Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 18:08

Voilà le programme de ces deux jours de festivités qui précèdent le départ du Grand Raid 2017. J'ai pu en obtenir le détail à l'Office du Tourisme...

 

Programme du Grand Raid 2017 : Saint Pierre organise le départ.
Programme du Grand Raid 2017 : Saint Pierre organise le départ.
Programme du Grand Raid 2017 : Saint Pierre organise le départ.
Programme du Grand Raid 2017 : Saint Pierre organise le départ.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans sport
commenter cet article
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 07:58

Il fleurit actuellement, cet arbre aux fleurs particulières en forme de "rince-bouteilles". D'ailleurs le "callistemon citrinus", on l'appelle aussi à la Réunion "Rince-bouteille". Parfois on lui donne le nom d'"arbre brosse bouteille" ou "arbre écouvillon", toujours pour la même raison.

Il est très décoratif et dans les jardins créoles, les inflorescences d'environ 4 à 7 cm de large, mettent une jolie touche rouge vif ! Le callistemon se complaît dans les climats chauds. On peut le bouturer u semer ses graines pour le multiplier.

Une pensée particulière aujourd'hui pour mon grand Robin qui fête son anniversaire. 9 ans déjà ! Pour lui ces belles grappes de fleurs.

  Callistemons en fleurs
  Callistemons en fleurs
  Callistemons en fleurs
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans végétation
commenter cet article
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 10:47

 

Comme la Poste de Petite Ile n’est pas ouverte avant 9h30, je me dis que vais partir à la découverte de chemins de balade.

Je descends la rue Mahé de Labourdonnais puis bifurque dans la rue Félix Hoarau. Je pourrais remonter par le chemin Calvaire, mais il fait chaud et l’endroit est escarpé et exposé au soleil. Je continue donc en photographiant les jolies cases qui n’ont pas encore cédé leur place à de grands bâtiments.

De là, on a des fenêtres sur l’Océan. De rares jardins potagers et des plantations de maïs ont encore droit de cité.

Bientôt je vois une pancarte « Atelier7 » qui ne doit plus être d’actualité et remonte cette impasse. Je croise un sportif souriant en pleine action qui doit préparer la Course de l’Ail de Petite Ile, il m ‘assure qu’on peut continuer et par là et arriver en  ville.

Le chemin de terre est agréable. Il est ombragé et de là on a des vues exceptionnelles sur le littoral, de Grand Anse à Saint Pierre en passant par Grand Bois, et sur le Piton Montvert. La forêt, à main droite est préservée.

A gauche, s’étendent des plantations de manioc et de canne à sucre. On s’active toujours dans les champs de canne. Un coupeur de cannes manie le sabre avec dextérité. Il prend le temps de me faire un signe de la main. Soudain, je ressens des picotements dans mes sandales et me souviens que les coupeurs mettaient des bottes pour ne pas être embêté par les fourmis…

Une dame de Petite Ile qui va rendre visite à sa sœur fait un bout de chemin avec moi. Elle apprécie aussi cette balade facile. Je continue seule jusqu’à la caserne des pompiers, en continuant cette fois de photographier les fleurs. Je n’aurais mis qu’une petite demi-heure pour faire ce circuit qui me ramène chez moi.

 

Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Petite Ile : balade matinale sur un sentier au pied du Piton Calvaire
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans promenade
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 15:29

Les tags anarchiques, expressions de révoltes et de mal-être font progressivement place à la Réunion à de véritables œuvres artistiques.

Les murs se parent de dessins éloquents qui embellissent la cité et sont agréables à regarder.

Ainsi à Terre Sainte, pour ne citer que ce quartier de Saint Pierre, qui était aussi le berceau de la ville, on apprécie de se garer le long de ces belles fresques que les auteurs ont voulu représentatives de cet endroit habité par les chats, les pêcheurs, des sportifs… endroit où la pression foncière met à mal la végétation.

On ressent ici un besoin de verdure, d’insectes… de retour à la nature, c’est un peu comme un courant « d’art nouveau » !

 

Murs colorés à Terre Sainte.
Murs colorés à Terre Sainte.
Murs colorés à Terre Sainte.
Murs colorés à Terre Sainte.
Murs colorés à Terre Sainte.
Murs colorés à Terre Sainte.
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Art
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 14:37

Si les coureurs du Grand Raid font les derniers préparatifs avant la course, pour les 60 choristes de Villancico, on met actuellement les bouchées doubles afin d’ être prêts pour la série de concerts prévus dans l’île. Les répétitions vont bon train et tous les pupitres se retrouvent avec des solistes et des instrumentistes pour répéter « le Requiem de Campra ».

Le Chœur, sous la direction de Jacques DETAN, interprétera trois extraits d’ARMIDE de Jean Baptiste LULLY suivi du REQUIEM de CAMPRA Il sera accompagné de cinq solistes venus de métropole et de 10 musiciens réunionnais !

Les concerts  commencent le mardi 24 octobre ! Période de vacances scolaires et gratuit pour les moins de 18 ans.

Familles mélomanes, profitez-en.

Prévente à 15 € au lieu de 18 € sur place.  

  Le mardi 24 à 19h30 Eglise de Terre Sainte

le mercredi 25 à 19 h à Saint Gilles les Bains

le vendredi 27 à 19h30 Eglise de l’Entre-Deux

Le samedi 28 à 19h Eglise de la Châtoire au Tampon

Le dimanche 29 Cathédrale Saint Denis à 17 heures

lien pour informations et réserver sur Monticket.re. https://www.monticket.re/spectacle/detail/3370

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Musique
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 13:43

Les arbres ont souvent des noms très  expressifs à la Réunion et on se pose la question de savoir à quoi correspond cette appellation.

Ce « cossignia pinnata » communément appelé « Bois de Judas » à la Réunion peut atteindre 10 à 15 mètres.

Son écorce jaunâtre – orangée est tachée comme celui du platane.

Ce tronc-ci a des cavités habitées par des fourmis qui ne  lui nuisent en rien.

Pourquoi « JUDAS » ?  C’est une allusion à la traîtrise. En effet, autrefois on réussissait à duper les acheteurs sur la nature de ce bois en leur faisant croire qu’ils achetaient « du bois de fer » très prisé dans les constructions et bien plus coûteux que le bois de Judas. Les nervures centrales des feuilles sont oranges comme les tiges.

La tisanière Jeannette Bègue en aurait fait usage contre le refroidissement ou l'"oppression" (athée)

Cf. Le Grand Livre des Tisaneurs et Plantes médicinales de la Réunion

 

 

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans végétation
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 13:13

Cet arbrisseau de 8 à 10 m de haut que nous avons découvert et appris à identifier à Piton Montvert est de la famille des Olacaceae.

Son nom scientifique est « fissilia psittacorum » Si on l’appelle « bois d’effort à la Réunion, à Maurice on lui donne le nom de « bois de perroquet ».

Ses feuilles ont un pétiole rouge orangé. Son fruit rougeâtre a la taille d’une olive.

Les feuilles préparées en tisanes soigneraient les maux liés à un « effort », comme le tour de reins. La tisaneuse Elio Vitry la conseille aussi en cas de douleurs au coccyx.

Les dessins sur sa feuille sont très particulières. Un bon moyen de reconnaître l’arbre.

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans végétation
commenter cet article
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 13:41

Pas facile de couper le chou du vacoa (pandanus). Avec un sabre, ça va nettement mieux ! Les Créoles qui ont des vacoas dans leur jardin et ont donc l'autorisation de les tailler ou de les couper, aiment cuisiner cette partie de l'arbre. Le coeur est tendre et fait penser au coeur de palmiste. 
Parfois on trouve du "chou vacoa" au marché ou aux endroits où sont passés les employés des espaces verts qui élaguent les arbres.

On le cuisine avec du boucané ou des crevettes, généralement en cari...

Couper le chou de vacoa
Couper le chou de vacoa
Couper le chou de vacoa
Repost 0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 12:24

Avec Maurice et Gérard, nous avions l'intention de faire la grande randonnée autour de l'Entre-Deux : le Coteau Sec, le Sentier de l'Endormi, le sentier Cheval, le sentier Rosélie, puis terminer par le Bassin Sassa et revenir au stade où était garée la voiture.

Nous avons mis un peu plus de trois heures (au pas de sénateur pour ne pas bousculer notre ami mosellan). La montée vers les citernes était éprouvante sous le soleil. les haltes-croquis étaient les bienvenues.

Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa

Mais celui de l'Endormi était fermé. Nous nous sommes donc contentés de randonner sur le chemin du Coteau Sec, de traverser le village - ce qui n'était pas inintéressant- et de reprendre celui du Bassin Sassa sur la route du Cimetière.


Force est de constater que le plan qu'on nous a remis à l'Office de Tourisme est peu précis et qu'il fat demander son chemin aux habitants toujours très disposés à vous rendre service.

Nous avons aussi remarqué que l'Entre Deux se métamorphosait à la vitesse grand V. On construit partout, les vieilles maisons (plus nombreuses ici qu'ailleurs) disparaissent malgré tout au profit de chalets confortables, de maisons en dur. On s'active actuellement pour aménager des trottoirs et refaire les enrobés.

Seul le Dimitile reste imperturbable. Il domine avec majesté les lieux.


Je reste toujours émerveillée par le fleurissement des cases et la sérénité que dégage cette localité.

Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa

Nous dévalons un chemin raide vers le bassin Sassa et suivons le cours du ruisseau dans un décor reposant :  végétation luxuriante, pépiements d'oiseaux blancs, gros galets, clapotis ...

 

Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Randonnée d’une matinée à Entre Deux : Coteau Sec et Bassin Sassa
Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans randonnée
commenter cet article
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 17:48

La balade dans ce milieu boisé protégé est très intéressante quand on a les explications de personnes qualifiées. 

Pendant une petite heure, à l’occasion de la Fête de la Nature,  ce 10 octobre, notre groupe a suivi un jeune guide sur un étroit sentier qui grimpait très raide. 

Tous les 20 mètres, les marcheurs s’arrêtaient pour écouter les commentaires sur le bois de gaulette, de grand natte, de petit natte, celui du bois dur, du bois de balai, du bois de lait, du bois de judas, du rat-prune, du change –écorce, du Joli Cœur, du « Zambaville », du bois d’effort,  du bois de patte-poule, du bois de cabri rouge, du bois d’olive gris, du bois d’osto, du tan georges… mais aussi sur les lianes dont la liane Mafate… 

L’animateur attirait notre attention sur la forme des feuilles, l’aspect des troncs, le caractère juvénile ou adulte des plantes, nous faisait observer les plantules, les fleurs… expliquait l’origine de certaines appellations imagées. 

De la crête, nous avions une vue plongeante sur le littoral, Petite Ile et Saint Pierre. 

 
 
 
 
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Randonnée au Piton Montvert.
Repost 0