Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 11:44

Toujours dans la rue de Paris, deux maisons très pittoresques, classées "monuments historiques", émerveillent le passant. Il s'agit de la maison Déramond Barre, et de la Maison du Général.

 

villa Deramond Barre zipLa Maison Déramond achevée en 1832 a vu naître le poète Léon Dierx en 1838 et l’Ancien Premier Ministre Raymond Barre en 1924. Le docteur Déramond né en 1906 est le grand-père de Raymond Barre. Cette demeure est située au 15 rue de Paris. Le Département y a installé son service « Architecture et Patrimoine ». La façade qui donne sur la rue Villa Deramond Barre 3 zi^pcontraste avec l’arrière de la maison, complètement couverte de bardeaux. Des travaux sont actuellement en cours dans le bâtiment abritant la salle de bain. La Drac vient d’ailleurs de projeter la restauration du mur de clôture, des grilles, des portails, du dallage et du guétali.

 


      La Maison du Général
, située 40 rue de Paris, a été construite dans les années 1840. Le Villa du Général zipterrain appartenant à Jules Bédier a accueilli cette construction commencée par Lucien Lebeau. Quatre familles de propriétaires se succéderont : M. Baret, Mme Champierre de Villeneuve, Jean Claude Barre, puis Gaston Caillé. En 1977 le Ministère de la Défense en fait l’acquisition. En 1999,elle est rachetée par la Région Réunion qui la restaure. Elle est classée « Monument Historique en 2005.C’est vers 1920 que les Champierre de Villeneuve ajoutent le balcon en fer forgé, style Art Déco.


Non loin de la Rue de Paris... 

villa Rontaunay       Le Palais Rontaunay, situé 5, rue Rontanay, a été construit de 1857 à 1865. Julien Gaultier de Rontaunay y avait installé son commerce. C’était un armateur fortuné, originaire de Maurice qui possédait 19 goëlettes et en affrétait une cinquantaine d’autres. Mais son commerce avec l’Inde et les Mascareignes a pris fin en raison de l’épidémie de variole. Le négociant meurt en 1863 et  lègue sa demeure  à ses héritiers naturels qui le vendent. Jusqu’en 1979, elle était occupée par le Conseil Général, elle est toujours propriété du département et abrite encore quelques services. Classée Monument Historique en 1997, c’est une grande bâtisse en bois sous tôle.

 

















Partager cet article

Repost0

commentaires