Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 15:46

Ou « Ensemble contre les moustiques »

 

Huit agents aux t-shirts bleu marine portant l’inscription « Lutte anti-vectorielle » patrouillent actuellement dans notre quartier. 

 

J’invite deux d’entre eux, Alain et Mickael, titulaires l’Agence de Santé de la Réunion qui viennent de sonner au barreau, à entrer dans le jardin pour compléter leur bordereau. 


                              ARS 1

 

Là, ils me demandent si dans notre entourage des gens ont de la fièvre… Avec la chute des températures,  il est vrai que les gens attrapent froid, mais ils peuvent confondre état grippal et état fiévreux lié à la piqûre d’un moustique. Les agents de l'ARS expliquent qu’il faut dans tous les cas, dire à ces personnes d’aller consulter. Le risque de « dengue » n’est pas écarté même au seuil de l’hiver austral.

Les deux hommes insistent aussi sur le fait d’éliminer l’eau des soucoupes sous les pots de fleurs, l’eau stagnante étant un vecteur important de développement des larves de moustiques.

Aujourd’hui ces agents doivent passer voir les propriétaires de 280 maisons du secteur. 


                    ARS 3 

 

Ils me remettent un document intitulé « Avis de passage de l’ARS dans la zone 691 » sur lequel figure le pourquoi de leur visite et les conseils de l’ARS.

 

Pourquoi le service de lutte anti-vectorielle de l’Ars est-il passé chez vous aujourd’hui ?

• Pour vous aider à identifier les endroits où peuvent se développer des moustiques et vous conseiller dans l’élimination régulière de ces gîtes.

• Pour calculer les indices de surveillance  à partir des constats faits dans votre quartier

 

A quoi servent ces indices ?

• A estimer la densité de moustiques dans votre quartier

• A programmer des opérations de démoustication si les indices sont anormalement élevés. Dans ce cas, un avis de démoustication sera déposé dans votre boîte aux lettres pour vous indiquer les dates de traitement et les recommandations à suivre.

 

Quel rôle avez-vous à jouer ?

• Eliminer ou vider régulièrement tous les objets pouvant contenir de l’eau stagnante (vases, soucoupes, déchets…)

Si tous les habitants du quartier agissent ensemble, la nuisance causée par les moustiques diminuera fortement, et les risques de propagation de maladies transmises par les moustiques (dengue, chikungunya, paludisme) également.

 

Pour toute information contacter le numéro vert : 0800 110 000 (gratuit depuis un poste fixe)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Santé
commenter cet article

commentaires