Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:31

 Itinéraire : Sentier de la Chapelle- Camp Marron- Point de vue – sentier Bayonne
Dénivelé positif environ 1100 m, dénivelé négatif 1670 m

Départ du Portail. Durée : Plus de 8 heures-

17 marcheurs des Jolis Pas, dont François, se sont levés aux aurores ce dimanche 3 octobre, pour ne pas rater le bus qui les emmenait  vers 6 heures à l’Entre-Deux pour une course mémorable en Dimitile 1montagne ! Le soleil était au rendez-vous, les sommets  étaient dégagés toute la journée ( chose rare !) Se lancer à l’assaut du Dimitile n’est pas une mince affaire, il faut être bien entraîné, bien équipé et ne pas surestimer ses forces. D’ailleurs, tous les participants étaient prévenus ! Le dénivelé est très important… Dès 7h30, après un petit déjeuner rapporté par Jean -Jacques,  et partagé au kiosque de la Ravine des Citrons, ils ont pris la direction du  Portail, en bus, puis de là ils ont entamé une marche sportive vers les sommets. Terrain sec !

Dimitile 2Heureusement ! Ce genre de randonnée est à éviter en cas de pluie, car elle devient périlleuse même pour les bons marcheurs. Le sentier escarpé qui rejoint le Camp Marron croise de temps à autre la route forestière où circulent des véhicules Tout Terrain (4X4 et quads) On peut emprunter cette piste inégale avec un engin motorisé.

Dimitile 3 

Dimitile 4X4

Arrêt à la Chapelle. De là, la vue est fantastique sur la Plaine des Cafres et le rempart   longeant le Bras de La Plaine.. On aperçoit à main gauche le belvédère de Bois-Court, et devant, au loin la tour des Azalées du Tampon, plus loin le Piton Mont-Vert.

D’une piste dirigée plein Sud, s’envolent des parapentistes. Aujourd’hui  pas de vent favorable.

Dimitile 4 

Après un arrêt au Camp Marron, qu’on ne visite pas aujourd’hui, une courte pause pour boire un rafraîchissement.

Dimitile 5 Dimitile dod

                                                                     "A ta santé, André !"

C'est l'occasion de faire connaissance avec « les toilettes sèches ».

Nos randonneurs s’extasient devant un vélo en  carbone d’une valeur de 5000 euros qui est monté ici au Camp Marron avec son propriétaire. Faut le faire ! Un tel dénivelé, tout ça à la force du mollet, c’est une prouesse.

Dimitile 6 dimitile vélo

Puis c’est reparti. La petite troupe arrive au Point de Vue (1834 mètres) Grandiose ! Avec netteté, on distingue la route qui serpente dans le cirque de Cilaos, le Bonnet de Prêtre, les villages de Palmiste Rouge, Cilaos, Ilet à Cordes… Au fond se profilent le Grand Bénard, le Taïbit, les Trois Salazes, un paysage de rêve qui  deviendra mon fond d’écran."On croirait que la photo est prise d'avion"

Dimitile 8

                          Vue sur Palmiste Rouge, au fond à gauche le Grand Bénard, au fond Cilaos...

Sur le trajet des bouquets d'arums. Les marcheurs téméraires rejoignent le Bayonne, sentier étroit, bordé de branles verts couverts de barbe de St Antoine.

Dimitile arums  Dimitile branles

                            bouquets d'arums                                        sentier bordé de branles verts

Il faudra compter de 6 heures à 6 h 30 depuis le point de vue pour rejoindre l'Entre-Deux. Cette fois-ci, le rempart longe le Bras de Cilaos. A pic vertigineux ! On ne fait pas que descendre, on remonte,on redescend constamment pour faire ce dénivelé technique qui n'est pas conseillé à ceux qui seraient sujets au vertige. Les bâtons de marche sont en continuel mouvement.Dimitile 9

                                                               Vue en plongée vers l'Entre-Deux et l'Océan

Dimitile pique nique

  Assis en ligne dans cette sente, les 17 marcheurs s'accordent une demi-heure pour pique-niquer et reprendre des forces. Il leur faut être à 17h  à Entre – Deux, où les attend le bus.  Plus le temps de prendre des photos...De l’avis de Bernard, prof d’EPS, et de François, la rando c’était 80% de plaisir et 20% de souffrance liée à l’épuisement en fin de parcours. Pour Ti Yab et d’autres vétérans, c’était une rando classique... Un coup de Chapeau à Yvan, 73 ans, qui est toujours dans la course ! Comme la secrétaire, Hélène, tous les participants pensent qu'effectivement "Le Bayonne mérité sa réputation : c'est l'un des sentiers les plus beaux et les plus techniques de l'île !" et Aude d'ajouter :"Le Dimitile, je le respecte." 

Fourbus, les Jolis Pas, étaient de retour à l’heure prévue au pied du Bayonne au lieu-dit Grand Fond. Il est rare que le Dimitile soit dégagé comme il l’était ce 3 octobre ! Les photos sont éloquentes.

Partager cet article

Repost0

commentaires