Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 18:31

Le F.A.O ( Foyer d’Accueil Occupationnel) de l’association du Père Favron a fait le déplacement aux Calbanons de la Cafrine ce lundi.

                               P1080251

Les animatrices de Pêcheurs Golet, mobilisées à cette occasion par Nicole Abriel et son époux Jean Paul, ont accueilli les handicapés de ce foyer de St Pierre pour leur faire découvrir les jeux lontan. Tous les jouets apportés pour l’occasion appartenaient à la collection de Jean Paul, natif de Grands Bois.

Après avoir joué à la toupie, ils se sont amusés à tirer des engins à quatre roues, comme ce camion vert, ou une boîte de pilchards. Laurent et Dolly ont remorqué ces jouets,  assis sur leur chaise.(C'était vraisemblablement la première fois de leur vie qu'ils accomplissaient ce geste ). On leur a également montré un jeu plus sportif : un plateau monté sur roues sur lequel s’installait autrefois un enfant pendant qu’un autre tirait ce poids à l’aide d’une corde.

P1080196 P1080204

P1080195.JPG

Puis les membres du groupe se sont essayé au téléphone lontan ( deux boîtes de conserve reliées par une ficelle) chacun d’eux a pris plaisir à communiquer avec son interlocuteur ( une animatrice).

P1080221

Puis tous se sont attablés pour jouer aux «  capsules » : il s’agissait de toucher la capsule de l’adversaire pour la gagner : chacun y a mis son propre style, soit avec l’index, soit avec deux doigts, au besoin la main…

P1080226 P1080222

P1080227

Plus difficile était le jeu du cerceau qu’il fallait pousser avec »une pelle ». Avec un peu d’aide, certains ont réussi à guider le cerceau.

P1080212 P1080214

Dans un bassin de fortune aménagé devant les calbanons (des galets, une bâche et de l’eau) ils ont pu voir une petite barque en tôle peinte confectionnée par Jean Paul. Ce dernier, pour terminer, leur a expliqué comment confectionner une voiture à partir d’une boîte de sardine vide. Chacun des visiteurs a pu emporter son propre jouet.

P1080239

A l’issue de cette activité, toute l’équipe de joueurs, a chanté en chœur des chansons lontan dont « Roulez mon zaviron », « le tamarin », « canne mapou » . Tous, organisateurs et visiteurs,  sont repartis de la Cafrine ravis. Tous avaient « le sourire » !

                           FAO-aux-calbanons.png

Le Foyer d’Accueil Occupationnel de St Pierre accueille vingt personnes (âgées de 23 à 54 ans), du lundi au vendredi, en journée. Le reste du temps, elles sont dans leur famille. Il existe une réelle complicité entre les divers membres de ce groupe. Et les encadrants, très patients, sont à l’écoute des personnes qui leur sont confiées, et participent volontiers à toutes les activités avec elles.

Partager cet article

Repost0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 09:03

Faire des courses de dernière minute, un dimanche matin, est toujours un calvaire. Je me suis fait avoir en allant au Score Trois Mares.

Mais l’affluence était inhabituelle : une cliente m’a expliqué : «  Vous n’êtes pas au courant ? Les magasins Score donnent des cartons de loto quine pour pouvoir gagner une voiture et d’autres gros lots ! » On faisait la queue sur le petit parking, la queue aussi aux caisses.

Comme nous n’avions rien au programme ce dimanche après-midi, j’ai décidé de suivre l’émission, à tout hasard...  Elle débutait à 15 heures.

Et voilà, alors qu’il faisait un grand soleil, j’étais dans ma cuisine, comme tous les auditeurs de Radio Freedom pour poser des grains de letchis sur les deux grilles.  2h30 à écouter bêtement les nombres qui défilaient et les cadeaux qui partaient : un Ipad, un réfrigérateur -cave à vins, un voyage à Maurice, une Mégane de plus de 32000 euros… On en apprend beaucoup  sur la folie du jeu qui possède les Réunionnais : certains étaient à douze autour d’une table pour compléter une centaine de grilles qu’ils avaient raflées dans les magasins de l’île, d’autres jouaient avec leurs enfants, d’autres encore étaient en compagnie d’un beau-père ou d’une personne âgée pour les aider à compléter les cases…

loto-quine-freedom.JPG

C’était souvent la confusion la plus totale :  un auditeur a appelé la radio alors que son carton n’était pas plein, une auditrice s’est trompée dans les nombres, un autre joueur encore s’est fait subtiliser son carton par un membre de son équipe… d’autres bloquaient le standard téléphonique. Que de dérapages ! Intéressant à vivre une fois… mais pas une deuxième. On ne m’y reprendra plus ! Bloquer un si bel après-midi… pour rien.

Et quand on demandait aux gagnants s’ils étaient de fidèles auditeurs de Radio Freedom, plusieurs d’entre eux ont avoué que ce n’était pas le cas. Bravo pour leur honnêteté ! Ce devait être la première fois, pour cette année, que moi aussi j’écoutais cette station…

Partager cet article

Repost0