Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 09:02

Ce ne sont pas les couleurs d’un drapeau, mais celles des partis qui se disputent les sièges. En période pré-électorale, des guirlandes de fanions aux trois couleurs flottent au-dessus des routes, devant les cahutes montées pour l’occasion, devant les cases des partisans.

 29 janvier 2012 : ce dimanche-là, nos projets sont contrariés. A la gare routière de Port Mathurin, on nous conseille de ne pas prendre certains cars, d’ailleurs la plupart sont réservés par les partis politiques  pour acheminer les partisans vers les lieux de rassemblement éparpillés sur toute l’île.

P1070135.JPG P1140603

Comme nous ne souhaitons pas passer la journée à la Baie des Anglais, nous prenons le car en partance pour Mourouk,  encore accessible. Le bus est bien rempli. A la croisée de St Gabriel, nous assistons au retour des paroissiens endimanchés : les jeunes filles ont des pochettes satinées et brillantes, les dames ont des ombrelles satinées, les hommes ont coiffé leur chapeau de feutre et mis la chemise et le pantalon en tergal.

Drapeau Vert sur la plage de Mourouk

      Nous descendons à Mourouk. Et là, se tient un rassemblement : celui des Verts (le M.R. un parti qui est au pouvoir depuis 5 ans et qui compte bien remporter les élections.) Tous ont des t-shirts verts, des casquettes vertes. Un podium a été installé près de la plage, on pique-nique sur l’herbe (même les chaises sont vertes), on vend des grillades, des boissons.

 P1140953 P1140955

Le drapeau vert flotte aussi… Cette manifestation populaire mobilise toute la population, même les anciens et les jeunes.

 P1140962

Une mère de famille assise dans l’herbe nous explique qu’il existe 3 partis en lice : les Verts (M.R) les blancs (OPR) et les rouges (qui ont fait scission avec les verts). L’OPR qui était au pouvoir avant le M.R (Vert) aimerait le reconquérir.  On attend le défilé de 14 heures et la venue des politiques.

 

Plusieurs Rodriguais, mécontents de la situation actuelle, nous diront que les Blancs ont de fortes chances de revenir. Les blancs ont comme emblème 3 bougies. Pourquoi ? Peut être parce que son leader s’appelle « Clair » ou parce que c’est un curé défroqué.

C’est le folklore : on se déplace en foule pour rejoindre les différents points de rassemblement avec fanions, vêtements et véhicules aux couleurs du parti (à moto, en scooter, en bus, en 4X4.) Les klaxons et cris troublent la quiétude dominicale, mais personne ne s’en plaint vraiment.

 P1140930 P1140931

Les policiers sont présents partout pour éviter les affrontements. Les locaux se déplacent pour mettre de l’animation sur les podium : un monsieur s’y déplace avec son accordéon, une jeune fille vient se trémousser au rythme du séga. Un  candidat prend la parole pour annoncer que le parti est soucieux de « l’environnement. » Cocasse ! suffit de baisser les yeux pour constater qu’aucun parti ne réussit à discipliner ses ouailles en matière de propreté…

      Certains diront qu’il fait bon être parmi les représentants du peuple rodriguais avec tous les avantages qu’on leur donne : voitures de fonction, une quarantaine de voyages par an… ( à vérifier) etc…

Quand nous retournerons sur nos pas après avoir mangé à l’hôtel Mourouk et nous être baignés non loin de là, nous attendrons notre car pour Port Mathurin. Un homme complètement imbibé dort aux pieds de son épouse dans un arrêt de bus.  La foule se presse déjà. Aurons –nous de la place ? Nous parviendrons à nous installer mais le bus de 15 heures est bondé. Le chauffeur doit collecter l’argent à la sortie des passagers.

Question alcool, il paraît que la vente en sera interdite déjà la veille des élections ( le jeudi) parce que l’abus de boisson trouble la paix publique.

 

Epilogue

      Le 7 février : le peuple rodriguais qui a voté (81 % de votants étaient aux urnes) a finalement choisi le changement. Les Blancs – qui aimeraient s’affranchir de la domination mauricienne - l’ont emporté.

P1150289

(Plusieurs fois, au cours de nos déplacements, nous avons entendu que Rodriques était « la Cendrillon de Maurice ») Mais l’île peut-elle réellement  devenir « autonome » ?

 

Les résultats des élections :

http://www.defimedia.info/defi-quotidien/dq-actualites/item/5853-des-répercussions-attendues-à-maurice-–-un-vent-de-changement-balaie-rodrigues.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Rodrigues
commenter cet article

commentaires