Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 18:59

Si nous sommes partis à Madagascar pendant trois semaines, c’était pour participer au programme de l’Association d’Aide aux Habitants de Lokaro. François a mis tout son savoir-faire et son énergie au service de la « Case Santé » !

Une case-santé, ce n’est pas un hôpital, encore moins un dispensaire. C’est tout simplement un local aseptisé, répondant à des normes d’hygiène pour qu’on puisse y soigner. Le Dr Abel, de Fort Dauphin, qui intervient quasiment chaque mois bénévolement dans ce village se réjouit de pouvoir bientôt faire ses consultations dans l’intimité. Pour l’instant, il intervient sur la terrasse d’une case, à la vue de tous les patients, assis là, patiemment, sur un rocher, à proximité, en attendant leur tour. Et quand l’endroit sera carrelé et que la douche sera installée, il sera plus aisé de soigner les pieds meurtris par les « parachs », ces vers qui pondent dans les pieds. On pourra aussi y entreposer tous les médicaments acquis par l’association.

case santé 00 

                   La case construite par l'équipe précédente en octobre 2010

 

Mais construire à Madagascar nécessite une remise en question complète : il faut savoir que le ciment est onéreux, qu’on ne trouve pas toujours le matériau ou les accessoires souhaités, que les entreprises ne sont pas toujours fiables ou que les livraisons sont incomplètes (poutres déformées, fenêtres non vitrées, non traitées…) De plus, il faut envisager de se fournir en matériaux sur place : les femmes iront chercher le sable sur la colline, il faudra casser les rochers, les concasser pour en faire du gravier : l’association rétribuera, à la journée ou à la demi - journée chaque travailleur qui aura droit à une fiche de salaire.

 

case santé 4 case santé cailloux

 Pour ne pas léser certains ou certaines, il faudra demander à Jean, chef du village et à son épouse Edwige, de mettre en place un roulement. Tous ont envie de gagner des ariarys… c’est bien compréhensible.

Les outils peuvent s’avérer fragiles : ainsi la brouette qui s’est cassée le premier jour a été réparée avec les moyens du bord, le rabot a rendu l’âme, il fallait se satisfaire de pelles vétustes et de seaux en fin de vie. On affûte les lames comme on peut. On pouvait toujours rêver d’une bétonnière…

 

case santé matériel  case santé transport

 

 C’est aussi sans compter qu’il faut parfois charrier le matériel à dos d’hommes sur des kilomètres : le camion de livraison craignant d’être ensablé, a décidé de s’arrêter à quelques kilomètres du village et ce sont 28 hommes de Vaturuk qui ont apporté les tôles, les poutres, les sacs de ciment… et les ont mis sur les pirogues avant de les déposer au village.

case santé 3

 

 

Parfois la facture est plus lourde que prévu ! Pour la menuiserie, dans l’urgence aucun devis n’avait été demandé et la surprise a été de taille ! Mais des dons de dernière-minute ont permis de ne pas être débiteurs. Et quand on s’apprête à mettre la touche finale, que les poutres sont posées pour recevoir les plaques de tôle, on remarque que le bois est complètement arqué : les traverses étaient bombées à l’origine… impossible de finir le travail ! Il faudra racheter 3 poutres, et de préférence aller les choisir à Mandjundjung : le Dr Abel nous explique qu’il ne faut pas commander son matériel, il faut se déplacer, le choisir soi-même, pour ne pas être ennuyé ! On en apprend tous les jours…

 

 

Etapes de la construction pendant ces trois semaines :

 

I. Réalisation de la dalle de la case

( François, Yves, Bruno, Gervais, Martin, Donas, Reijak, Richard, Rumbak…)

 

- décaissage : nettoyage de l’intérieur de la case, désherbage manuel, égalisation du terrain - pose de gros cailloux (hérisson) - prise de mesure des ouvertures etc… - confection d’une planche de niveau - extraction et apport de sable par les femmes du village – concassage manuel des roches ( en 3 étapes) - charriage de mortier (gros) - mortier fin et lissage de la chape

 

case santé 1 case santé 02 bis

 

case santé 02

 

II. Maçonnerie intérieure

(par Justin et son aide)

-Crépis des murs intérieurs de la case, encadrements de fenêtre, de porte - rebords de fenêtres

 

case santé 5 case santé 7

 

 

case santé 6

 

III. Réalisation de la terrasse de la case

 

(équipe composée de Donas, Richard, Reijak,Rumbak et François) -

 

Creusement des fondations - Hérisson ( gros cailloux) - Mortier -- Mise en place des deux poteaux de la ferme -

 

case santé 8 case santé 9

 

  case santé 10

 - Mise en place de la ferme - Hérisson de la terrasse - Dalle de la terrasse - Pose des cales des pannes sur la ferme - Découpe et installation des six bois de charpente

 

case santé 11 case sante 11 bis

 

 case santé découpecase santé 10 bis

 

case santé 14 bis case santé 12

 

Le matin de notre départ, nous sommes étonnés d’entendre les villageois s’activer à 5h du matin : ils nous ont fait la surprise d’égaliser les tas de terre qui entouraient la case, de nettoyer les dalles. Avec François, le quatuor décoffre encore la terrasse et nettoie les planches. Puis les villageois présents posent pour la photo avec les membres de l’Association devant la Case – Santé !

 

 

case santé photo finale 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans voyages Ocean Indien
commenter cet article

commentaires