Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 19:23

 Vous avez bien compris que c’était une plaisanterie ! Jamais on n’aurait laissé  le beau-frère griller sous le soleil, d’autant plus qu’il fait plus chaud à proximité du Dolomieu depuis la coulée de lundi soir !


En fait, nous étions montés  au Pas de Bellecombe pour montrer le Piton à Caroline et nous sommes tombés sur un agent de l’ONF charmant, M. Techer, qui remplaçait le panneau « éruption imminente"   par celui qui signalait l'« éruption en cours » 


P1110520 enclos 2  P1110533 enclos 3
M.Techer, de l'Office National des Forêts, devant le panneau qu'il vient d'installer

J'en avais profité pour faire cette photo plaisante de Germain tenant le panneau qu’on venait de remplacer.

Nous avions bien remarqué, depuis le point de vue, qu’une coulée argentée dévalait la pente du volcan, et notre homme nous a confirmé que le volcan avait craché, la veille !

Il nous a aussi confié que la porte avait bel et bien déjà été cisaillée par des gens mal intentionnés, désireux de braver l’interdiction,  et qu’il leur avait fallu la réparer.

 

Nous avons appris par la même occasion que cette équipe de l’ONF (4 agents) avait accès au volcan grâce à une carte délivrée par la préfecture.
Ce mardi 15 décembre, l'équipe en dépit de la coulée devait monter au Piton faire un balisage autour du cratère. Pour la Fête de la Liberté ( abolition de l'esclavage) il était prévu d'ouvrir la porte de l'enclos le 20 décembre pour permettre à la population de monter au piton, d'où les travaux de balisage projetés. Les hommes montent avec leur matériel (peinture, pinceaux...) pour les panneaux. Soit ils les emportent à pied, soit l'hélicoptère les leur dépose. Peut-être que les coulées récentes compromettront cette ouverture exceptionnelle de l'enclos.

P1110532 enclos
mardi 15.12.2009 
La porte de l'enclos  ouverte seulement pour les techniciens de l'ONF, responsables du balisage et de la sécurité. Au fond le Piton de la Fournaise.

Partager cet article

Repost0

commentaires