Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 15:00

Partis de Trois Roches vers 12 h, nous arrivons de bonne heure au gîte de  Mme Giroday, à la sortie de Marla avant la montée du Taïbit. Ce sont ces cases en tôle grises qu’on voit depuis le sentier.

P1130849

 

La fille de la propriétaire vient juste de remonter vers la maison d’habitation après avoir installé un couple dans un des dortoirs. Nous la hélons pour qu’elle revienne. Pendant ce temps, nous nous installons sur la varangue commune à trois dortoirs.

 

 

On nous donnera un dortoir pour nous 3. Comme il n’y a pas affluence, contrairement à ce qui se passe le week-end ou les vacances, les logeurs le plus souvent n’entassent pas les randonneurs et chaque groupe a droit à un dortoir séparé. On apprécie. Nous suspendons nos chaussettes et habits trempés sur le fil de la varangue et préparons nos couchages. Nous avons rapporté des « sacs à viande » ces sacs de couchages  fins très pratiques et hygiéniques. La chambre que nous occupons à trois compte  6 couchages sur un châlit et deux couchages en lits superposés. Les matelas ne sont pas très fermes mais fatigués, nous ne nous en soucions pas. Les couettes sont bien chaudes.

 

P1140058

 

P1140059

 

Ici, pas de sanitaire par dortoir, mais des sanitaires communs (2 WC et deux douches). En période d’affluence ça doit être un peu juste. Le bâtiment est vieillot, et sous les serrures des trous ont été découpés. Trois lavabos dont deux surmontés de miroirs occupent le couloir de cet espace.

En attendant le souper, nous faisons un petit tour dans Marla et nous asseyons à la terrasse chez Jimmy, où je bois un bon chocolat chaud. De retour au gîte, nous nous allongeons un peu sur les lits sous les couettes. La température fraîchit assez vite le soir dans les cirques à cette époque de l'année, nous ne regretterons pas d'avoir emporté une polaire et un pantalon.

Vers 19 heures nous nous armerons de nos lampes-torches parce qu’il faut gravir un chemin dans la montagne pour rejoindre le réfectoire et la cuisine situés à 5 minutes de là. Nous serons 9 randonneurs à partager le repas : une salade verte en entrée,  un rougail saucisses avec riz et grains du Cap comme plat de résistance, un gâteau au dessert. 

 

Mme Giroday

Mme Giroday dans sa cuisine lontan

photo de Damien Allex, randonneur rencontré au gîte


Nous bavardons un long moment avec deux jeunes raiders dont l’un prépare le Grand Raid de la fin octobre, avec un couple de jeunes Allemands qui terminent leur semaine de traversée de Mafate , un couple de personnes plus âgées qui revient chaque année à la Réunion pour randonner quelques semaines.

Pour la nuit en gîte, il est conseillé de se munir de « boules quies» pour ne pas subir le bruit des ronflements, souvent amplifiés dans les lieux très calmes.

Le lendemain matin, vers 7 heures, nous remontons dans la salle commune pour partager le petit déjeuner. Cette fois-ci nous avons droit à du pain frais et sur les 4 confitures proposées, deux sont des "confitures péi". Nous ne nous privons pas de le faire remarquer à l’hôtesse en la complimentant pour sa confiture de tomates-arbustes et  celle de goyaviers. 

Mme GIroday est une des plus anciennes « gîteuses » de Marla. Femme de contact, elle n’hésite pas à parler de sa vie ici, de sa famille : deux de ses enfants ont quitté le cirque pour aller travailler à Cilaos et à St André, les autres sont restés à Mafate. Depuis que les hélicoptères font leurs va-et-vient, on se sent moins isolé dans ce cirque. Pour l’eau, il y en a, et l’électricité est désormais fournie par les plaques photovoltaïques, les bonbonnes de gaz arrivent par la voie des airs. Les caris sont toujours préparés dans la « cuisine lontan » Nous paierons 37 euros par personne pour l’hébergement, le repas et le petit déj .avant de repartir.

Confiante, elle nous demande de laisser la clé sur la porte de la chambre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Hébergement
commenter cet article

commentaires

LECOMTE 12/12/2016 10:48

Merci à Mme GIRODAY pour son bon accueil et son excellent diner lors de notre trek avec KOKAPAT RANDO (RUDY) en Novembre 2016.