-partage chez Marie Pierre et René.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique Musique ami(e)s
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 21:20

 

Alors que la météo annonçait pour ce samedi-là des trombes d'eau sur les hauteurs de l'île, des amis de Monvert avaient prévu un pique nique dans les hauts de Manapany au Domaine du Relais. Nous étions une vingtaine à profiter de la vie au Grand air. Tous les kiosques étaient déjà occupés à onze heures car les vacanciers étaient de sortie... mais comme nous étions bien équipés, nous nous sommes installés à proximité immédiate du parcours de santé avec nos tables, nos chaises pliantes, des couvertures. Chacun a apporté de quoi manger et boire, un repas à partager...
 
Pas de pluie, un peu de vent de temps en temps, à peine pour faire lever un cerf -volant, mais une température agréable, un soleil sournois...
Les enfants se sont amusés comme des fous à grimper dans les arbres, à se cacher, à suivre le vol des papangues... aucun jeu vidéo, aucune tablette...une immersion totale dans la nature. Et pour eux le clou était une balade à cheval... Maya qui montait pour la première fois était aux anges sur "Univers". Luc menait son cheval comme un cavalier aguerri, Adèle aurait préféré partir au galop, la fille de Claire, une habituée, avait apporté ses bottes et sa bombe...
 
Difficile de convaincre les enfants de repartir. Ils auraient bien joué jusqu'à la tombée de la nuit.
 
Cette journée champêtre plaisante loin des bruits de la ville et des musiques agressives d'estivants, a séduit tous les participants. Un petit bémol : la présence de petites motos pétaradantes troublant la quiétude des lieux...
 
  
Finalement même sans kiosque, on peut se retrouver avec plaisir en plein air... à condition que la météo soir clémente.
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Pique-nique familial au Domaine du Relais
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 21:18

Quel plaisir de se promener dans le Ouaki.  La zone de pique-nique  y est bien aménagée et la proximité de l’eau en fait un lieu de détente privilégié.

De petits ponts en bois enjambent le cours d ‘eau de cette rivière qu’on appelle « Canal St Etienne » et qui a contribué autrefois au développement de la région. On vient ici pour se « ressourcer », profiter de la quiétude des lieux, écouter le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau, et aussi faire trempette…

Parfois on voit brouter une vache-piquet dans le Ouaki, près d’un filet d’eau de la Rivière St Etienne qui coule à proximité. Aujourd’hui le canal est en eau sur deux cent mètres environ avant de déverser ses flots dans une étendue couverte de songes.

Avant qu’on ne l’abandonne pour la conduite forcée venue du versant Est de l’île, il irriguait une zone cultivée. Ont été conservées quelques centaines de mètres du lit de ce « canal » qui longent le mur de basalte du Ouaki, puis les traces de ce canal disparaissent complètement.

A la source du canal St Etienne.
A la source du canal St Etienne.
A la source du canal St Etienne.
A la source du canal St Etienne.
A la source du canal St Etienne.
A la source du canal St Etienne.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 18:03

On peut être admiratif devant toutes ces aires de pique-nique aménagées sur l’île. Ceux qui ont connu la Réunion il y a vingt ans sont unanimes pour reconnaître les progrès faits dans de domaine de l’environnement. Les dépôts de détritus dans la nature, les décharges sauvages n’ont plus le droit de cité, comme autrefois.*

Les municipalités, les associations emploient des agents qui construisent, nettoient, et participent ainsi à l’amélioration du cadre de vie des usagers de la Nature !

En nous promenant dans la forêt de cryptomérias de la Petite Plaine, nous avons quitté la route de Bélouve pour emprunter en amont d’Accroplaine un chemin forestier qui débouchait sur une aire de pique-nique toute neuve. On peut aussi y accéder depuis la route.

Et avec surprise, nous avons vu que les kiosques étaient destinés aux handicapés. Superbe idée ! Les personnes en fauteuil roulant peuvent désormais accéder à ces abris sans danger, et qui plus est installer leur fauteuil devant la table : l’espace pour leur déplacement a été calculé ! Une belle initiative qu’il convient de saluer !

*(il existe malgré tout encore des irréductibles peu scrupuleux qui ne font aucun effort, situation que dénonçait le site bandcochon.com)

Des kiosques pour handicapés.
Des kiosques pour handicapés.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 17:42

Souvent à la plage, sur les aires de pique-nique, on voit des attroupements ; la zone est balisée par des ballons de baudruche, des nattes couvrent le sol ou des paréos protègent les tables en bois ou en pierre sous les kiosques ou les frondaisons d’arbres. Les importants groupes qui se retrouvent là fêtent un anniversaire, mais aussi des arrivées ou des départs. Car l’île est aussi un lieu de passage … 

On aime y venir, on a le cœur gros d’en repartir…

Cette semaine, à Grands-Bois, le long du Sentier Pêcheurs, une vingtaine d’animateurs et membres de l’Association Pêcheurs Golet  se sont retrouvés pour faire une méga- surprise à l’un de leurs membres, qui ne voulait pas fêter son départ, trop chagriné par l’idée de quitter cette équipe formidable. Un guet-apens.

La surprise était vraiment de taille : chacun avait préparé soit une salade, soit une pizza, des beignets de légumes, des samoussas... L’apéritif (punch, rhum arrangé), le vin, le café, le gâteau manioc, le pâté créole, rien n’avait été oublié.

P1160787-copie-1

Et cerise sur le gâteau, - on devrait plutôt dire goyavier sur le gâteau- les partants ont été invités à s’asseoir pour écouter un discours émouvant et une chanson au rythme du maloya et aux paroles personnalisées qui arrache quelques larmes au destinataire de ces textes.

P1160793

Incorrigibles, tous ont offert des souvenirs de l’île, qui invitaient au retour… images des cirques, calendrier, sets aux couleurs de la Réunion, DVD, ainsi qu’un CD inédit réalisé par des gens de Grands-Bois. Les poules, poussins et coq de M et Mme Canova se promenaient au milieu de cette joyeuse troupe.

P1160791

Le grondement de la mer, les alizés et le soleil, le contact de ces mains qui ont tressé avec vous,  des sensations qu'on n'est pas près d'oublier.

P1160798

On aimerait rester là, sous les filaos, et les vacoas,  avec cette grande famille qui vous a adopté…et ne jamais "sauter la mer"

P1160797
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 09:42

Samedi, nous nous sommes retrouvés à Grand Anse pour fêter le départ de Pierre et d’Anne-Laure. Comme le retour en métropole est imminent, ils avaient prévu de rassembler une dernière fois leurs amis à l’occasion d’un pique-nique. 

Pendant que nous étions en train de manger, j’ai vu passer un chargement insolite.


caddie flouté

Dans  l’allée qui mène à la plage voilà ce que j’ai vu : un caddie rempli de victuailles et de boissons. 

Si d’habitude on se sert de cet engin pour faire ses courses au Score, au Jumbo… cette fois-ci, on l’utilisait pour acheminer les bâches, dodos, le charbon de bois, une glacière et les marmites… Pourquoi pas ? C’est bien pratique, surtout quand on est obligé de garer sa voiture très loin d l’endroit où on s’installe.  Pratique mais pas aisé : il faut pousser le caddie dans le sable… 

 caddie flou

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 19:14

Une nouvelle association est née : MAMIKA BE est son nom ! Expression malgache qu’on pourrait traduire par « le grand saut ». En effet, il faut sauter l’océan pour rejoindre cette contrée de l’Ouest de Madagascar, et l’association espère faire réaliser un bond à la communauté du village, un habitat très dispersé, qui compte environ 3000 habitants, en construisant un dispensaire... Il n’existe pas de dispensaire  à moins de 20 km.

« Mamika » ce sont aussi les syllabes qui commencent les prénoms de trois des fondateurs de cette association : Martine, Michel et Kate. Deux autres convaincus, Stéphane et Sabine, ont rejoint cette équipe. Le mois prochain, ils seront déjà à pied d’œuvre pour commencer la construction du bâtiment.

 

P1140086

 

P1140090

Ce ne sont pas moins de 130 personnes qui ont répondu à l’invitation du comité pour partager un pique-nique le long du sentier des Pêcheurs à Grands Bois ce dimanche. 

 

P1140084

 

P1140102

 

Leur participation ajoute une pierre au financement de ce projet. Des groupes se sont formés et se sont installés, qui aux tables déjà présents, qui sur des chaises à l’ombre des badamiers ou des palmiers.

 

P1140079

 

Après le verre de l’amitié et le grignotage de beignets et samoussas, le comité s’est présenté aux invités et a expliqué le projet, puis toutes les familles présentes ont été servies en cari poulet et shop-suey poisson.

 

P1140069

 

P1140095

 

Après le café et les gâteaux dont la moitié a été offerte par un pâtissier de Langevin, la place de pique-nique près de la cité Hyacinthe a résonné des voix d’une trentaine de participants  au répertoire des airs péi, comme « Roulez mon z’aviron, ti fleur fanée, la rosée tombée… » mais aussi de chants populaires de Graeme Allwright ou de Patrick Bruel.

 

P1140094 2

 

P1140113

 

Peut-être qu’au retour de leur première expédition humanitaire à Madagascar, nos « bâtisseurs » nous apprendront des chants et des danses malgaches…

A 17 heures, tout le groupe s’est dispersé, heureux d’avoir passé une si agréable après-midi.

Pour résumer : une belle journée pour une belle cause !

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 15:43

Les Réunionnais aiment la fête, c’est bien connu ! J’ai découvert aujourd’hui, grâce à Micheline, une aire de pique-nique très discrète, au bout d’un chemin de terre, à la sortie du hameau de l’Entre-Deux.

Quelques kiosques, des places pour réchauffer les caris, de nombreux bancs et tables, ombragés pour la plupart par de grands néfliers, des points d’eau… tout ce qu’il faut pour passer une bonne journée.

En arrivant dans ce cadre pastoral, j’ai été surprise par la guirlande patriotique qui passait entre les kiosques : des fanions bleu blanc rouge flottaient là, et de temps à autre on entendait des airs bien connus d’un chanteur de maloya ou de séga.

14 juillet Bras Long

14 juillet Bras Long 2

Un endroit sympathique où je reviendrai volontiers…

Kiosque de Bras Long

C’est là que nous avons mangé notre repas tiré du sac, après nos expéditions sur le sentier du Coteau Sec, et celui de la Chapelle…

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans pique nique
commenter cet article