Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 15:03

Hier soir,  Villancico donnait son 4e concert de l’année.

 

Après Pont d’Yves, le Tampon et Saint Leu, l’ensemble vocal et les musiciens dirigés par Jacques Detan  se sont retrouvés dans l'église de l'Entre Deux  dont l’acoustique est excellente.

 

Ce soir, Villancico se déplace pour donner son concert à l’église de Saint Gilles et demain  à la cathédrale de Saint Denis.

 

P1220542 P1220541

 

En 1ère partie, l'ensemble vocal et les instrumentistes ont interprété la Petite Messe Mascareigne créée par Thierry Clouet, une pièce qui peut surprendre ne serait-ce déjà que par l’adjonction d’instruments locaux comme le kayamb, et le rouleur, mais aussi le djembé, les cloches, un vibraphone. Une partition difficile mais bien travaillée par tous les acteurs de cette soirée. Une composition qui surprend. 

En 2eme partie, le REQUIEM en Ré majeur, opus 46 de Jan Dismas ZELENKA (1679-1745), une œuvre que le chef de chœur tenait à faire découvrir aux 65 choristes et au public réunionnais. 

Fruit d’un  travail régulier et professionnel (à noter que tous les choristes sont amateurs), ce Requiem a séduit  les nombreux mélomanes et sympathisants  de la chorale présents à cette soirée. 

 

P1220507

 

P1220509

 

P1220514

 

P1220525

 

P1220527

Bonne fin de tournée à tous les protagonistes de ce concert !

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Musique
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 10:04

Le touriste qui visite la Réunion connaît certainement les « gratons » du Formica Léo, du Piton de la Fournaise  ou du Piton Chisny,  ces scories qui ne facilitent pas sa progression et qui crissent sous les pas.  Parfois, il  arrive qu’il glisse et de s’écorche les genoux et les coudes. Plus rarement, il  lui arrive d’y prendre goût…

Pourtant, il existe des gratons qu’on peut apprécier, notamment en cuisine. 

 

Il s’agit de ces gratons qu’on vend dans les boucheries. Le graton, c’est de la couenne de porc frite et dégraissée, parfois servie avec l’apéro. 

 

 

Le 1er mai, chez  nos amis Jean Paul et Nicole, nous avons été invités à manger et l’un des plats servis était un « rougail gratons. » C’est bien la première fois en 5 ans que nous avons l’occasion de déguster ce plat créole. 

Bien qu’on m’avertisse de son caractère assez pimenté, je comptais bien le goûter. Pas mal  finalement !  J’étais agréablement surprise par la consistance de la couenne et par le goût relevé de ce mets.


                               rougail-graton.JPG

 

Jean Paul qui était aux fourneaux m’explique sa recette : 

«Tu coupes finement l’oignon en rondelles, puis tu écrases l’ail, le piment et le sel dans un pilon. Il faut faire fevenir tous ces ingrédients dans une poêle et ensuite ajouter des tomates. Laisser cuire à feu doux

Pendant ce temps, on écrase les gratons dans le pilon. Les ajouter  dans la poêle, ajouter un peu d'eau, laisser mijoter et servir avec du riz ou du maïs. »

Quand je parle de cari graton, Nicole me corrige : « Dans un rougail on émince l’oignon en le coupant en rondelles, d’où l’appellation rougail . Pour le cari, précise-t-elle,  l’oignon n’est pas coupé de la même façon…" 

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Cuisine
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 09:26

De jolies petites fleurs rouges  pullulent au bord des chemins, dans les terrains  vagues et parfois dans certains jardins créoles. On dit d’elle que c’est une mauvaise herbe, il n’empêche qu’elle me plaît beaucoup. C’est une convolvulacée : l’ipomea coccinea.

 

ipomea-coccinea.jpg

 

En suspension ou le long d’un grillage en plein soleil, elle peut être d’un bel effet. Sa reproduction par semis serait facile. Alors pourquoi s'en priver ?

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans végétation
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 12:26

Projection les mardi mercredi jeudi vendredi samedi dans cette salle de la ravine des Cabris : prix abordable (2 à 5 euros) salle confortable, accueil sympa.

 

Merci à Claire qui a lu l'article concernat le Moulin à Café et les carences de la communication. Merci à elle pour toutes ces infos. Je relaye... c'est un beau programme pour les vacances.

 

KIRIKOU

 

Du 09/05 au 14/05 – 14 h, 16 h & 18 h 

• Date de sortie 3 octobre 2012 (1h 28min) 

• Réalisé par Michel Ocelot

• Avec Romann Berrux, Awa Sène Sarr

• Genre Aventure , Animation

• Nationalité Français

A partir de 3 ans

 

 

Synopsis et détails

 

Le grand-père nous accueille dans sa grotte bleue, pour de nouvelles confidences. Il restait encore de beaux souvenirs de l’enfance de Kirikou à évoquer : les moments où il a aidé les hommes et les femmes de son village et d’ailleurs…

Il nous raconte alors comment Kirikou, grâce à sa bravoure et son intelligence, est venu au secours de la femme forte, dont le toit de la case avait été détruit par Karaba. Il nous apprend par quelle astuce le petit héros a retrouvé le vieux grincheux, qui s’était égaré dans la savane, puis comment une griotte menacée par la sorcière a finalement pu transmettre son savoir aux habitants du village. On découvre aussi le secret d’un mystérieux monstre bleu, et enfin, grâce à une flûte liée à la famille de notre héros petit et vaillant, le pouvoir magique de la musique. 

 

LES GAMINS 

 

Du 15/05  au 21/05 – 18 h & 20 h

 

• Date de sortie 17 avril 2013 (1h 35min) 

• Réalisé par Anthony Marciano

• Avec Alain Chabat, Max Boublil, Sandrine Kiberlain  

• Genre Comédie

• Nationalité Français

 

 

Synopsis et détails

 

Tout juste fiancé, Thomas rencontre son futur beau-père Gilbert, marié depuis 30 ans à Suzanne. Gilbert, désabusé, est convaincu d’être passé à côté de sa vie à cause de son couple. Il dissuade Thomas d’épouser sa fille Lola et le pousse à tout plaquer à ses côtés. Ils se lancent alors dans une nouvelle vie de gamins pleine de péripéties, persuadés que la liberté est ailleurs. 

Mais à quel prix retrouve t-on ses rêves d’ado ?...

 

PAULETTE

 

 

Du 22/05 au 28/05 – 18 h & 20 h

• Date de sortie 16 janvier 2013 (1h 27min) 

• Réalisé parJérôme Enrico

• Avec

Bernadette Lafont, Carmen Maura, Dominique Lavanant  

• GenreComédie

• NationalitéFrançais

 

 

Synopsis et détails

 

Paulette vit seule dans une cité HLM de la banlieue parisienne. Avec sa maigre retraite, elle n’arrive plus à joindre les deux bouts. Lorsqu’un soir elle assiste à un curieux trafic en bas de son immeuble, Paulette y voit le signe du destin. Elle décide de se lancer dans la vente de cannabis. Après tout, pourquoi pas elle ? Paulette était pâtissière autrefois. Son don pour le commerce et ses talents de cuisinière sont autant d’atouts pour trouver des solutions originales dans l’exercice de sa nouvelle activité. Mais on ne s’improvise pas dealer !

 

 

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 10:39

8 heures du matin, rue Hubert Delisle au Tampon : personne ! Sous les tulipiers en fleurs quelques rares joggeuses passent. Tous les rideaux sont baissés, aucun commerce n'est ouvert.

1er mai rues desertes

Où sont donc passés les Tamponnais ?

Ils sont partis à la campagne ou à la mer prendre d'assaut les kiosques pour pique-niquer en famille. Déjà à 7 heures, on sentait les carris qui mijotaient dans les cases, carris qu'on préparait pour les emporter et les manger en plein air. Un ciel bleu, une température agréable, une journée superbe s'annonce. Même les hauts sont dégagés.

Devant la seule boulangerie ouverte, un stand de muguets.

1er mai

Ce genre de stand pullule aujourd'hui. Mais le muguet n'est pas endémique ! Il est cultivé à grande échelle dans des serres pour ce jour-là. Et ça doit rapporter à l'horticulteur : à 5 euros le brin, et ça part ! Le plaisir d'offrir ne connaît pas la crise.

Petit jeu comme celui proposé dans l'émission Karambolage. Qu'est-ce qui permet de dire que cette photo a été prise à la Réunion ? 

Indice : regardez ce qui est écrit sur le carton...

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans manifestation
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 09:19

Marie Hélène nous a accueillis ce matin dans son verger au lieudit  Le Cap, dans les Hauts de l’Etang Salé. Nous avons fait provision de feuilles de vacoa pour nos tresseuses de Grand-Bois, puis notre hôtesse nous a montré le terrain où poussaient toutes sortes d’arbustes, dont un « goyavier pomme ».  Ici, on appelle le fruit « goyave blanche ». Il est à maturité en cette fin avril, et nos copines créoles le mangent vert.


goyavier blanc

J’attendais toujours que nos goyaves se colorent pour le manger mais la mouche du fruit avait fait son office avant et les fruits bruns ramollis n’étaient plus comestibles. Cette fois-ci, j’ai pu apprécier sa chair ferme et parfumée. On n’apprend pas tous les jours à manger une goyave…


goyave pomme goyave pomme 2

Avant que nous ne repartions, Marie-Hélène nous a fait goûter sur la varangue de la case maternelle de la gelée qu’elle avait faite avec ce fruit : délicieuse ! J’imaginais qu’on pressait la pulpe et bien non…

 

goyaves pomme gelée

 

Voilà comment elle procède pour préparer cette gelée : 


Elle coupe le fruit en quatre, le met dans une casserole remplie d’eau qu'on porte à ébullition. Quand les fruits sont mous, on les laisse reposer là jusqu’à complet refroidissement. Puis on passe le tout dans un chinois, sans écraser la pulpe, on laisse s’égoutter. A 2 litres de liquide, ajouter un kilo de sucre, faire cuire… et le tour est joué !

 

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Cuisine
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 16:55

 

…avant la première qui aura lieu demain à l’église de Pont d’Yves à 19h30

 

En première partie : la Petite Messe Mascareigne de Thierry Clouet.  En 2e partie le fameux REQUIEM de Jan Dismas ZELENKA. 

 

Un ensemble vocal d’une soixantaine de choristes, 5 solistes, accompagnés de 25 musiciens (flûtes traversières, cors, violons, violoncelles, hautbois, trompettes, timbales, piano, contrebasse…) L’ensemble instrumental se compose pour moitié de professionnels venus de Bordeaux et pour l’autre moitié de professionnels travaillant sur l’île.

 

Le chœur et l’orchestre qui  ont répété chacun de leur côté durant un an, travaillent ensemble depuis deux jours avec assiduité et discipline sous la direction de Jacques Detan.

Zelenka-repet-1.JPG

 

Zelenka-repet-2.JPG

 

Zelenka-repet-3.JPG

 

ZElenka-repet-4.JPG

 

Ce dimanche matin, après trois heures de répétition, dans une  salle mise aimablement à leur disposition aux Trois Mares, tous les mélomanes ont dégusté les plats qu’ils avaient préparés et ont repris leurs révisions sitôt le café avalé.

 

On a plaisir à les entendre, tous mettent le meilleur d’eux-mêmes pour préparer un concert de qualité plein d’émotion qu’on pourra écouter dans toute l’île dès demain.

Mardi au Tampon, à la Chatoire, jeudi à Saint Leu, vendredi à L’Entre-Deux, samedi à Saint Gilles, dimanche à Saint Denis

      Quelques minutes de répétition filmées avec un appareil photo numérique. J. Dallem

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Musique
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 11:15

35 résidents des Charmilles ont découvert le jeudi 25 avril le site des Calbanons de la Cafrine à l’occasion d’une rencontre avec l’Association Pêcheurs Golet, organisée en partenariat avec l'Office de Tourisme de St Pierre.

 

Venus de Saint Denis en bus avec leurs animateurs, ils ont participé  de bon cœur à toutes les activités organisées à leur intention : 

- ateliers de cuisine créole, confection de samoussas, de bonbons millet, de gâteauX manioc et de bonbons piment.

- Visite du musée des engagés de la Cafrine et du calbanon-témoin  avec les explications de Jimmy et Willy

- Devinettes avec Nicole Abriel

- Récit de la vie lontan aux calbanons par une de ses anciennes résidentes, Marie Rose Perrine

- Chanson « Somin Grand Bois sa lé long »

- Tressage avec les dames de l’atelier Tress Ek Nou

Après l’apéritif et le repas (bons carris préparés par des membres bénévoles de l’association), repas  partagé avec l’équipe d’animation de Pêcheurs Golet, nos gramouns ont eu droit à un spectacle de danse lontan : quadrille, valse et polka.

P1220197

atelier bonbon-piment

P1220200

atelier samoussas

P1220206

atelier bonbon-millet

P1220213

atelier gâteau manioc

P1220195

atelier tressage

P1220215.JPG

visite du calbanon-témoin

P1220229

Marie Rose Perrine raconte "les calbanons lontan"

P1220221

apéritif

P1220232

repas dans la salle verte

P1220234

quadrille 

 

C’était un  moment  très convivial et propice aux échanges : certains racontaient comment leur maman faisait les bonbons piment, d’autres se rappelaient les bals lontan et effectuaient des pas de danse dont elles avaient le souvenir…

 

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans culture locale
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 09:45

Hier soir, Françoise et Antoine, deux amis,  m’ont fait connaître  « le Moulin à Café », où quasiment chaque jour sont projetés des films.

 

P1220337.JPGHier soir, Françoise et Antoine, deux amis,  m’ont fait connaître  « le Moulin à Café », où quasiment chaque jour sont projetés des films.

 

P1220337.JPG

Nous avons vu « Une nouvelle Chance » avec Clint Eastwood et Amy Adams sorti en novembre 2012 et qui sera encore joué jusqu’au 30 avril. Les prix d’entrée sont tout à fait abordables (2 et 5 euros) , mais la salle est peu remplie. Pour cette séance, nous étions seulement 5 cinéphiles à avoir fait le déplacement.

 La faute au manque de pub ? Peut-être. D’ailleurs, il est difficile de trouver le programme en allant sur le site de la ville de Saint Pierre, dont cette salle dépend.

Dommage, parce que l’endroit est agréable, l’accueil fort sympathique, les fauteuils sont confortables. 

 

P1220339.jpg

Cette salle se situe en amont de la mairie annexe. Elle a été aménagée dans les locaux d’une ancienne exploitation de « Gros Blancs » qui y moulaient le café. Devant la salle, un gros arbre centenaire, un gramoun de 87 ans raconte s’être assis dans son ombre autrefois. C’est un énorme « sangdragon » dont le tronc creux accuse déjà des signes de vieillesse. 

P1220336.jpg

 

Au pied de cet arbre existait un bassin avec des poissons aujourd’hui disparu.

Autrefois un sentier  menait au Moulin à Café, aujourd’hui c’est une route goudronnée qui y accède,  on voit encore les murs de la bâtisse où habitait l’ancien régisseur et quelques murs d’enceinte de cette propriété. Le quartier de Mahavel, ou « terre des vivres, » -qui était l’ancien nom de ce quartier-  était le plus grand centre de production de café de l’île. On en produisait près de 400 tonnes  en 1870.

 

 

Programmation des films :

Pour ceux que cela intéresse du 2 au 7 mai, on y projette « Télé Gaucho » un film sorti 

en décembre 2012

Adresse : Rue du moulin à Café, La Ravine des Cabris 

Tel : 0262498258

 

Pour voir les descriptifs des films un lien à consulter

http://www.culture-st-pierre.fr/cinema

Nous avons vu « Une nouvelle Chance » avec Clint Eastwood et Amy Adams sorti en novembre 2012 et qui sera encore joué jusqu’au 30 avril. Les prix d’entrée sont tout à fait abordables (2 et 5 euros) , mais la salle est peu remplie. Pour cette séance, nous étions seulement 5 cinéphiles à avoir fait le déplacement.

 La faute au manque de pub ? Peut-être. D’ailleurs, il est difficile de trouver le programme en allant sur le site de la ville de Saint Pierre, dont cette salle dépend.

Dommage, parce que l’endroit est agréable, l’accueil fort sympathique, les fauteuils sont confortables. 

 

P1220339.jpg

Cette salle se situe en amont de la mairie annexe. Elle a été aménagée dans les locaux d’une ancienne exploitation de « Gros Blancs » qui y moulaient le café. Devant la salle, un gros arbre centenaire, un gramoun de 87 ans raconte s’être assis dans son ombre autrefois. C’est un énorme « sangdragon » dont le tronc creux accuse déjà des signes de vieillesse. 

P1220336.jpg

 

Au pied de cet arbre existait un bassin avec des poissons aujourd’hui disparu.

Autrefois un sentier  menait au Moulin à Café, aujourd’hui c’est une route goudronnée qui y accède,  on voit encore les murs de la bâtisse où habitait l’ancien régisseur et quelques murs d’enceinte de cette propriété. Le quartier de Mahavel, ou « terre des vivres, » -qui était l’ancien nom de ce quartier-  était le plus grand centre de production de café de l’île. On en produisait près de 400 tonnes  en 1870.

 

 

Programmation des films :

Pour ceux que cela intéresse du 2 au 7 mai, on y projette « Télé Gaucho » un film sorti 

en décembre 2012

Adresse : Rue du moulin à Café, La Ravine des Cabris 

Tel : 0262498258

 

Pour voir les descriptifs des films un lien à consulter

http://www.culture-st-pierre.fr/cinema

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans manifestation
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 09:48

Devant la Rondavelle, un café-bar en bord de mer à Saint Leu, nous avons assisté hier soir à l’installation de deux snacks improvisés. Les vendeurs ont l’autorisation de la municipalité pour s’installer quelques heures ici, le temps d’écouler leurs caris…. L’un d’eux explique que cet accord peut à tout moment être remis en question.

 

Pour l’un de ces commerçants, quelques tréteaux, une bouteille de gaz, et le tour est joué.

              snack système D

 

Sur le parking du petit port, peu après 16 heures 30, nous avons rencontré Salim qui déchargeait son "stand sur roulettes" pour le pousser vers le même bar.


snack ambulant 2

 

Il nous confie qu’il a récupéré les roulettes du lit médicalisé d’un ami pour rendre son stand plus fonctionnel. Il est fier de nous faire l’article de cet ingénieux gagne-pain. 


                          snack ambulant 1

Ce vendredi soir, il y aurait sûrement beaucoup de monde ici : des groupes de musiciens se produisent régulièrement à cet emplacement en début de week-end. J’espère  que notre sympathique vendeur aura fait de bonnes affaires !

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans commerces
commenter cet article