Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 09:31

 C’est le nom de l’astrild ondulé. On le connaît aussi sous le nom de « bec de corail ondulé ». Il était de passage dans notre jardin au Tampon, mais trop rapide, et très occupé, il n’était pas resté pour prendre la pose.

Je l’ai aperçu pour la deuxième fois, en train de picorer des graines sur  le sol avec sa bande de dalons, alors que je remontais seule du Bras de la Plaine.

bec rose

Le « bec rose » est petit, gris beige, finement strié de brun. Il a un bec et une bande oculaire rouge vermillon, une longue queue.

Il recherche les petites graines, celles des graminées (panicum pennisetum) et de filaos. Il apprécie aussi la corbeille d’or (lantana camara) dont il mange la base des fleurs. Il fréquente les savanes sèches, les forêts claires et buissonnantes, les cultures de cannes, les bords des chemins, (c’était le cas, ce jour-là), les jardins et prairies d’altitude.

Il se reproduit pendant la saison chaude, d’octobre à avril. Son nid est une grosse boule conique construite avec des tiges de graminées sèches, pourvue d’un reposoir en son sommet et d’un couloir d’entrée.

 bec rose 2 bec rose 3

Dire qu’on l’attrape à la glu pour le mettre en cage… Incroyable ! On ne peut donc pas laisser ces petits oiseaux tranquilles ? 

Pour davantage d’infos, consulter « Oiseaux de la Réunion »  aux éditions Orphie.

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans oiseaux
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 08:24

 

…. de « la Fureur de Vivre », le voilier de Roby Reinhard.

 

Comme promis, j’ai rendu visite à ce marin au courage exceptionnel.  C’’était mardi vers 17 heures.

Je lui avais annoncé la présence de mon petit-fils, mais Jeannette, sa deuxième mamie était aussi du nombre. Cette dernière, en vacances sur l’île, était ravie à l’idée de rencontrer ce compatriote, qui avait grandi dans le même quartier qu’elle, près de Mulhouse. C’est tout à fait par hasard que je lui avais parlé de mon projet d’aller, avec Robin, voir un certain Roby Reinhardt... et comme le nom lui était familier, elle voulait en avoir le cœur net… C’était effectivement lui…

 Roby 1

Notre homme nous attendait sur le la troisième ponton, devant son embarcation. Il nous a  accueillis à bord du voilier, et nous a fait découvrir son sweet home...

Roby 2

... puis il nous a servi de la bière rapportée d’Afrique du Sud  (de la Kronenbourg, figurez-vous !), il avait aussi préparé de la menthe à l’eau.

Installés à sa table dans la cambuse, nous avons bavardé plus d’une heure. Il nous a raconté sa panne de moteur de la veille, son voyage d’onze mois d'Istres à la Réunion en passant par l'Espagne, les Canaries, le Brésil... Il nous a confié ses projets,  et avec Jeannette, ils ont évoqué  leur enfance dans la région d’Illzach, des souvenirs communs. Tous deux ont le même âge !

Roby 3

Roby 5

Comme le soleil allait se coucher, nous avons pris congé de notre hôte, heureux d’avoir passé un bon moment avec lui…

 Roby 4


Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans océan
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 21:04

La semaine dernière, au Marché Forain du Tampon, sur un étal j’ai remarqué de petits légumes verts lisses  de la taille des gros piments.

 Le maraîcher, qui descend chaque semaine du Grand Tampon vendre ses courges, pommes de terre, fraises… m’explique que ces petits légumes verts (3,50 euros le kilo) sont des « margozes de laine ».

margozes-de-laine.JPG 

Je crois avoir mal entendu et il me répète «de laine », tout en ajoutant que ça vient de « l’inde ». D’accord : encore un glissement de sens, comme il en existe pléthore à la Réunion : « de l’Inde » mal prononcé est devenu « de laine » !


Il paraît que ces légumes n’ont pas l’amertume des gros (ou grosses) margozes. On peut les ajouter au cari thon ; ils accompagnent bien les caris poissons…

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Langue
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 19:01

 Au marché forain du Tampon du vendredi matin, à l’entrée, « l’homme – sarcives » sert toujours beaucoup de clients.

sarcives-1.jpg

Les sarcives sont des morceaux d’échine de porc qu’on a fait macérer une nuit dans un mélange de Marie Brisard, de miel ( ou de sucre) et de sauce siav (ou sauce soja).

sarcives-3.jpg sarcives 2

 

On les suspend dans un four chinois à sarcives (voir lien ci-dessous): une flamme chauffe par le bas et l’eau s’évapore en mouillant l’échine marinée.

http://lefournildepierre.over-blog.com/pages/le-four-chinois-a-sarcives-4301554.html

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Cuisine
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 21:43

Le Gepph (Groupe d’Entraide et de Participation aux Projets) et l’Association Pêcheurs Golet de Grands Bois ont organisé deux  défilés de mannequins très réussis et fort applaudis. 

Des enfants de 4 à 8 ans, encadrés par les animatrices du Gepph,  avaient revêtu des tenues originales, cousues par des mains expertes : chaque robe avait un nom expressif correspondant aux coloris choisis. Si certains des marmailles avaient du mal à braver leur timidité, d’autres étaient bien plus à l’aise. Les petites princesses d’un jour ont conquis le public.

P1110399 P1110396 

 P1110401

Puis c’était au tour des dames de Pêcheurs Golet de charmer l'assistance. Là aussi, le sujet était inédit. Les mannequins (de 40 à 70 ans) portaient des vêtements entièrement relookés.

P1110507

Des habits oubliés, déchirés ou brûlés par un fer à repasser, avaient fait peau neuve  grâce à l’imagination débordante et au bon goût des couturières. Chaque passage a donné lieu à des salves d’applaudissements.

P1110410 P1110483

P1110488 P1110419.jpg

La musique de fond « Pour une poignée de dollars » n’était pas fortuite : ici on a refait du neuf avec du vieux « pour une poignée d’euros… » explique Nicole Abriel.

A Grands Bois, de la couture d'art, c'est... SAKNOUFE !

P1110515

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans manifestation
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 10:46

P1110353 face0 M. Apataude, peintre.

 Dans une case lontan reconstituée devant les calbanons de la Cafrine, il expose une vingtaine de ses œuvres.

 P1110353.JPG

On y voit par exemple des scènes de labeur (coupeur de cannes triant les boutures, homme en train de piocher la terre), des objets ( un étau et un serre-joint), des animaux ( vache et veau, oiseaux ) des paysages ( bassin et cascade ; vue de la côte de Grands Bois du temps de l’usine depuis la mer),des cases, des bateaux…

                          P1110352.JPG

L’homme aime  son pays, et dans chaque tableau, on ressent cette émotion qu’il veut faire partager.

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans artisanat
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 19:37

Ce matin, les associations de Grands Bois ont défilé en musique dans le quartier de La Cafrine. Partis de la Zone Artisanale Maxime Rivière, elles ont pris la direction des Calbanons où devait se dérouler la 7e édition du « Saknoufé »,  rendez-vous de « ceux qui savent faire ».

C’est l’orchestre Bann Jouar qui a ouvert la marche. Au milieu du cortège résonnaient des tambours malbars. Chaque association présente a donné le meilleur d’elle –même. Tous les participants  ont défilé en bon ordre ( on avait répété la veille !)

P1110254 P1110256

P1110258 P1110263

P1110269 P1110270

Au fur et à mesure, les gens du quartier quittaient leurs cases pour se joindre à la joyeuse bande et marcher vers le lieu des festivités.

P1110284 P1110286

Sous un soleil généreux, le ruban de l’inauguration a été coupé devant le podium en présence des organisateurs, des responsables d’associations et des partenaires. Puis tous ont été invités à partager une collation offerte par la municipalité de St Pierre.

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans manifestation
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 19:08

Rencontre avec Issa, de St Pierre.

 Sous le chapiteau dressé devant les Calbanons de la Cafrine,  sont exposées de nombreuses créations réalisées par les associations. Et derrière ce chapiteau a été aménagé un espace pour des ateliers vivants dont celui du tressage de la feuille de coco.

 C’est là que j’ai fait la connaissance d’Issa, un boug  très sympathique de Saint Pierre, très adroit de ses mains. Il m’a confié qu’il tressait ce matériau depuis sa tendre enfance.

                        P1110304

 A l’époque des mangues, quand on allait « casser » (cueillir) les fruits, il fallait bien les transporter. Alors les cueilleurs avaient coutume de réaliser des  contenants tressés avec des végétaux comme la palme du cocotier ou du dattier. Les palmiers étaient là, il suffisait de s’en servir. C’est ainsi qu’Issa s’est intéressé à cette technique du tressage.

Patiemment, il qui nous a expliqué comment réaliser un moulin ( avec deux brins et une nervure centrale),

                       P1110308

puis  un porte-bouteille en feuilles de coco  ou une coupelle, un chapeau en feuilles de dattier.

Quelques étapes de la confection d'une coupelle :

P1110319 P1110321

P1110322 P1110325

P1110329

Merci à lui !

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans artisanat
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 18:24

Rencontre au Saknoufé : Jules Calogine

Depuis  15 ans, Jules Calogine, ce passionné de la navigation,construit des maquettes de bateaux (barques, trois-mâts…) et intervient dans des associations et écoles pour dispenser son savoir-faire.

 P1110338 P1110342

Dans la longère inférieure des calbanons au fond de la cour, il a installé sa table avec ses pinceaux, ses peintures, le bois, la colle, et on l’y voit travailler avec d’autres bricoleurs. Il découpe des lamelles qu’il assemble avec minutie (pour serrer les lamelles encollées, il utilise des morceaux de fils électriques. )

P1110339 P1110340

Dans un des ateliers des Calbanons de la Cafrine sont exposées ses réalisations : des oeuvres brutes ou achevées...

P1110347 P1110348

P1110344 P1110346

Si vous avez l’idée de faire un tour au Saknoufé ce dimanche, allez donc le voir à l’œuvre !Il vous donnera peut être une tige végétale et un ti pot de peinture et vous pourrez personnaliser vous-même l’embarcation que vous lui achèterez.

                                  P1110341

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans artisanat
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 07:46

Lieu : Les calbanons de la Cafrine

Programme

10 h : Ouverture du site au public

Exposition artisanale : maquettes de bateaux – broderie – peinture – calligraphie – tressage …

 Ateliers vivants : fabrication de lampes, initiation à la calligraphie- peinture – tressage – bracelets brésiliens…

 10h15 Chasse au trésor ( thème : gestion des déchets avec la Civis) pour les enfants de 8 ans et plus

Plateau artistique

 De 14 h à 16 heures (danses variées : hip hop, bollywood …)

16 h : défilé de mode du groupe  « ker ti dalon »

16h15 Défilé de vêtements customisés « Pêcheurs Golet »

16h45 Kabass

17h15 : Scène des talents cachés et des vocations

19h : Remise de prix aux talents cachés et vocations

19h30 : David Louisin et ses jeunes talents, Ericka Mahaut – Gaëlle-Fred

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans manifestation
commenter cet article