Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 21:11

Aujourd'hui, pour accompagner le cari "poule la cour" , cuisiné par Yoland, Brigitte a préparé un rougail avec un fruit que je n'avais jamais goûté jusqu'alors. Ça ressemble à une goyave, et son goût est à la fois celui du citron et de la goyave. Très acidulé ! C'est le fruit du "goyavier de Costa Rica". Il aurait été introduit par le Cirad à La Réunion en 1993. On le redécouvre aujourd'hui et on apprécie aussi son utilisation dans les sorbets, les confitures, les nectars. Un parfum exotique qui plaît !

Un fruit de plus à découvrir à La Réunion : la coronille !
Un fruit de plus à découvrir à La Réunion : la coronille !
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 16:57

En passant au Baril, non loin de St Philippe , je me suis arrêtée pour acheter des gousses de vanille à la boutique Leichnig. C'est Judicael Serveaux, le gendre des propriétaires, qui m'a accueillie. Je l'avais déjà rencontré au marché de St Pierre samedi. Et là déjà, nous avons bien bavardé. 

Quand je suis arrivée, il était en train de trier les gousses déjà sèches, les mettait en paquets. 

Très gentiment, il m'a montré le séchoir, puis un carré de plantations qui a été créé là en 2014. Au pied des lianes tuteurées, on voit le compost fait de paille de palmes. 

C'est sur le versant de la colline que sont cultivés la plupart des plants. Ce sont  environ 800 kg de cette manne qui sont récoltés chaque année. Le travail est long et fastidieux : planter, marier les fleurs à la main,récolter, transformer... ce qui justifierait le prix de la vanille. 

Judicael m'explique qu'il faut compter trois ans avant qu'un plant ne fasse des fleurs et des gousses. Avant de les sécher on les trempe dans de l'eau chaude, mais non bouillante...certains producteurs, les mettent au congélateur lieu de les chauffer, me précise -t-il...

Le plus souvent,  les lianes de vanille grimpent le long de troncs de palmistes, letchis ou goyaviers. 

Il tenait aussi à me montrer une fleur de vanille inédite : "la vanille-banane". De couleur Jaune, cette fleur pousse sur de grosses lianes, mais il lui faut de la lumière pour naître,  contrairement aux autres fleurs de vanille qui ont besoin d'ombre pour s'épanouir...  

Nous avons aussi parlé de la vanille de Madagascar qui concurrence celle de La Réunion. Il paraît que sur la grande Ile, les prix aussi se seraient envolés. 

Chez un producteur de vanille au Baril.
Chez un producteur de vanille au Baril.
Chez un producteur de vanille au Baril.
Chez un producteur de vanille au Baril.
Chez un producteur de vanille au Baril.
Chez un producteur de vanille au Baril.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 13:07

Comme les derniers vents liés à la tempête Carlos ont fait tomber les fruits, il suffit de se baisser pour les ramasser… C'est le cas pour les mangues et pour bien d'autres fruits tropicaux.

Voilà la cabosse ouverte tombée d'un noisetier de Cayenne encore appelé "pistache arbuste".

 

Fruit de pistache arbuste, coque ouverte
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 21:16

Avant le passage de Carlos, Marie Hélène qui possède un beau verger à Etang Salé les Hauts, nous a invitées, Jacqueline, Nicole et moi à venir récolter des mangues avec elle. Après les pluies, tout sera à terre et les fruits ne se conserveront pas longtemps... les arbres qui poussent là sont donnent des mangues très variées : mangues José, mangues américaines, mangue Bruni, mangues malgaches...  "il existe plusieurs espèces de mangues José" , nous explique -t-elle... quelqu'un lui a offert un livre sur les mangues, mais identifier les différentes sortes est très difficile...
Comme elle met ses mangues en bocaux, je lui ai proposé de passer une journée avec elle pour l'aider : nous préparerons des mangues au sirop...

Le temps des mangues...
Le temps des mangues...
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 18:07

Quand on parle de pistaches â La Réunion, la plupart du temps il s'agit de "cacahouètes" mais on connaît aussi ici un arbre venu d'Amerique qu'on appelle "pistache arbuste"

On l'appelle pistache arbuste ou noisetier de Cayenne. Son nom latin est "pachira glabra". C'est un arbre qui donne de grosses coques vertes, semblables à des cabosses de cacaoyer. Son tronc est vert et l'user.  L'arbre peut atteindre 5 à 15 mètres... l'appellation "arbuste" à de quoi étonner. On le trouve parfois dans les jardins créoles dont les propriétaires aiment les fruitiers.
Quand le fruit tombe à terre, il éclate et on recueille ses graines, de jolies graines rondes marbrées de blanc qu'on peut consommer crues, grillées ou cuites... Leur goût ? Il se rapproche de la noisette.

 

Pistache arbuste !
Pistache arbuste !
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion végétation
commenter cet article
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 18:15

Un délice ! à l'instant Marie Ange vient de m'offrir des "pistaches" qu'elle vient de faire cuire avec leurs gousses dans de l'eau bouillante salée dans une cocotte minute. Ici à La Réunion, on appelle les cacahuètes "pistaches". 
Quand on commence à les décortiquer, on ne s'arrête plus. C'est super bon.
Les arachides poussent ici à Petite Ile. Les gens les mangent grillées, cuites ou en rougail. ( encore une recette que je vais bientôt apprendre à faire ! )

"Pistaches" cuites."Pistaches" cuites.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans recettes fruits de la Réunion
commenter cet article
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 21:25

 

"La prune malgache" est un de ces fruits lontan qui disparaissent rapidement. Or, on peut utiliser ces fruits pour confectionner des punchs succulents. Leur disparition du paysage est une grande perte. 
Les gens de grands Bois, notamment ceux qui œuvrent pour la sauvegarde  du patrimoine, ne comprennent pas pourquoi actuellement le Parc National ne souhaite implanter que des espèces endémiques. À Bassin 18, il paraît que les pruniers sont actuellement arrachés au profit de lataniers et d'autres plants. C'est méconnaître l'intérêt d'arbres qui font aussi partie du patrimoine local. On peut admettre que ces arbustes soient envahissants, mais de là à tout arracher...
Il faut cueillir  les prunes très mûres, c'est à dire rouges presque noires sinon elles sont acides. On les écrase pour qu'elles aient un goût sucré. Les enfants autrefois les cueillaient pour les manger... 

Punch prunes malgaches
Punch prunes malgaches

Punch prunes malgaches

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 22:11

 

L'association Pêcheurs Golet a accueilli une classe IMP de Bois d'Olives pour une journée de découvertes : découvertes et fruits et légumes lontan, et découverte de jeux lontan.
Ils étaient seize jeunes de 10 à 14 ans et quatre encadrants à participer à tous les ateliers. Mais auparavant Jimmy leur avait fait visiter les logements des anciens engagés et parlé de leur vie  aux calbanons. 
Tous ont mis la main à la pâte pour confectionner des boulettes de songe, avec Sarah, Priscilla et Zazou, puis Nicole leur a appris à identifier les légumes lontan (pipangaille, margozes, zantac, vouemes, racine de songe, Bois de songe, bilimbi, zévi, tomate poc poc, patates...) les fruits lontan ( fruit à pain, jaque, carambole, grenadine, jambrosade...)
Jacqueline animait un atelier brèdes pour familiariser les enfants avec les brèdes lastron, mafane, morel, chouchou, manioc, cresson..elle leur a appris à les préparer..
Puis place à la chanson : on a composé et chanté des chants à partir des fruits et des légumes...
Tous ont goûté au  jus de tamarin ou au jus de citron, et partagé un cari. 
L'après midi a été consacrée aux jeux de capsules, au darion , au kadock, aux toupies... tous les participants semblaient ravis de cette journée. 

Fruits et legumes lontan aux calbanons
Fruits et legumes lontan aux calbanons
Fruits et legumes lontan aux calbanons
Fruits et legumes lontan aux calbanons
Fruits et legumes lontan aux calbanons
Fruits et legumes lontan aux calbanons
Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 18:42

Dans le jardin de Yoland à Entre -Deux poussent plusieurs pieds de tomates - arbustes. Rien à voir avec la tomate classique !  Le fruit de cette solanacée est rose-orange ou rouge-violacé et a la forme d’un œuf de poule. Sa peau est lisse et satinée, on ne la consomme pas : il faut peler la tomate. Sa chair est acidulée.

Cette tomate pousse sur un arbuste, d’où son nom… Elle entre dans la composition des rougails comme accompagnement des plats mais on en fait aussi des desserts, de la confiture, des gelées, des sorbets. Sa culture est très répandue à la Réunion.

Les tomates - arbustes
Les tomates - arbustes
Les tomates - arbustes
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 16:25

Le fruit qui a la forme d'une mandarine n'incite pas vraiment à l'achat : les taches sur son enveloppe  n'ont rien de très séduisant, mais le fruit est très juteux et parfumé, sa pulpe est ferme.

Ce qui peut paraître dissuasif est aussi le fait que la pelure est fine et ne se détache pas facilement de la chair. Dans une salade de fruits, il a certainement sa place.

La première fois que j'ai entendu le nom,tangor, c'était un jour de randonnée en descendant du Tapage, dans les hauts du Gol. Un habitant de ce lieu vendait ses  fruits à la croisée de chemins. 

Le tangor résulte du croisement d'une orange et d'une mandarine.  Il a été créé dans les années 1970 et sa culture représentait 60% de la culture d'orangers dans les années 2000. Un document paru en 2001 donne davantage de précisions sur cette culture. 

http://armeflhor.pagesperso. orange.fr/arbo/Publication/bip/Agrumes/Chute_fruits_tangor.pdf

Un agrume de La Réunion : le tangor.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article