Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 20:01

Il est un endroit sur l’île où je disais que je ne mettrais jamais les pieds, vu son manque de rapport avec la faune insulaire. Mais depuis notre séjour à Madagascar et notre première approche de crocodiles en chair et en os, nous avons voulu montrer ces reptiles à notre petit fils.

crocparc entrée

crocparc tarifsFinalement, nous n’avons pas été déçus. Nous sommes arrivés dans la forêt d’Etang Salé, au Crocparc,  vers 10 h, à l’ouverture du guichet. Si les enfants de moins de 3 ans ne payent rien, les adultes payent 8 euros. Pour un dimanche, ces 5 hectares n’étaient pas très fréquentés. Nous avons flâné pour commencer devant les bassins, dans lesquels émergeaient quelques têtes paresseuses.

Une vingtaine d’énormes crocodiles se prélassaient sur le bord : on aurait cru qu’ils étaient pétrifiés. Ils avaient l’air bien nourris, gavés même ! Et quand l’un d’entre eux se décidait à quitter la terre ferme pour piquer une tête, c’était un spectacle !

 

crocparc croco crocparc croco 3

Nous avons ainsi regardé ces grosses bêtes depuis un grillage dont les mailles étaient fines àcrocparc croco 0 hauteur d’enfant. Partout des panneaux mettent en garde le visiteur tenté de faire passer sa menotte derrière cette protection !  Certains crocodiles lézardent tout près de ces grilles et leur réaction peut être inattendue. Leur repas n’est servi qu’à 16 heures, l’attente peut être écourtée… Décidément les propriétaires ont de l’humour : « Baignade à vos risques et périls » annonce une pancarte !

 

 

 

 

crocparc panneau 1 crocparc panneau 2

Ce qui plaît aussi aux enfants, ce sont ces volatiles qui se promènent en toute liberté : une poule et ses poussins, une pintade, un coq… Dans d’autres espaces on peut voir des canards, des petits cochons noirs, des poneys, des perruches, des lapins blancs…

crocparc cheval crocparc jeux d'eau

 On a troqué ses vêtements contre un maillot de bain et nous avons laissé notre ti Robin jouer pendant un bon moment dans un espace aquatique : il traversait des murs d’eau, courait sous les parapluies et palmiers dégoulinant d’une eau rafraîchissante, bienfaisante sous cette chaleur.

Une fois séché, il a profité des balançoires, toboggans et cabanes du terrain de jeux avec d’autres enfants.

Avec curiosité il a regardé une petite qui pêchait des canards en plastique. De nombreuses attractions sont payantes, et les gourmandises ont un prix elles aussi, ce qui dissuade peut-être les gens de venir ici : 3 euros par ci pour le stand de pêche, 2 euros par là pour une crêpe au sucre, 2,50 pour une barbe à papa ou une bière… Et si l’enfant a 3 ans, son billet d’entrée est de 6 euros… Ce coût est  certainement justifié quand on voit la quantité de reptiles qu’il faut nourrir (il paraît qu’il y en a 160 !), les personnels à rémunérer pour l'accueil, l'entretien, la restauration et les jeux.

 

crocparc bassin  crocparc croco 2

Après deux heures passées dans ce décor agréable, nous sommes repartis, non sans jeter un dernier œil sur les crocodiles qui commençaient à " se réveiller". Eh oui les crocodiles, n'ont pas pris le pli des Réunionnais, qui ont coutume de se lever "grand matin" (très tôt)!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans musée
commenter cet article

commentaires