Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 12:01

 

Oté ! On n’y avait pas pensé… Alors voilà  : un cyclone peut être  « le bienvenu » comme nous l’explique ci-dessous, Gérard, planteur sur l’île et lecteur assidu du blog :


« Encore une fois le planteur parlera. Un cyclone, c'est à la fois la destruction et son contraire ! S'il passe sur l'Ile, ce sont toutes les récoltes qui souffrent (pas simplement le sempiternel kilo de tomates) ainsi que les infrastructures (comme les serres, porcheries, poulaillers industriels ou artisanaux, chemins d'exploitation ravinés et détruits...). Quant aux aides après cyclones, elles n'existent quasiment plus et arrivent 2 ou 3 ans après.

En revanche, si le cyclone passe à bonne distance, les réserves en eau sont renouvelées pour longtemps (on se souvient en 79, le cyclone Hyacinthe avait pourvu l'Ile pour près de 4 années ! ). En outre les pluies sont chargées en éléments et forment  un pseudo-engrais. Les orages chargés en particules  électrostatiques ont un effet stimulant sur beaucoup de plants, notamment la canne à sucre, juste à cette période de sa croissance. Les anciens disent que  les éclairs font "péter" la canne » 

intempéries
Les bonnes pluies, dont parle notre personne-ressource



Sommes en pré-alerte cyclonique à la Réunion ce jour, vendredi  19 février, 17 heures.

Gélane trajectoire
 

Partager cet article

Published by Jacqueline Dallem - dans temps
commenter cet article

commentaires

Apprenti Webmaster Junior 19/02/2010


Un phénomène climatique comparable est la mousson en Asie, porteur de renouvellement hydrique et simultanément de destruction. La nature est capricieuse et toujours souveraine...