Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 14:55

Dans le cadre du "récit autobiographique", j'ai envoyé mes élèves de 3e interroger leurs gramouns sur la vie lontan*. C'est un de ces témoignages, celui du grand-père de Thomas Fontaine, - avec l'aimable autorisation de l'auteur -  que je vous propose de découvrir ci-dessous.

Un jour de rentrée en 1945 au Tampon

          J’ai interrogé mon grand-père qui a 70 ans et vit au Tampon. Il s’appelle Jean – Baptiste.

 


«  A six ans, je suis allé à l’école pour la première fois. La veille, ma mère m’avait acheté une paire de savates* neuves, un short et une chemise, parce qu’à cette époque on n’avait pas de chaussures. On vivait très modestement, sans eau courante, ni électricité.

Le jour de la rentrée, ma mère m’a réveillé à six heures du matin pour que je fasse la corvée d’eau : il fallait aller chercher l’eau à 200 mètres de la maison, au robinet public. Ensuite j’ai pris mon petit déjeuner qui était constitué de lait et de patate douce bouillie. Puis je me suis préparé : on faisait la toilette, le nettoyage du nez, qui était noir à cause de la fumée que dégageait la lampe à pétrole.

Mon école se situait à 3 kilomètres de la maison. On devait y être pour 8 heures, on nous mettait en rang par deux, et après l’appel, on entrait en cours. A la récréation, on jouait aux billes et les filles à la marelle. A midi ,on mangeait à la cantine. Les cours reprenaient à 2 heures et finissaient à 4 heures. Rentrés à la maison, on faisait nos devoirs et il fallait chercher du bois pour alimenter le feu du dîner. »

                                                                                        FONTAINE Thomas 3e10
lontan * d'autrefois
savates *chaussures plates à deux lanières (tongues)

 



Partager cet article

Repost0

commentaires