Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:34

J’ai lu récemment sur un forum, un commentaire qui m’a fait sourire. Une touriste se plaignait d’avoir rencontré dans sa chambre d’hôte, un « hôte » qu’elle qualifiait de dégoûtant et cette présence a valu de sa part un jugement négatif sur l’hébergement. Il s’agissait d’un gros cafard, une espèce de hanneton qui court très vire sur ses fines pattes.

A la Réunion,, il est très courant de rencontrer ces insectes dans les salles de bain, les toilettes et même dans la cuisine. Il est même un qui s’est réfugié dans mon verseur d’eau de fer à repasser. Ce cafard est une bonne ménagère, tout comme la blatte (voir photo ci-dessous)

blatte2.

Il fait bien partie de la faune locale, pourquoi s’en insurger ?

Si vous n’aimez pas la présence de cette bestiole,  procurez vous un prédateur, comme le chat. Papouille, le chat de Robin en fait souvent son affaire et ce menu riche en protéines et croustillant lui plaît énormément. On peut aussi se procurer de la colle à rats qu’on badigeonne sur un carton et le cloporte s’y colle et meurt d’une façon atroce et l’inventeur de ce procédé risque les foudres de la fondation Brigitte Bardot. On peut aussi cohabiter avec  ces insectes, Un petit coup de balai peut les inviter à sortir. Cette bébête  n’a rien d’un monstre (à La Réunion , le mot « bébête » désigne le monstre.) Elle n’attaque pas, mais s’enfuit à votre approche.  Elle est parfaitement inoffensive et ceux qui l’hébergent ne sont pas des gens sales, n’en déplaise à cette dame qui s’est plaint sur le forum.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans faune
commenter cet article

commentaires