Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 21:07

Un rendez-vous à ne pas manquer… aux CALBANONS de la CAFRINE

P1090824

Ateliers, expositions, animations, musique, restauration…

Chaque mardi depuis quelques semaines, toutes les Associations de Grands Bois se retrouvent au CUCS pour préparer le traditionnel « Saknoufé »

P1090550

Les couleurs de la Fête : les organisateurs ont retenu les couleurs  « bleu azur et vert anis », le bleu pour évoquer l’Océan, le vert pour la Nature. Cette année, le thème fédérateur retenu  est : « GRANDS BOIS , in gayar ti kartié » (un petit quartier gaillard !)

Tous les participants, Pêcheurs Golet, Acte, Gepp,  Assedis,  Acte, Club des Lataniers, Pandialé, UPTS .... et les écoles sont déjà à pied d’œuvre pour préparer l’événement. On verra travailler les tresseuses de vacoa de  « Tress eknou », un artiste tissant la palme de coco, une aquarelliste, un fabricant de tambours malbars… On y découvrira aussi la technique de la mosaïque, de la peinture sur porcelaine, des tableaux de sable... Des projections sont aussi au programme dont un diaporama sur les sites remarquables de Grands Bois.

En outre, Les organisateurs ont décidé d’affréter un bus  pour faire une visite guidée sur les 12 sites répertoriés. Un natif de Grands Bois accompagnera les groupes.

Simongavol et ses moringueurs, l’orchestre Bann Jouar seront aussi de la partie.

Un quizz sur Grands Bois, un concours de cuisine ont été concoctés par l’équipe.

On devrait même assister à un débat le dimanche matin à 10h30 sur « l’Avenir de Grands Bois »

Des espaces -jeux pour les enfants, des possibilités de restauration seront proposés ces jours-là. Et sur le podium, se succéderont des troupes de danseurs, de musiciens et de chanteurs. Un programme chargé et varié qui prouve que malgré la 4 voies qui a séparé les Bas et les Hauts de Grands Bois, les gens peuvent se rassembler pour faire vivre leur petite ville, euh, pardon ... leur petit quartier.... leur gaillard petit quartier !

Partager cet article

Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 11:01

 Après la cueillette dans les vergers Delatre, le bus nous a déposés à côté de la belle mairie de la Plaine des Palmistes et nous sommes allés manger dans un petit restaurant situé sur la rue principale. Pour la fête, les snacks et restaurants de la localité avaient installé les tables en terrasse.

goyaviers (3) goyaviers (4)

Nous avons mangé dans un petit local sympa dans la montée à gauche. Nous avions apporté les boissons et  sur la route à Bourg Murat. Dans une station-essence , on avait acheté un gros paquet de glaçons.  Encore une coutume réunionnaise :  on va acheter les glaçons pour le pique-nique et dans tous les garages on peut s’approvisionner.

Le restaurateur a mis à notre disposition  un petit congélateur où nous avons pu garder les boissons au frais. Le buffet était copieux !

goyaviers (5) goyaviers (6)

goyaviersAprès le repas, nous sommes descendus au lieu-dit « Bassin Cadet ». Après avoir longé l’hôtel de ville et  marché une dizaine de minutes, nous étions sur le lieu des festivités. Stands où on vendait des goyaviers sous toutes les formes : fruits en barquettes, gelée, pâte, confits, gâteau ti son au goyavier, gâteau chemin de fer, sirop … D'autres produits locaux étaient proposés comme le miel.

 

goyaviers (7) goyaviers (8)

goyaviers 14

goyaviers (10) goyaviers (12)

C’est en famille que les Réunionnais avaient fait le déplacement, il y avait là des animations pour tous les âges : auto-tamponneuse, manèges, pêche miraculeuse, loto-quine, bal lontan… Comme c’est l’hiver à la Réunion, et qu’on est dans les hauts, faut être prévoyant : je n’ai pu résister à l’envie de photographier cette petite fille emmitouflée dans un petit manteau bordé de fourrure, et qui portait des gants de laine rose. 24° au thermomètre ! Ben ! lé vré kil fé fré a la Rénion…

goyaviers (13)

Sur un podium des groupes de musiciens se succédaient et dans la salle des fêtes l’orchestre Symphonic jouait des ségas. Nous n’avons pas pu rester à les écouter, irrésistiblement nous avons été entraînés sur la piste de danse. Une ambiance d’enfer !

 

Jacqueline avait  rempli pour moi un billet de tombola pour me faire gagner mon poids en goyaviers. 49 kilos en goyaviers…. Le lendemain dans la presse j’ai lu qu’un boug de Petite –Île avait gagné son poids : 70 kg ! ça en fait de la gelée de goyaviers à préparer… Heureusement que je n’ai pas eu ce lot ! Je me suis contentée des 3 kilos cueillis et j’ai obtenu 7 pots de gelée… J’ai gardé quelques fruits pour les donner aux enfants : Robin a adoré !

Partager cet article

Repost0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 21:35

 Nous venons de passer une chouette  journée à la Fête des Goyaviers. Ce matin, le bus affrété par l'Association  « Pëcheurs Golet » a déposé ses 35 passagers devant les vergers de M. Delatre.

Pour trouver l’endroit, il faut quitter la Plaine des Palmistes pour la Petite Plaine et chercher  le chemin de Bras Noir, direction Dechetterie. Au bord de la Route, le propriétaire attend devant une table en érable où il a empilé des seaux de différents gabarits. 

cueillette 2

 Il a même des seaux pour les enfants de la maternelle.  Les prix oscillent entre 8 euros pour le grand seau (5kg) et 5 euros pour le seau de 3 kilos. Pour être sûr de récupérer les contenants, le producteur  demande une consigne aux cueilleurs. .  Il est prudent d’apporter son propre seau pour transvaser les fruits à la fin de la cueillette ;  dans un sachet, ils risquent d’être écrasés. Mais il est permis  de conserver ses  propres seaux mais notre homme évalue leur capacité et fixe un prix en fonction de la contenance.

cueillette 3
Ainsi équipés de  nos seaux nous montons vers l’exploitation. A la fourche, on choisit soit d’aller à gauche vers un terrain plat (plus commode pour les personnes moins agiles) ou à droite et là ça grimpe, il fait traverser la Ravine Grenadine sur un petit pont de bois. Mais là dans la montée, les goyaviers ont une meilleure exposition  et sont plus fournis.

cueillette 5a cueillette 6

Comme le terrain est très accidenté et boueux par endroits, la cueillette est  moins aisée pour les personnes âgées. Si on retraverse la petite ravine, on peut déraper sur les roches glissantes, et renverser son seau. Témoins en sont les fruits qu’on peut voir parfois au milieu des pierres. Dans le feu de l’action en se hissant pour attirer une branche on peut poser le pied dans un trou, cela a failli m’arriver. Malgré tout, c’est une partie de plaisir, les  enfants sont là avec leurs parents, ça babille, ça se cherche, s’interpelle… Un endroit propice pour jouer à cache-cache. D'ailleurs, qui sont les trois cueilleurs cachés dans la végétation ?

cueillette 5b cueillette 7

Le paysage ici avec au premier plan les goyaviers, au second plan la Plaine et au fond la montagne est fabuleux. Et là-dessus un soleil  généreux.

cueillette 5

 Nous restons là,  à cueillir pendant une heure, puis Nicole et Jacqueline battent le rappel pour que tous rejoignent le bus.

 

cueillette 8Nous bavardons encore quelques instants avec M. Delatre père qui nous raconte que la cueillette dans sa plantation existe depuis une dizaine d’années. Il possède 8 hectares. Son fils a repris le flambeau. Pour planter le terrain plat, il a fallu ôter toutes les longoses qui y avaient proliféré. Pour aménager la colline, et réaliser des sentiers entre les goyaviers existants, il avait fallu déraciner les arbustes gênants et ce n’était pas une mince affaire : un travail titanesque à la pioche et au sabre à canne. Aujourd’hui l’affaire marche bien. De mai à juillet, c’est la saison de la cueillette  et le reste de l’année, il faut entretenir, tailler (« recéper », me corrige mon interlocuteur), et sur dix rejets on n’en garde que deux. Il  précise que mettre des pesticides ne rime à rien à la Plaine des Palmistes, si on traite le matin et qu’il pleut l’après -midi, tout est vain. Tant mieux ! au moins là, on est assuré de manger des fruits bio ! D'ailleurs, en cueillant on s'en est fait "une ventrassée".

 Il est midi quand nous quittons le verger. ( à suivre)

Pour davantage d'infos sur le verger :

 http://www.reunion.fr/modules/rechercher/fiche-etablissement/etablissement/1192-verger-delatre-cueillette-de-goyavier.html

Partager cet article

Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 10:21

"Nuit sans lumière" à Saint Pierre le 8 avril

Voilà le lien pour le programme de la manifestation :

http://www.ville-saintpierre.fr/index.php

 

Initiation à la cuisine créole le 27 avril à Grands Bois

Mercredi 27 avril : Au cœur de la culture créole

Visite de l’exposition « Mémoires de Grands-Bois », initiation à la cuisine créole en atelier et repas à 9h aux calbanons de la Cafrine de Grands-Bois. Vous pourrez par exemple y apprendre à confectionner des samoussas, à préparer un carry canard...

Réservation obligatoire au 0262 96 29 10  (heures de bureau) et paiement à l’avance (20 € par pers.)

 valorisation-patrimoine@mairie-saintpierre.fr

 

calbanons bonbons piment et samoussas

 Les concerts de l'ensemble vocal Villancico du 12 au 17 avril

80 choristes, un ensemble instrumental de Bordeaux, pour un concert baroque dirigé par Jacques Detan.

mardi 12 à Grands Bois (église)

mercredi 13 avril Saint Leu (église)

jeudi 14 avril Saint Gilles (église)

vendredi 15 avril  Tampon (théâtre Luc Donat)

samedi 16 avril Entre-Deux (église)

dimanche 17 avril Saint Denis (cathédrale)

 

Points de vente Otebiyé : www.otebiye.com

 

Villancico SL8b Villancico SL3

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 11:02

ekomarathon (4)

 

Une fois l’an, la route est aux piétons et aux cyclistes au Tampon.  Et ce n’est pas pour déplaire à laekomarathon (10) population ! – Tant pis pour les râleurs qui ne peuvent se passer de leur voiture !-

Déjà au lever du jour, on apprécie le silence : plus aucun brouhaha ne remonte de la rue Baudelaire ;les oiseaux semblent chanter plus fort que d’habitude…

Du bonheur ! On rencontre ce jour-là dans le flot des coureurs des gens de tous âges et de tous horizons, même d’anciens collègues, des joggeurs du parcours de santé de la Pointe...

ekomarathon (5) ekomarathon (6) 

ekomarathon (7) ekomarathon (8)

ekomarathon (2) 

Depuis le trottoir, on regarde passer les athlètes et les ambulances aux aguets, une voiture électrique avec à son bord des photographes. Certains concurrents sont très bien entraînés, pour d’autres qui sont déjà à bout de souffle, c’est un vrai défi de terminer!

 ekomarathon (11)

Aujourd’hui, on va faire ses courses à pied. Les parkings des supermarchés ne sont pas pris d’assaut et personne ne se presse aux caisses. Des courses comme on les aime ! Le seul inconvénient est qu’il faut porter les achats sur le chemin du retour. C’est un plaisir de « prendre le temps de vivre ! »

Les stations services sont désertées par les automobilistes, mais l’occasion est bonne pour les cyclistes d’aller y faire regonfler un pneu, remonter une selle…

ekomarathon (9) ekomarathon

On a pensé à tout ! Il fait chaud, pas un souffle de vent ! Près de l’université d’énormes seaux sont remplis d’eau et d’éponges, et au passage on s’asperge.

Le service de sécurité installé à chaque rond-point, à chaque intersection veille au bon déroulement de la manifestation : la voie est envahie par les coureurs inscrits au semi-marathon (22 km)  et au marathon (40 km), mais aussi par des enfants, des adultes venus accompagner et encourager les marathoniens. La route est aux rollers, trottinettes, vélos. Parfois les agents de sécurité, quoique courtois,  se font insulter par quelques conducteurs excédés, pourtant prévenus depuis une semaine de la fermeture de la route. Mais ces petites altercations ne peuvent ternir une si belle journée ! Bravo aux organisateurs !

ekomarathon (3)

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 10:25

  Difficile de trouver le Parc des Expositions quand on n’est pas du coin ! Le fléchage est à repenser. Il y a bien un panneau  à la sortie de la « quatre voies » puis quelques –uns aux ronds-points, mais où est l’entrée des bâtiments ? Aucune signalisation… Il faut être intuitif et suivre le flot des voitures en espérant qu’elles vous mèneront bien où vous le souhaitez, vous devinez aussi que ces bâtiments-là pourraient être ceux des halles. Pour sortir du parking, c’est le même problème, débrouillez-vous ! Chanceux vous serez si vous ne tombez pas dans une impasse !

parc des expos parc des expos (2)

 Une fois le véhicule garé au sous-sol, nous avons payé notre entrée. Surprise : on ne nous a pas remis de plan des halles et des stands ! Nous avons très vite compris pourquoi. Une seule halle était occupée par quelques stands, et la foule ne s’y pressait pas.

Ensuite, 4 euros d’entrée pour voir ce que nous avons vu … est trop cher payé ! On vous dira que la Réunion est une île et qu’elle ne produit pas grand-chose et ne peut donc rivaliser avec d’autres foires.  C’est trop facile ! Nous qui avons déjà visité les foires, de Sarrebruck, Metz, Hanovre… nous étions ravis d’y  découvrir des innovations techniques, des métiers, des savoir-faire !

Mais à Saint Denis, on trouve essentiellement des stands d’artisanat, de produits indiens, kenyans, une parfumerie, quelques vêtements, des bijoux, de rares concessionnaires automobiles, des tireuses à bière, un stand de casseroles allemandes à des prix prohibitifs (de 200 à 600 euros pièce ! il doit y avoir confusion entre euros et francs !) et heureusement  quelques produits locaux comme le vacoa, la calebasse, le curcuma… Rien sur le développement durable, le solaire…

parc des expos (4) parc des expos (5)

          Luminaires en calebasse et bois flotté                              curcuma de la Plaine des Grègues

Pour voir davantage, faites un tour au marché de Saint Pierre ou dans une grande surface, c' est gratuit, on y rencontre davantage de gens et au moins on connaît le chemin pour y aller. Ou allez voir les artisans au travail dans leur atelier ce week-end…

voir lien : http://ateliersouverts.canalblog.com

Partager cet article

Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:10

 Une lectrice de ce blog, nous signale une manifestation intéressante qui aura lieu les 2 et 3 avril, dans le cadre de brodeusela Journée des métiers d'art : des ateliers seront ouverts.

Avant de faire le déplacement, vous pouvez prendre contact avec les artisans, dont les coordonnées (adresses, numéros de téléphone, programme) figurent sur le blog suivant :

http://ateliersouverts.canalblog.com/

 

Sur l’île, on pourra par exemple au Tampon visiter l’atelier de Claire Tomietto, mosaïste, ou celui de Laurence Amblard, céramiste. Chez cette dernière, une petite initiation à destination des – de 7 ans et des + de 7 ans est au programme.

A Petite Ile, l’atelier de céramique « Toccata » participera à cette opération « portes ouvertes »

art écaillisteA l’Entre- Deux, on vous attend dans l’atelier de Josiane Bouc, brodeuse familiarisée avec les Jours de Cilaos, Payet Jean – Marie, sculpteur, ainsi que dans celui de notre ami, Yves Riou, écailliste de son état.

Mahalatchimy Jimmy, ferblantier à Saint Leu, fera chez lui une démonstration de façonnage et fera fabriquer un petit objet aux adultes.

A Saint Denis, vous êtes invités à découvrir les sculptures et céramiques de Catherine Prugnaud ou encore à assister, dans un atelier de cannage, à une démonstration de réfection de chaises cannées chez Didier Roux

A Saint Joseph, c’est un relieur, Michel Briard, qui vous présentera son savoir-faire…

Partager cet article

Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 16:20

Sur le plateau Paddock, en face de l’ancienne usine sucrière, l’association Pêcheurs Golet en partenariat avec le CFA Sud, et le CUCS de Grands Bois,  a organisé une journée festive en l’honneur de la Femme.

Journée de la Femme (8)

Les apprentis en Esthétique et Coiffure du CFA ont pu ce jour-là révéler leur savoir-faire à l’occasion d’ateliers pratiques de manucure, maquillage, coiffure… très appréciés par la population essentiellement féminine ce matin-là !

Journée de la Femme (3) Journée de la Femme

                                                    Les expertes du CFA à l'oeuvre

Journée de la Femme (2)  Journée de la Femme (6)

                                                      Coiffeurs et coiffeuses du CFA Sud au travail

Journée de la Femme (7) Journée de la Femme 10

Les bénévoles de l’association ont quant à eux exposé et proposé à la vente leurs réalisations : objets en vacoa (chapeaux, sets de tables, ronds de serviettes, coupelles, fleurs…) des tableaux de sable, des bijoux en noyau de mangue, robes et sacs en tissu… Les tresseuses de vacoa étaient là pour expliquer à qui le voulait une technique de tressage.

Journée de la Femme (5) Journée de la Femme (9)

                    Réalisations de l'atelier "Tress ek nou" - Démonstration de tressage avec Renée

Journée de la femme parures journée de la femme peinture sur tissu

                                                    Réalisations de l'atelier de Sarah et de Laurence

Les organisateurs avaient pensé à tout ! Deux emplacements de jeux étaient destinés aux enfants ; un service de sécurité était là ; des chapiteaux avaient été montés sous les énormes badamiers ;  la restauration des apprentis et des membres était également prévue.

Deux membres de l’association (dont Nicole Abriel, la cheville-ouvrière de la fête) ont lu des poèmes sur la Femme, puis Suzy Laurent, la présidente de Pêcheurs Golet et le président des CUCS de Saint Pierre et environs ont pris la parole et invité tous les participants de la manifestation à partager le pot de l’amitié.

Journée de la Femme (11)

La commune de St Pierre avait fourni les amuse-gueules :samoussas, bonbons piment, boulettes morue...

Journée de la Femme (12) Journée de la Femme (10)

J’ai regretté de ne pas avoir pu assister aux activités de l’après-midi (contes, groupes musicaux, petits concerts de Pouniat, Cadet…) Mais la fête devait certainement battre son plein avec ces pointures de la chanson créole !                                                                                                                 

Partager cet article

Repost0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 09:44

                                                              Invitation

Sur le terrain Paddock, en face de l’usine, à Grands Bois, l’Association PECHEURS GOLET en partenariat avec la ville de St Pierre, le CUCS de Grands Bois et la participation des étudiants en Esthétique et Coiffure du CFA Sud, organise le mercredi 9 mars une manifestation dont voilà le programme :

10h – 12h exposition de travaux, et ateliers divers ( tressage de vacoa, peinture sur tissu, tableaux de sable… atelier d’esthétique et de coiffure)

12h30 Pot de l’Amitié

14 h  Contes créoles avec Iza

14h30 Danses indiennes

15 h Danses séga avec les associations "Pêcheurs Golet" et "Credo"

16h Démonstration et initiation de danse en ligne

16h30 Familiy Soul Jah

16h45 Guito Hoareau et Jean Paul Cadet

17h Gilbert Pounia

17h30- 18h Allon défoulé avec l’orchestre BANN JOUAR

 

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 18:58

Après le débarquement, les esclaves se sont installés dans le "Bato la Liberté",et  le cortège s'est mis en branle. Les colons suivaient le bateau : colons, acheteurs, dames...

  fete liberté 21

 

défilé fête liberté 2010 (2)

 

Puis arrivaient les associations. La Fédération des Associations de Grands Bois était à l'honneur.

  défilé fête liberté 2010 (3)

 

 

Des travailleurs de la canne escortaient  la maquette de leur usine de Grands Bois ; derrière la sucrerie des marmailles et des femmes, des hommes. Tous étaient en tenue d'époque, vêtement en toile, fichus ou chapeaux tressés et portaient des charges ( brèdes, bois) et des accessoires ( seaux, bertels, tentes, linges...)

 

défilé fête liberté 2010 (4) fête liberté 2010 b

                           Coupeurs de cannes et usine

 

défilé fête liberté 2010 (5) défilé fête liberté 2010 (6)

                          Les associations dynamiques de Grands Bois

défilé fête liberté 2010 (7)

 Nouvelle Génération "Métisses"            Mahorais du Sud                                              

défilé fête liberté 2010 (10) défilé fête liberté 2010 (11)

défilé fête liberté 2010 (12) 

 

                             Orchestre lontan

 

défilé fête liberté 2010 (13)

 

 

défilé fête liberté 2010 (8) défilé fête liberté 2010 (9)

 

le moringue : souplesse, adresse, rythme

 

défilé fête liberté 2010 (15)

 

 

Partager cet article

Repost0