Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 19:56

Samedi après - midi, je m’étais fixé le but de faire découvrir Grand Bois à nos invitées z’oreilles Angèle et Myriam.

Nous avons fait un  ti passage aux calbanons de la Cafrine, (fermés le week-end).Et c'était l'occasion de leur montrer un kapokier, un jujubier,un benjoin, des jamblons...

P1070944

Puis nous avons pris la direction du Sentier des Pêcheurs. Là, non loin du Trou bleu, près des barbecues avaient pris place des familles de Petite Ile, Grands Bois et environs. Christian et Harold nous ont invitées à manger leurs préparations culinaires : dans plusieurs marmites il restait encore du cabri massalé, du rougail saucisse.  Mes amies n’ont pu refuser. Elles ont apprécié les carris, mais aussi le rosé frais. Pendant une demi-heure, nous avons bavardé avec ces charmants pique-niqueurs, qui évoquaient leur séjour en métropole, s’intéressaient à la Lorraine, parlaient de leur attachement à la Réunion :  tous étaient manifestement ravis de faire partager leur joie de vivre. 

100_3890.JPG

P1070947

Nous avons continué à marcher dans le quartier appelé Cité Hyacinthe, toujours en longeant l’océan et avons repris la voiture pour nous arrêter devant l’ancienne usine sucrière restaurée.

P1070949

Petite balade sous les banians puis trempette dans le bassin, arrêt à la « plage ti sable ». Enfin, nous avons poussé jusqu’à Manapany où je leur ai fait découvrir l’ancien four à chaux et la côte sauvage de Manapany.

P1070951

 Une après midi bien remplie qui a beaucoup plu à Angèle et Myriam.

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 17:21

Quel est donc ce rassemblement près du Point de Vue du Bras de Pontho ? Une exposition de "Porsche" ? Tout laisse à croire que tous les véhicules de prestige se sont donné rendez-vous dns cette petite localité de l'île, voisine de Trois Mares.

Quelques minutes plus tôt, les mêmes voitures s'étaient retrouvées au Parc des Palmiers... pour évidemment immortaliser les heureux moments d'un mariage. On photographie d'abord le couple sous les palmiers, puis les moyens de locomotion sont mis à l'honneur devant la place de l'église du Bras de Pontho.

 

 

Pourquoi avoir suivi ce cortège inédit, alors que je ne me sens pas très concernée par les véhicules de luxe ? Eh bien, la raison en est toute simple : c'est Maurice, un copain du lycée Jean Moulin, et originaire de Petite Rosselle, qui épousait hier Carol, une Réunionnaise. Et nous (François et moi) étions de la noce.

photos-Jac-2-023.JPG

Et comme Maurice est le président du "Club Porsche", les membres de cette association étaient de la fête, une fête qui s'est prolongée dans la bonne humeur au Restaurant "Cap Marine" à Grand Bois. La piste de danse n'a pas désempli: la Réunion aime se trémousser au rythme du séga, du maloya, mais aussi du disco... Et les plats délicieux du buffet ont ravi les 150 convives. Merci à Maurice pour  cette soirée mémorable et félicitations aux jeunes époux !

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 22:50

 

Ce matin, trois avions venus de métropole entre 8h15 et 8h50, se sont posés sur le tarmac de l’aéroport Roland Garros avec plus d’un millier de passagers : signe que les vacances d’octobre des zoreilles ont commencé. Pendant plus d’une demi-heure un rouleur a rythmé l’arrivée des passagers. Pour nous qui attendions nos hôtes, c’était très agréable, je pensais qu’il s’agissait là d’une idée géniale de la Maison du Tourisme qui innovait pour mettre tout de suite les arrivants dans l’ambiance. Le kayamb aussi accompagnait des danseurs en costume traditionnel, sega et maloya au répertoire.

P1130323.JPG P1130327.JPG

Renseignements pris, ce n’était pas ça du tout ! C’était un groupe de Saint Paul qui accueillait l’association « Les Flamboyants de l’île de la Réunion de Brède » de l cette ville du bordelais où est né Montesquieu. Les Réunionnais ont accueilli leurs amis venus de métropole en leur jouant de la musique, mais aussi en leur proposant un plateau de samoussas et bonbons piments… Et pour arroser le tout, une note de rhum arrangé.

P1130325

Un bel accueil, dont rêverait plus d’un passager avachi un vol de 11 heures et  une nuit sans sommeil . A bon entendeur …

Jamais encore nous n’avons été accueillis en fanfare à notre descente d’avion. Francine en posant le pied sur le sol réunionnais pour la première fois a eu cette chance.

Partager cet article

Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 11:29

 

ae petite ile ae manapany

Petite Ile                                             Four à chaux de Manapany

 

ae conservatoire2 ae conservatoire

                          Conservatoire Botanique de Mascarin

 

ae langevin

 

L'incontournable Cascade de la Rivière Langevin...

 

ae anse cascades ae ste marie

 

Anse des Cascades                                            Marine de Ste Rose

ae pont suspendu

Pont suspendu de Ste Anne

 

Et le point d'orgue... ENFIN, grâce à une journée sans nuages sur le Piton... la veille du retour en métropole...

 

ae piton

... une balade mémorable dans l'enclos du Piton de la Fournaise, vers le Formica Léo et la Chapelle Rosemont

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 10:04

antoine elisabeth 1

Nous nous sommes réveillés aux aurores pour aller chercher Elisabeth et Antoine à l'aéroport Roland Garros. La Route des Tamarins était très chargée déjà -avant 6 heures du matin-. Quand le jour se levait l'avion avait déjà atterri.

Nos hôtes étaient dans le hall des arrivées à 6h45. Nous avons mis un peu plus d'une heure pour rejoindre Saint Pierre où nous avons flâné un petit moment au port, et nous sommes arrêtés à la poissonnerie pour acheter du thon frais.

 

 antoine elisabeth 3

antoine elisabeth 2 antoine elisabeth 4

A Trois Mares, nous nous sommes arrêtés à la boulangerie pour acheter le JIR, du pain et des croissants. Nous  avons fait découvrir notre home à nos amis, pris un petit déjeuner sur la varangue ( et même bu un jus d'oranges fait maison avec des fruits fraîchement cueillis à l'oranger du verger). Elisabeth nous a fait remarquer qu'il faisait plus frais au Tampon. Effectivement, à St Pierre, nous avions 4° de plus !

 

Après leur installation, nos deux voyageurs fourbus se reposent de leur vol (qui a duré 11 heures).

Partager cet article

Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 18:50

Nicole, choriste de Villancico, a invité ses amis, à partager un gâteau d'anniversaire.

 Ils se sont donc toud retrouvés après la répétition  -filage pour la Fête de la Musique-, pour arroser "le cap difficile" et pour partager un repas dans un restaurant du Tampon. Une soirée bien sympathique !

    nicole anniversaire

 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 19:22

Le couvre-chef n’est pas un luxe sous le soleil de la Réunion. Toute l’année, on porte le chapeau, que ce soit pour aller au marché de St Pierre, soit pour randonner avec les Jolis Pas, ou encore pour faire ses courses à Trois Mares.

 

chapeau 1

 

Même à l’occasion des barbecues, il arrive qu’on se protège du soleil. Quand on mange sur la varangue, on se passe de ce précieux accessoire, mais quand on mange sous une treille, ou un toit de toile et que le soleil ne fait pas de cadeau, il vaut mieux se couvrir le crâne. Hélène avait heureusement une collection de chapeaux et les a prêtés à ses convives le temps du repas. On se demande où elle a déniché cette variété de coiffures : il y en avait pour tous les goûts. Nous avons donc déjeuné sans nous découvrir. Pas très poli, mais  joli  ! Et quel repas !

 

chapeau 4 chapeau 2

chapeau 3

 

Chapeau donc à Jean-Paul, Hélène et leur fille Anne pour cette belle journée sur les hauteurs du Tampon à 850 m d'altitude, près du soleil !

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 12:34

Nous avons eu le bonheur d’accueillir pendant les semaines précédant les vacances et pendant les deux semaines de congé les Mercier, les Klein, les Walter, les Poth !
Nos amis lorrains ont dû différer leur départ de Roland Garros de deux heures au motif que l'équipage était dans un bouchon à St Denis et l'avion ne pouvait partir sans lui évidemment...Du coup, ils ont raté leur correspondance pour Strasbourg et ont dû récupérer leurs bagages pour rejoindre l'aéroport Charles de Gaulle. Abracadabrant....
Nos amis de Montceau-les-Meaux ont eu droit aux turbulences au - dessus del'Italie, mais sont arrivés à bon port.
Pour terminer sur une bonne note, avec nos amis allemands, nous sommes partis manger dans un restaurant de St Pierre, restaurant sympathique, situé dans la rue Ary-Leblond. Tine et Hartmut ont commandé un carry crevette. La cuisine créole, ils aiment ! Pas de repas local pour nous deux cette fois : l’arrivage de moules de bouchot nous a tentés. Nos derniers hôtes viennent de quitter la maison pour rejoindre l’aéroport. Espérons qu'ils n'auront pas les mêmes déconvenues...

Dans deux jours, c’est la rentrée pour les quatre enseignants que nous sommes et les conseils de classe du 1er trimestre démarrent à la Réunion... Aucun regret, nous avons encore découvert des aspects insoupçonnés de l'île grâce à la visite !

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 17:46

                     

Ce matin, nous sommes descendus dans le lit du Bras de la Plaine. Nos hôtes ont été émerveillés par les paysages. Le papa a photographié un cardinal, la benjamine a remarqué un lézard à crête dans un arbre et a ramassé des feuilles, des graines...
Arrivés au pied de la montagne, téméraires, Hartmut, Léonie et Finia ont fait trempette dans l’eau fraîche du torrent et se sont douchés sous l’eau peu abondante de la cascade. Un filet d’eau qui est bien plus important en avril ! Le trio a longé sur plusieurs dizaines de mètres la rive gauche de la rivière en longeant les rochers. Finia a rapporté des crapauds minuscules.

                

Nous sommes revenus vers le Bras de Pontho par le même chemin. François et moi avons couvert  en 45 minutes  le dénivelé de 250 mètres. Mais pas au pas de course ! Les amis nous ont suivi à leur rythme.

Cet après-midi, la famille Poth est repartie se baigner à Saint Pierre, avec masque et tuba.

Demain, ils repartent de Saint-Denis pour Düsseldorf.

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 16:19

 Nous sommes partis de très bonne heure (vers 5h30) pour ne pas être piégés par les bouchons occasionnés par ceux qui vont travailler à Saint Denis. La Route des Tamarins et celle du littoral font toujours un goulet d’étranglement à la Chaloupe et nous redoutions ce passage. Parfois on roule au pas depuis la Possession jusqu’à Saint Denis.

Mais nous avons eu de la chance : en 1 heure nous avons rejoint le chef-lieu, puis il nous restait une bonne dizaine de minutes avant d' arriver à Sainte Marie où se trouve l’aéroport. Là aussi, nous sommes étonnés que la panneau de sortie installé par  la DDE situé à la sortie de St Denis indiquant l’aéroport porte toujours le nom de « Gillot » : cela déroute les  touristes…

Nous avons accueilli Tine, Hartmut et les filles. Ils étaient ravis de voir les montagnes  s’élevant derrière le parking , et les maisons blanches à flanc de coteau éclairés par le soleil matinal, ravis aussi à cause des 24° de chaleur, alors qu’ils venaient de quitter Bochum (en Allemagne) où il faisait 8° la veille. Leonie était étonnée de ne pas être assaillie par un air chaud et humide.


Nous les avons guidés vers les locations de véhicules, puis  avons décidé de reprendre la route des Tamarins avec  nos hôtes– les filles étant malades dans les lacets de montagne – Et là, nous avons vu en face de nous le traditionnel bouchon qui venait du Sud…
Nous avons fait un petit arrêt à l’aire de la Saline. Un belvédère a été aménagé derrière la station essence Tamoil, ouverte depuis peu.  Vue sur le lagon et la barrière de corail, les champs de canne, les arbres des plages de la Saline et de l’Hermitage.



 Nous étions bientôt à St Pierre où la petite famille a pris possession de sa chambre d’hôtel à 50 mètres de la plage.

Partager cet article

Repost0