Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 11:24
Non loin de l’aéroport, il est une réserve de tortues où vivent actuellement plus de 1100 spécimens. C’est la Réserve François Leguat, un endroit auquel on peut accéder 7 jours sur 7, de 9 heures à 17 heures.  Un conseil : ne pas rater la visite guidée de 10 h 30 (il fait déjà très chaud, mais moins chaud qu’aux visites de 12H30 et 14 h30)
Réserve Francois Leguat (1) Réserve Francois Leguat (2)
On y rencontre les tortues géantes d’Aldabra (dipsochelys elephantina) et les tortues étoilées (astrochelys radiata). 550 d'entre elles ont été introduites entre 2006 et 2007. Elles se sont bien multipliées depuis. On peut même les parrainer. (voir le site www.tortoisescavereserve-rodrigues.com=
Dans ce parc où ont été également  sauvegardées des milliers d’espèces végétales endémiques, l’attraction la plus intéressante est la tortue. Un guide nous emmène d’abord devant la nurserie où grandissent des centaines de petites tortues. Mais nous ne pourrons les approcher, nous les observerons depuis une baie vitrée.
P1150117.JPG
Puis, nous traversons une étendue peu ombragée avant de descendre dans un enclos, règne de ces animaux protégés depuis la Convention de Washington.
Réserve Francois Leguat (5)
Derrière des grilles, nous apercevons, accrochées à des arbres quelques roussettes de Rodrigues, pteropus rodericensis (des chauves-souris frugivores), mais nous ne nous y attardons pas.
Réserve Francois Leguat (3)
Dans le périmètre qui suit, nous sommes en présence de tortues immenses qui ont toutes choisi de fuir la chaleur en s’abritant sous un arbre géant près d’une cabane.   P1150154.jpg
Réserve Francois Leguat (4) 
L’accompagnateur, qui semble bien connaître le comportement de ses protégées, nous conseille de les caresser sous le cou, mais en se plaçant sur le côté (pour éviter de les effrayer). Incroyable ! Elles redressent leur tête, en redemandent.
Elles savent même donner la « papatte »
Réserve Francois Leguat (4a) P1150136.JPG
Les gestes brusques sont à éviter. On peut leur chuchoter à l’oreille, elles apprécient.
Là, une tortue se retrouve sur le dos, victime d’une bousculade. Notre guide la retourne aussitôt en nous expliquant que cette position peut entraîner la mort de l’animal, dont les poumons sont ainsi mis à mal.
Les enfants ont le droit de s’asseoir sur leur dos, à condition de ne pas être trop lourds.
Lors de notre promenade, il arrive que nous confondions ces reptiles avec les cailloux. J’ai même trébuché sur l’une d’elle qui s’était campée derrière moi pendant que nous écoutions les commentaires de l’expert sur la façon de reconnaître le mâle de la femelle. Un critère : la queue du mâle est plus grande que celle de la femelle.
La tortue d'Aldabra peut peser jusqu'à 250 kg et vivre plus de 100 ans
Réserve Francois Leguat (5a)
Des casques pour faire cette promenade, ça vous intrigue ? Peut-être pour nous protéger des chutes malencontreuses…
 Vous l’apprendrez dans le prochain article (à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Rodrigues
commenter cet article

commentaires