Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 15:24

La carambole

 

Les caramboles sont arrivées aux Mascareignes en 1764. Très commun autrefois dans les jardins créoles, notamment à Saint Denis, le carambolier se fait plus rare. Il donne des fruits de mars à août. Cette année, compte –tenu du réchauffement, nous avons déjà pu en déguster début février.

caramboles zipOn le trouve dans les régions chaudes et humides, du littoral  à 400 m d’altitude. L’arbre que nos amis ont secoué pour en faire tomber les fruits dans le chemin creux vers Ste Suzanne était très haut. Très ramifié cet arbre peut en effet atteindre 10 mètres de hauteur.

Son fruit qui possède 5 à 6 ailerons saillants peut être très décoratif, on peut le couper en tranches ressemblant à des étoiles, raison pour laquelle on l’appelle en anglais « star fruit ». Peu calorique, il est en revanche riche en vitamine C. On peut l’utiliser pour polir les métaux, ou comme détachant pour le linge. L’oxalate que contient le fruit est décapant : un fruit peut contenir jusqu’à 1 % d’acide oxalique. Sa consommation en gelées et confitures est préférable.

Il vaut mieux le manger bien mûr car son goût avant sa pleine  maturité est très acidulé. Le jus, un peu d’eau, du sucre et un peu de citron permettent d’en faire un bon sorbet. Au Vietnam il entre dans la confection du curry aigre-doux, on peut aussi le manger comme des achards (légumes)

Il existe deux variétés de ce fruit, l’une étant plus sucrée, donc plus douce que l’autre.


Quel est le lien entre la « carambole »  et « le carambolage » ?


Alors « carambolage » viendrait de « carambole » ?caramboles zipe D’abord je me suis dit qu’effectivement ce fruit peut provoquer des carambolages, comme c’était le cas de notre bande de randonneurs : quand tout le monde s’est jeté sur les fruits pour en ramasser, on a bien failli se heurter. Pas sérieux comme hypothèse

Eh bien non ! En compulsant notre Larousse Illustré, voilà ce que j’ai pu trouver comme origine… « Carambole » a deux sens et le mot vient de l’espagnol « carambola »,le fruit.

Tous les joueurs de billard,- n’est-ce pas petit frère ?-, savent tous que la boule ou bille rouge de ce jeu a pour nom « carambole », et que par conséquent « caramboler », c’est toucher la bille rouge et la bille de l’adversaire. Le lien est vite fait : « le carambolage » est donc tout simplement issu de ce jeu. Et comme le nom de la bille vient du fruit, on a résolu l’énigme.

Dire qu’un fruit exotique quasi - inoffensif ( vrai qu'il est utilisé comme décapant) est à l’origine de heurts de voitures par des chocs désordonnés, faut bien trouver un coupable !

Partager cet article

Repost0

commentaires