Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 18:15

 Il a suffi d’un voyage en Inde et d’une lecture attentive de tous les menus des restaurants visités pour avoir la réponse.

Quand on commande du Fish curry, chicken curry, mutton curry, on prononce évidemment « carri » recette carriRien à voir avec l’épice ainsi nommée. Cette écriture anglaise « curry » est en fait la transcription du  mot hindi (ou tamoul) « kari ». En langue hindi « kari » signifie tou simplment « viande en sauce ». On peut manger du carri au poisson, au poulet, au mouton, à la langouste, aux légumes, aux pousses de bambou… et même aux œufs. Dans le beurre clarifié (ou ghee) ou dans l’huile, on rajoute bien sûr des épices.

Alors, partant  de cette explication et sachant que dès le début du XIXe des milliers d’engagés indiens ont traversé les mers pour venir s’installer et travailler à la Réunion, au lendemain de l'abolition de l'esclavage, on peut en déduire que le mot « carri » s’est propagé dans toutes  les cuisines  de l’île, et qu’il a conservé le sens de « viande en sauce ». Et voilà, le tour est joué ! 

P1010012Carri, ou cari, ou carry, ou curry, kari  : cinq orthographes pour désigner le même plat !

Vous avez le choix des écritures et des plats, mais si vous ne souhaitez pas avoir la gorge en feu, un conseil,  demandez à vos interlocuteurs indiens : « Please not spicy ! » et à vos interlocuteurs réunionnais « Pas pimenté svp ! »

 Différence notable avec la Réunion : en Inde les carris sont moins chers. A votre avis ?

Réponse : un carry poisson à Kumily à l'Albadi Restaurant vaut 72 roupies soit un 1,20 euro. A Munnar, au SN Restaurant, ce même carry poisson vaut 40 roupies (moins d'un euro) Et à la Réunion ? Difficile de s'aligner...

recette carry 3

Partager cet article

Repost0

commentaires