Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:34

 de Maurice et de Rodrigues, voilà la concrétisation d’un travail de longue haleine, entrepris par notre ami  Edmond Grangaud. Edité en novembre 2010, l’ouvrage apparaît encore timidement sur les rayons de l’île. Edité par Biotope, dans la collection Parthénope, ce « Guide des Fougères et plantes alliées des Mascaraignes » est une encyclopédie de la fougère.

 Edmond, passionné de botanique, professeur ès Sciences de la Vie de la Terre est un homme de terrain : appareil photo en bandoulière, calepin et crayon en main, il a sillonné les sentiers de la Réunion, de Rodrigues et de Maurice pour collecter des informations sur les fougères, pour les observer, les photographier, mais aussi pour en prélever et les envoyer au Museum d’Histoire Naturelle avec lequel il travaille en étroite collaboration.

Edmond Grangaud 2Ce livre scientifique, premier ouvrage grand public sur ce sujet est organisé en trois parties. Dans la première, il explique le pourquoi de cette quête, donne la définition de la fougère, met l’accent sur la nécessité de conserver sa biodiversité... La deuxième partie (qui compte une cinquantaine de pages) est consacrée aux méthodes et clés de détermination des genres.

 Et la dernière partie, riche de 300 pages décrit les espèces. Pour réaliser les fiches des fougères, Edmond Grandgaud a adopté un plan en 4 parties : 1) Premier coup d’œil, 2) Que faut-il percevoir ?  3) Confusions possibles, 4) Répartition écologique et géographique : plusieurs photos, de très bonne qualité, accompagnent chaque fiche.

La trentaine de pages en annexe est également très intéressante : on y trouve par exemple le cycle de reproduction des fougères, la liste des noms vernaculaires, la liste de genres et espèces…

Un superbe travail, et l’auteur n’en reste pas là. Il m’a confié cette semaine qu’il comptait bientôt refaire une balade à Cilaos, pour continuer son observation des fougères. Son amour de la Nature, il le partage avec son épouse Marie – Françoise, qui l’accompagne dans toutes ses pérégrinations -  et ses trois enfants. Et il prend toujours plaisir à transmettre ses connaissances, notamment lors de sorties botaniques avec l’UPTS, qu’il anime bénévolement ! Bravo Edmond, continue comme ça !

Partager cet article

Repost0

commentaires