Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:14

 A Lokaro, les femmes perpétuent une tradition ancestrale : le tressage des joncs. Elles vont couper le jonc, le font sécher, puis le préparent.

Pour ce faire, elles saisissent le bouquet de tiges sèches et le frappent sur le sol avec force. C’est une première étape pour aplatir le jonc. Puis elles entourent ce paquet de tiges d’une ficelle qu’elles serrent bien. Et là, elles déposent la gerbe ficelée à terre et à l’aide d’un pilon en bois, elles frappent ce rouleau : les joncs sont bel et bien aplatis, ça ne fait plus aucun doute !

joncs 2 joncs 3

joncs

 Dans leurs cases, sur leurs nattes, elles s’asseyent,  quand il leur reste un moment de liberté (d’autres tâches les occupent le reste de la journée, préparation des repas, enfants, piochage des champs de manioc…). Et là, elles se mettent à tisser à un rythme incroyable, avec une dextérité remarquable.

joncs tressage joncs objets 2 bis (2)

                             Edwige                                                Raled

Leurs réalisations sont très variées : nattes, pochettes, corbeilles, étuis, chapeau, porte-document,boîtes gigogne… et même de petits cartables, depuis peu (depuis que l'école existe!)

joncs objets 1                  joncs objets 3

                        Razouazaf, spécialiste des porte-documents, cartables...

joncs objets 4 joncs objets 5

La technique est celle qu’on utilise aussi pour le vacoa (tressage à plat, brins du manqué, du mandif …) mais les feuilles du vacoa local sont très épaisses et trop dures à travailler.

Des créations biodégradables très solides : nul besoin de seau en plastique  à Lokaro ! pour preuves :   le panier en joncs où Flavine jetait ses crabes, le panier à langoustes de Richard, ou  le chapeau où Reijak collectait les kapoks de riz…

jonc panier langoustes jonc chapeau

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans voyages Ocean Indien
commenter cet article

commentaires