Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 14:10

Au marché de Port Mathurin   (28-01-2012)

Tous les guides en parlent pour vanter son originalité, ses Rodriguaises qui descendent des collines à pied avec les marchandises. Ce temps-là semble bien révolu, nombreux sont les 4X4 qui les amènent. Mais c'est toujours le samedi que se tient le Grand Marché de l'île.

Il faut aussi revoir l’emplacement de ce marché sur les guides touristiques: en décembre le marché s’est déplacé et se trouve désormais à côté de la Gare Routière. C’est un bâtiment en dur avec des stands en béton pour les légumes et les fruits.

P1140673.JPG P1140676.JPG 

La viande et le poisson se vendent dans des boutiques aux normes accolées les unes aux autres à main droite de la grande halle.

P1150004.JPG 

Devant cette dernière, des stands d’artisanat local sont montés le temps de cette manifestation qui commence vers 6 heures et se termine vers midi. Il faut s’y rendre grand matin pour profiter de l’animation.

P1140684.JPG P1140681.JPG

 Nous sommes donc partis à pied à Port Mathurin (15min de notre gîte).

Nous avons assisté à l’arrivée d’un Rodriguais qui déballait une dizaine de paniers en vacoa à 50 roupies l’unité, une vendeuse a vite fait de tout acheter pour revendre le panier 3 fois plus cher (environ 150 roupies c’est à dire 4,6 euros). P1140674.JPG P1140683.JPG

Alors que nous craignions de ne pas voir beaucoup de légumes en raison du passage du cyclone Funzo, nous n’avons pas été déçus, mais il est vrai que les salades étaient absentes.

Là on vendait des patols,  des petites bringelles vert-mauve, des choux, des citrouilles, du chou de chine, des carottes.  Intriguée par un légume vert qui ressemblait à une grosse tomate ronde, j’ai demandé son nom et on m’a répondu « endive ». On vendait là aussi quelques régimes de bananes.

 P1140678-copie-1.JPG

P1140675.JPG

Nous sommes retournés en bus au gîte pour prendre le petit déj. Notre car a fait un circuit dans les collines avant de nous déposer à Terre Rouge (13 roupies le trajet)

 

Puis nous sommes redescendus à l’arrêt où un 4XA s’est arrêté et a proposé de nous emmener à Port Mathurin. Quels gens sympathiques, ces Rodriguais ! Le jeune conducteur nous a déposé près du marché.

 Vers 9 heures, des musiciens s’étaient installés sur la place et des personnes dansaient des « kotis », (scottichs) jouées par Lorenza, Marlin - sans Joseph Hortense-, un groupe qui était déjà venu animer une formation de danses rodriguaises à la Réunion. Plusieurs groupes se succédaient.

P1140712

Une jeune Rodriguaise nous proposait d’acheter des « ourites séchées » (pieuvres séchées) mais nous allions partir en excursion pour la journée et n’avions pas l’intention de cuisiner sur l’île, nous avons donc décliné son offre.

P1140680.JPG

Mais nous avons acheté des chapeaux en vacoa pour ne pas être incommodés par le soleil pendant notre randonnée.

P1140716.JPG (à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Rodrigues
commenter cet article

commentaires